BALBUTEUR
v. intr.

Articuler imparfaitement les mots qu’on veut prononcer, hésiter en parlant. On a de la peine à comprendre ce qu’il dit, il ne fait que balbutier. Un enfant qui commence à balbutier. La confusion, la honte le fit rougir et balbutier.

Il signifie au figuré Parler sur quelque sujet confusément et sans connaissance suffisante. Il a voulu parler sur cette affaire et il n’a fait que balbutier.

Il est aussi transitif. Balbutier un compliment, des excuses. Il put à peine balbutier quelques mots. Cet acteur n’a fait que balbutier son rôle.

L'Academie francaise. 1935.

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”