ARRÊTER
v. tr.

Empêcher quelqu’un ou quelque chose de continuer sa marche en avant. Arrêter un passant, un cheval. S’arrêter quelques jours dans une ville. S’arrêter quelques instants. S’arrêter au milieu d’un récit. Arrêter une pendule. L’horloge s’est arrêtée. Arrêter la marche des affaires. Quelle difficulté vous arrête? Aucune considération, aucun scrupule ne peut l’arrêter.

Fig., S’arrêter en bon chemin, Arrêter la marche d’une entreprise dont la réussite était assurée.

Dans cette acception, S’ARRÊTER ou ARRÊTER, intransitif, signifie Cesser d’avancer. Arrêtez-vous. Arrêtez, je vous prie. Dites au cocher d’arrêter.

Il signifie encore Tarder, s’amuser, rester quelque temps dans un lieu sans en sortir. Nous nous sommes arrêtés une heure chez lui. Il s’arrête à tous les cabarets.

Il se dit particulièrement en termes de chasse. Ce chien arrête bien les perdrix, les cailles. Absolument, Ce chien arrête bien.

Il se dit aussi absolument en termes de Manège. Arrêter et rendre, Prendre des demi- temps d’arrêt successifs.

Il signifie aussi Empêcher de bouger, fixer. Arrêter un volet. Arrêter son esprit sur quelque chose.

Arrêter un point (en cousant), Faire un noeud pour que le fil ne s’échappe pas.

Fig., S’arrêter aux apparences, à des bagatelles, Ne pas aller au fond des choses, des idées.

Par analogie, il signifie S’assurer le service de quelqu’un ou l’usage de quelque chose. Arrêter un valet de chambre, L’engager. Arrêter un appartement, Promettre qu’on le prendra à location.

Il signifie également Prendre et retenir prisonnier. Ses créanciers le firent arrêter. Il fut arrêté pour dettes. être arrêté pour vol. Au nom de la loi, je vous arrête.

Fig., il signifie aussi Résoudre une chose individuellement ou de concert avec d’autres. Arrêter un projet, un plan de campagne. Il a été arrêté qu’on ne passerait plus par cette rue.

Arrêter un compte, Le régler.

Dans cette acception, il a souvent la forme pronominale et a son complément construit avec la préposition à. Après avoir écoulé différentes propositions, il s’arrêta à la première. Après avoir vu toutes ces étoffes, mon choix s’arrêta, j’arrêtai mon choix, ou je m’arrêtai à celle-là.

Sonparticipe passé

ARRÊTÉ, ÉE, s’emploie souvent comme adjectif. Cet homme n’a pas un caractère bien arrêté, Il a une volonté hésitante, flottante. Avoir des idées arrêtées, des principes arrêtés, une opinion arrêtée sur quelque chose, Avoir sur une chose des idées, des principes fixes, une opinion bien établie. C’est une affaire arrêtée, C’est une chose décidée, convenue.

En termes de Peinture, Dessin arrêté, esquisse arrêtée, composition arrêtée, Dessin terminé, esquisse, composition où l’on n’a plus rien à changer, à retoucher. Dessin arrêté, se dit aussi d’un Dessin tracé avec justesse et fermeté.

L'Academie francaise. 1935.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • arrêter — [ arete ] v. <conjug. : 1> • arester XIIe; lat. pop. arrestare, class. restare « s arrêter » → rester I ♦ V. tr. A ♦ 1 ♦ Empêcher (qqn ou qqch.) d avancer, d aller plus loin; suspendre le mouvement, faire rester sur place. ⇒ immobiliser,… …   Encyclopédie Universelle

  • arrêter — ARRÊTER. v. a. Empêcher la continuation d un mouvement, le cours, le progrès de quelque chose, l écoulement de quelque liqueur. Arrêter une horloge. Arrêter un homme qui s enfuit. Arrêter un cheval, l arrêter tout court. Arrêter l eau par le… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • ARRÊTER — v. a. Empêcher la continuation d un mouvement, le cours, le progrès de quelque chose, l écoulement de quelque liqueur. Arrêter une horloge. Arrêter un homme qui s enfuit. Arrêter les pas de quelqu un. Arrêter quelqu un dans sa marche, dans sa… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • arrêter — (a rê té, et non ar té, faute commise dans plusieurs provinces) v. a. 1°   Empêcher d avancer, de marcher, retenir. Arrêter un vaisseau. La flotte était arrêtée par le mauvais temps. La foule l arrêta quelque temps à son entrée. Le retranchement… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • arrêter — vt. ; stopper ; cesser ; interrompre : arêhhâ (Peisey), arèrhâ, arèshâ (Montagny Bozel.026), aréssâr (Ste Foy), ARÉTÂ (Aix, Albanais.001, Annecy.003, Arvillard.228, Bellecombe Bauges, Bellevaux, Bogève.217, Chambéry.025, Combe Si.018b, Compôte… …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • arrêter — фр. [арэтэ/] остановиться см. также arrêt …   Словарь иностранных музыкальных терминов

  • Arrêter le regard, l'esprit, etc., de quelqu'un — ● Arrêter le regard, l esprit, etc., de quelqu un retenir son attention, son intérêt …   Encyclopédie Universelle

  • Arrêter les frais — ● Arrêter les frais cesser de dépenser de l argent ; cesser de se donner du mal inutilement …   Encyclopédie Universelle

  • Arrêter ses soupçons sur quelqu'un — ● Arrêter ses soupçons sur quelqu un le soupçonner …   Encyclopédie Universelle

  • Arrêter, fixer, porter son choix, faire son choix — ● Arrêter, fixer, porter son choix, faire son choix choisir, se décider (pour quelque chose, quelqu un) …   Encyclopédie Universelle

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”