AVEU
n. m.

Déclaration verbale ou écrite par laquelle on reconnaît avoir fait ou dit quelque chose. Il paraît par son aveu même, on sait de son propre aveu que... Faire l’aveu de sa faute, d’un crime. On est parvenu à tirer de lui cet aveu. Arracher des aveux. Rétracter ses aveux.

Il se dit particulièrement, en termes de Jurisprudence, de la Reconnaissance que fait une partie du droit prétendu par son adversaire. L’aveu d’une dette. Aveu judiciaire, extrajudiciaire.

Il se dit aussi du Témoignage qu’on rend de ce qu’un autre a dit ou fait. C’est lui qui a le mieux parlé, de l’aveu de tout le monde.

Il désigne encore l’Approbation, le consentement, l’agrément qu’une personne supérieure donne à ce qu’un inférieur a fait ou a dessein de faire. Je ne veux rien faire sans votre aveu. Il a entrepris cela de votre aveu. Il a l’aveu de ses parents pour son mariage.

En termes de Droit féodal, il signifiait Acte qu’un vassal était obligé de donner à son seigneur et par lequel il avouait, reconnaissait tenir de lui tel ou tel héritage.

Il désignait aussi l’Acte par lequel un seigneur avouait, reconnaissait quelqu’un pour vassal ou un vassal quelqu’un pour seigneur.

Un homme sans aveu signifiait Celui qui, n’ayant point été reconnu pour vassal par un seigneur, ne pouvait réclamer sa protection. Il signifie aujourd’hui Celui que personne ne veut reconnaître, homme qui n’a ni feu ni lieu.

L'Academie francaise. 1935.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • AVEU — Le terme «aveu» (du latin advocare , appeler ou avoir recours) désignait, à l’époque féodale, l’acte par lequel le serviteur reconnaissait son maître et le maître son serviteur. Il a pris ensuite le sens général d’approbation ou consentement et,… …   Encyclopédie Universelle

  • aveu — AVEU. subst. mas. Reconnoissance verbale ou par écrit, d avoir fait ou dit quelque chose. Il paroît par son aveu même, on sait de son propre aveu... f♛/b] Il se dit aussi Du témoignage qu on rend de ce qu un autre a dit ou fait. C est lui qui a… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • aveu — index avowal Burton s Legal Thesaurus. William C. Burton. 2006 …   Law dictionary

  • aveu — aveux baveux désaveu désaveux …   Dictionnaire des rimes

  • aveu — Aveu, voyez Adveu …   Thresor de la langue françoyse

  • aveu — (a veu, au plur. a veû, la prononciation étant comme dans affreux) s. m. 1°   Terme de féodalité. Acte établissant une vassalité.    Homme sans aveu, vagabond, homme qui n a ni feu ni lieu ; proprement, homme qui n est avoué d aucun seigneur… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • AVEU — s. m. Déclaration verbale ou écrite par laquelle on avoue avoir fait ou dit quelque chose. Il paraît par son aveu même, on sait de son propre aveu que... Faire l aveu de sa faute, d un crime. On est parvenu à tirer de lui cet aveu. Arracher des… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • Aveu —  Ne pas confondre avec Aveu (ancien droit), formalité de l Ancien Régime français. L aveu est la reconnaissance par un plaideur de l exactitude d un fait allégué contre lui, qui constitue un mode de preuve du fait avoué. Particulièrement, en …   Wikipédia en Français

  • Aveu —    Procédure civile: déclaration par laquelle une personne tient pour vrai un fait qui peut produire contre elle des conséquences juridiques ; l aveu est judiciaire si la déclaration est faite en justice : il lie alors le juge ; si l aveu est… …   Lexique de Termes Juridiques

  • AVEU — AIDS Vaccine Evaluation Unit …   Medical dictionary

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”