ÂCRETÉ
n. f.

Qualité de ce qui est âcre. L’âcreté du sel. L’âcreté de la bile.

Il se dit aussi figurément. Avoir de l’âcreté dans l’humeur.

L'Academie francaise. 1935.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • âcreté — [ akrəte ] n. f. • XVIe; de âcre ♦ Qualité de ce qui est âcre. L âcreté de la fumée. Je vous abandonne « à l âcreté de votre bile » (Molière). ♢ Fig. « L ironie, chez Lesage, n a aucune âcreté » (Sainte Beuve). ⇒ acrimonie, amertume. ● âcreté nom …   Encyclopédie Universelle

  • âcreté — ÂCRETÉ. s. f. Qualité de ce qui est âcre. L âcreté du sel, l âcreté de la bile. [b]f♛/b] Il se dit aussi au figuré. Il a de l âcreté dans l humeur …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • acreté — Acreté. s. f. Qualité de ce qui est acre. L Acreté du sel. l acreté de la bile …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Acreté — (fr.), Schärfe; Bitterkeit …   Pierer's Universal-Lexikon

  • âcreté — (â kre té) s. f. 1°   Qualité de ce qui est âcre. Avoir de l âcreté. âcreté des humeurs. •   L âcreté de mes pleurs, LAMART. Joc. VI, 212. 2°   Fig. L âcreté de son humeur, de ses paroles. ÉTYMOLOGIE    âcre …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • ÂCRETÉ — s. f. Qualité de ce qui est âcre. L âcreté du sel. L âcreté de la bile.   Il se dit aussi figurément. Avoir de l âcreté dans l humeur …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • creté — âcreté …   Dictionnaire des rimes

  • acrimonie — [ akrimɔni ] n. f. • 1801; « âcreté » 1539; lat. acrimonia ♦ Mauvaise humeur qui s exprime par des propos acerbes ou hargneux. ⇒ aigreur, hargne. Il répondit sans acrimonie à ses adversaires. ⊗ CONTR. Douceur. ● acrimonie nom féminin (latin… …   Encyclopédie Universelle

  • acrimonie — (a kri mo nie) s. f. 1°   Qualité de ce qui exerce une action piquante et corrosive. L acrimonie des humeurs. 2°   Fig. Il y a de l acrimonie dans ses paroles. HISTORIQUE    XVIe s. •   On les guerit enfin par une autre injection d eau bien… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • ADOUCIR — v. a. Rendre doux ; tempérer l âcreté de quelque chose d aigre, de piquant, de salé. Adoucir l acide du citron avec le sucre. Adoucir une sauce trop salée en y ajoutant de l eau. On dit dans un sens analogue, en Médecine, Adoucir l âcreté des… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”