BIEN-AIMÉ, ÉE
adj.

Qui est aimé de préférence à tout autre. C’est son fils bien-aimé. C’est sa fille bien-aimée.

Il est aussi nom. C’est le bien-aimé de sa mère. Il est le bien-aimé de la maison. C’est le bien-aimé. Son bien-aimé. Sa bien-aimée.

On écrit aussi en un seul mot Bienaimé.

L'Academie francaise. 1935.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • bien-aimé — bien aimé, ée [ bjɛ̃neme ] adj. et n. • 1417; de 1. bien et aimer 1 ♦ Qui est aimé d une affection particulière, par prédilection. Ma fille bien aimée. « Celui ci est mon Fils bien aimé » ( BIBLE ). REM. Rare en fonction d attribut. L épithète se …   Encyclopédie Universelle

  • bien-aimé — bien aimé, ée (biè nè mé, mée ; d autres disent, ce qui est moins bon, biin nè mé, mée, en donnant à biin le son nasal de in dans in digne) adj. Qui est l objet d une affection particulière. Fils bien aimé. Jean, le disciple bien aimé de Jésus… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • bien-aimé — BIEN AIMÉ, ÉE. adj. Qui est très chéri, qui est aimé par préférence à tout autre. C est son fils bien aimé. C est sa fille bien aimée.Bien aimé, est aussi substant. C est le bien aimé de sa mère. Il est le bienaimé de la maison. C est la bien… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • BIEN-AIMÉ — ÉE. adj. Qui est fort chéri, qui est aimé de préférence à tout autre. C est son fils bien aimé. C est sa fille bien aimée.   Il est aussi substantif. C est le bien aimé de sa mère. Il est le bien aimé de la maison. C est le bien aimé. Son bien… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • bien-aimé — Bien aimé, [bien aim]ée. Qui est le plus aimé. C est mon fils bien aimé. sa fille bien aimée. Il est aussi substantif. C est le bien aimé. c est la bien aimée …   Dictionnaire de l'Académie française

  • aimé — ● aimé, aimée nom Littéraire. Personne qui est l objet d une vive affection : Mon aimée ! ⇒, ÉE, part. passé et adj. verbal. I. Part. passé passif de aimer. A. [Constr. avec l auxil. être pour former la voix passive] 1. [Sans compl. d agent] : •… …   Encyclopédie Universelle

  • mal-aimé — mal aimé, ée ou mal aimé, ée [ maleme ] adj. et n. VAR. malaimé, ée • 1909; de 2. mal et aimer ♦ Qui n est pas aimé, apprécié de ses proches. ⇒ rejeté. Un « chant mélancolique où une fillette malaimée en raison de ses origines infamantes devenait …   Encyclopédie Universelle

  • mal\ aimé — mal aimé, ée ou mal aimé, ée [ maleme ] adj. et n. VAR. malaimé, ée • 1909; de 2. mal et aimer ♦ Qui n est pas aimé, apprécié de ses proches. ⇒ rejeté. Un « chant mélancolique où une fillette malaimée en raison de ses origines infamantes devenait …   Encyclopédie Universelle

  • бьен эме — * bien aimé, ée. Возлюбленный, ая, любимый, ая. Прощай, ангел мой, ma bien aimée. Письма не показывай никому. Дружинин Полинька Сакс. Она в самом деле поразительно хороша, и ее красота именно в моем роде: я всегда воображал себе такою будущую мою …   Исторический словарь галлицизмов русского языка

  • MAL — Le propre du mal tient en ceci qu’il ne peut être nommé, pensé, vécu qu’en relation avec une certaine idée du bien. Qu’il n’y ait pas de bien en soi, que ce que les hommes appellent le bien soit relatif aux situations et aux cultures, et le mal… …   Encyclopédie Universelle

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”