BOUFFARDE
n. f.

Nom vulgaire donné à la pipe.

L'Academie francaise. 1935.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • bouffarde — [ bufard ] n. f. • 1821; du rad. de bouffée ♦ Fam. Grosse pipe à tuyau court. ⇒ brûle gueule. Par ext. Pipe. ● bouffarde nom féminin (de bouffée) Familier. Grosse pipe à tuyau court ; toute pipe. ⇒BOUFFARDE, subst. fém. Pop. Grosse pipe à tuyau… …   Encyclopédie Universelle

  • bouffarde — (bou far d ) s. f. Pipe, dans le parler familier. Fumer sa bouffarde. ÉTYMOLOGIE    Bouffer …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • bouffarde — n.f. Pipe : Tirer sur sa bouffarde …   Dictionnaire du Français argotique et populaire

  • Bouffarde — Pipe Pour les articles homonymes, voir Pipe (homonymie) …   Wikipédia en Français

  • bouffarde — Pipe …   Le nouveau dictionnaire complet du jargon de l'argot

  • pipe — [ pip ] n. f. • déb. XIIIe; de piper 1 ♦ Vx Pipeau. Chalumeau, tuyau. 2 ♦ Ancienne mesure de capacité. ♢ Région. Grande futaille, de capacité variable. 3 ♦ (XVe; par anal. pop.) Vx …   Encyclopédie Universelle

  • bouffarder — ⇒BOUFFARDER, verbe intrans. Fumer et plus spécialement fumer la pipe : • S il y arrive, dit le Biffon, je ne le crois pas tout à fait Meg (Dieu); mais il aura, comme on le prétend, bouffardé avec le boulanger (fumé une pipe avec le diable).… …   Encyclopédie Universelle

  • bouffée — [ bufe ] n. f. • buffee « bourrasque » 1174; de bouffer 1 ♦ Souffle qui sort par intermittence de la bouche. ⇒ exhalaison. Bouffées de vin, d ail. Tirer des bouffées d une cigarette. ⇒fam. taffe . 2 ♦ Par ext. Souffle d air qui arrive par… …   Encyclopédie Universelle

  • brûle-gueule — [ brylgɶl ] n. m. • 1735; de brûler et gueule ♦ Pipe à tuyau très court. ⇒ bouffarde. « une petite pipe courte et brune, de celles qu on appelle “brûle gueule” » (A. Daudet). Des brûle gueules ou des brûle gueule. ● brûle gueule nom masculin… …   Encyclopédie Universelle

  • éternel — éternel, elle [ etɛrnɛl ] adj. et n. m. • XIIIe; eternal v. 1175; bas lat. æternalis, lat. class. æternus, de æviternus, de ævum « temps, durée » I ♦ (Sens fort) Didact. ou relig. 1 ♦ Qui est hors du temps, qui n a pas eu de commencement et n… …   Encyclopédie Universelle

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”