ASSUJETTIR
v. tr.

Rendre sujet, soumettre à sa domination. Assujettir un peuple, une province.

Fig., Vos charmes l’ont assujetti. Sa bonté lui assujettit tous les coeurs. L’âme ne doit point être assujettie au corps. S’assujettir aux usages, aux préjugés, à la mode. S’assujettir à des règles.

Il signifie par extension Astreindre, obliger à faire habituellement et fréquemment quelque chose. Les règles de l’art assujettissent l’ouvrier. Il les assujettissait à des travaux pénibles. Il veut vous assujettir à d’étranges conditions. Ses hautes fonctions l’assujettissent à des devoirs très absorbants. Je ne veux pas m’assujettir à cela. S’assujettir aux heures d’autrui. S’assujettir aux fantaisies, aux caprices d’une personne.

être assujetti, fort assujetti, se dit d’une Personne que les devoirs de sa charge, de son emploi tiennent dans une grande sujétion.

Il signifie encore par analogie Arrêter une chose de telle sorte qu’elle soit stable et sans mouvement. Assujettir un mât. Assujettir une table qui vacille. Assujettir une couture, un pli. Assujettir un chapeau sur sa tête.

L'Academie francaise. 1935.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • assujettir — [ asyʒetir ] v. tr. <conjug. : 2> • v. 1440; de 1. a et sujet I ♦ V. tr. 1 ♦ Vx ou littér. Rendre sujet, mettre dans sa dépendance. Les peuples que Rome avait assujettis. ⇒ asservir, dominer, soumettre; opprimer, subjuguer. « Il s agit pour …   Encyclopédie Universelle

  • assujettir — ou ASSUJÉTIR. v. act. Soumettre, ranger sous sa domination. Assujettir un peuple, une Province. On n a pas encore assujetti ce Pays là. f♛/b] On dit figurément, Assujettir ses passions, pour dire, Les soumettre à la raison. [b]f♛/b] Il signifie… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • assujettir — Assujettir. v. a. Sousmettre, ranger sous sa domination. Assujettir un peuple, une Province. on n a pas encore assujetti ce pays là. On dit fig. Assujettir ses passions, pour dire, Faire que les passions soient sousmises à la raison. Il signifie… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • ASSUJETTIR — v. a. (Plusieurs écrivent, Assujétir. ) Soumettre, ranger sous sa domination. Assujettir un peuple, une province. On n a pas encore assujetti ce pays là.   Il se dit aussi figurément. Vos charmes l ont assujetti. Sa bonté lui assujettit tous les… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • assujettir — assujétir et aussi assujettir (a su jè tir), j assujettis, j assujettissais, j assujettis, j assujettirai, assujettissant, assujetti, v. a. 1°   Ranger sous sa domination. Les Gaulois furent assujettis par les Romains. •   Grande reine de qui les …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • assujettir — vt. = Attacher, Caler, Fixer, Soumettre ; assujèti gv.3 (Villards Thônes). A1) assujettir, soumettre, (un peuple ...) : fére assujettir passâ // flâ <faire assujettir passer // filer> vt. (Albanais.001). A2) assujettir à l obéissance : ptâ… …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • s'assujettir — ● s assujettir verbe pronominal Littéraire. Se soumettre, se plier à quelque chose : Elle s assujettit aux exigences de la mode …   Encyclopédie Universelle

  • ettir — assujettir blettir …   Dictionnaire des rimes

  • assujettissement — [ asyʒetismɑ̃ ] n. m. • 1572; de assujettir 1 ♦ Vx ou littér. Action d assujettir. L assujettissement de la Grèce par les Romains. ⇒ conquête, domination. 2 ♦ Vx État de dépendance. ⇒ soumission, sujétion; servitude. L assujettissement d un pays …   Encyclopédie Universelle

  • assujétir — et aussi assujettir (a su jè tir), j assujettis, j assujettissais, j assujettis, j assujettirai, assujettissant, assujetti, v. a. 1°   Ranger sous sa domination. Les Gaulois furent assujettis par les Romains. •   Grande reine de qui les charmes S …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”