ACCOLAGE OU ACCOLEMENT
n. m.

Action d’accoler. L’accolage de la vigne.

L'Academie francaise. 1935.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • accolage — [ akɔlaʒ ] n. m. • 1732; de accoler ♦ Techn. Fixation des jeunes pousses (de vigne, d arbres) sur un support (espalier, échalas). ● accolage nom masculin Action de fixer les sarments ou les rameaux à des piquets ou à des fils de palissage pour… …   Encyclopédie Universelle

  • accolement — [ akɔlmɑ̃ ] n. m. • 1842; « étreinte » 1213; de accoler ♦ Rapprochement de deux choses accolées. ● accolement nom masculin Littéraire. Action d accoler deux choses. ⇒ACCOLEMENT, subst. masc. I. [En parlant de pers.] A. Vx. Accolader. B. Néol.… …   Encyclopédie Universelle

  • accolerie — ⇒ACCOLAGE, subst. masc., ACCOLERIE, subst. fém. ARBORIC., VITIC. Opération qui consiste à fixer à l aide d un lien (paille de seigle, brins d osier, jonc, raphia...) les sarments de la vigne ou les branches des arbres fruitiers à des échalas ou à …   Encyclopédie Universelle

  • accoler — [ akɔle ] v. tr. <conjug. : 1> • fin XIe; de col « cou », p. ê. lat. pop. °accollare I ♦ Vx Embrasser en jetant les bras autour du cou. ⇒ accolade. Fig. et littér. Pronom. « Deux noirs papillons qui s accolent » (Colette). II ♦ Mod …   Encyclopédie Universelle

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”