APPLIQUER
v. tr.

Mettre une chose sur une autre, soit pour qu’elle y demeure adhérente, soit pour qu’elle y laisse une empreinte, soit simplement pour qu’elle y touche. Appliquer des couleurs sur une toile. Appliquer une couche, deux couches de peinture. Appliquer un emplâtre sur l’estomac. Appliquer des ventouses. Appliquer un sceau, un cachet sur de la cire. Appliquer des filets d’or sur de l’ivoire. Une lame de métal qui s’applique exactement sur une autre. Appliquer de la broderie sur une étoffe. Appliquer une échelle à un mur. Appliquer un patron sur l’étoffe qu’on veut tailler. Appliquez votre main là-dessus. Appliquer sa bouche, ses lèvres sur un objet, pour le baiser. On dit par extension Appliquer un baiser.

Fig. et fam. Appliquer un soufflet, Donner un soufflet.

Appliquer son esprit ou simplement S’appliquer, Apporter une grande attention à quelque chose. Il s’applique uniquement à bien remplir les devoirs de sa place. On dirait qu’il s’applique à me contrarier. C’est un étourdi qui ne s’applique à rien. Absolument, être appliqué, s’appliquer. Voyez comme il s’applique.

Adjectivement, écolier appliqué, Ouvrier appliqué, Qui a l’habitude de porter son attention à tout ce qu’il fait.

APPLIQUER, pris au figuré, signifie Employer une chose dans les cas où il convient d’en faire usage. Appliquer un procédé. Appliquer un remède à une maladie. Ce procédé peut s’appliquer à telle opération.

Il se dit particulièrement en parlant d’une Loi, d’un principe, etc., dont on fait usage dans les cas auxquels ils conviennent ou semblent convenir, et des Comparaisons, des passages, des citations que l’on adapte à quelque sujet. Appliquer une loi à un cas particulier. Cette loi ne s’applique pas, ne peut s’appliquer au cas dont il s’agit. C’est un principe, une règle qu’il n’est pas toujours facile d’appliquer. Appliquer une peine à quelqu’un, à un délit. Appliquer une comparaison, un passage. On peut lui appliquer ce vers de Virgile. Cette maxime peut s’appliquer à divers sujets. Ce mot, cette phrase peut s’appliquer à telle chose. On dit de même Appliquer un nom, une dénomination, un mot, une phrase à une personne, à une chose.

Appliquer une science à une autre, Faire usage des principes ou des procédés d’une science pour étendre et perfectionner une autre science. Appliquer l’algèbre à la géométrie, l’astronomie à la géographie.

On dit de même Sciences pures et appliquées. Les sciences appliquées à l’industrie. Cours de chimie appliquée.

APPLIQUER signifie aussi Destiner, consacrer à un certain usage. Dans ce sens, on le dit surtout en parlant de l’Argent. Appliquer une somme d’argent à bâtir. Il applique une partie de son revenu à des oeuvres charitables. Il s’appliquait tous les profits de l’affaire. Il s’applique toutes les louanges qu’on donne à la valeur. Pourquoi s’est-il appliqué cette médisance? Un avare s’applique rarement ce qu’il entend dire contre l’avarice. Les portraits de la comédie ne doivent s’appliquer à aucun individu en particulier.

L'Academie francaise. 1935.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • appliquer — [ aplike ] v. tr. <conjug. : 1> • XIIIe; lat. applicare I ♦ (Actif) 1 ♦ Mettre (une chose) sur (une autre) de manière à faire toucher, recouvrir, adhérer ou à laisser une empreinte. ⇒ mettre, 1. placer, poser. Appliquer une couche de… …   Encyclopédie Universelle

  • appliquer — APPLIQUER. verbe a. Mettre une chose sur une autre, ensorte qu elle y soit adhérente. Appliquer des couleurs sur une toile. Appliquer une couche, deux couches de peinture. Appliquer un emplâtre sur l estomac. Appliquer un cataplasme. Appliquer… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • appliquer — APPLIQUER. v. act. Mettre une chose sur une autre, ensorte qu elle y soit adherante, ou pour tousjours ou pour quelque temps. Appliquer des filets d or & d argent sur des ouvrages de fer. appliquer de la nacre de perle, de l yvoire sur de l ébene …   Dictionnaire de l'Académie française

  • appliquer — Appliquer, Accommodare, Applicare. Appliquer son esprit à quelque chose, Appellere animum ad aliquid, Animum alicui rei intendere, Animum adiungere, vel Conferre ad aliquod studium. Appliquer et faire servir du sarment à faire une haye, Sarmenta… …   Thresor de la langue françoyse

  • APPLIQUER — v. a. Mettre une chose sur une autre, en sorte qu elle y demeure adhérente, ou qu elle y laisse une empreinte. Appliquer des couleurs sur une toile. Appliquer une couche, deux couches de peinture. Appliquer un emplâtre sur l estomac. Appliquer un …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • appliquer — (a pli ké) v. a. 1°   Mettre une chose sur ou contre une autre. Appliquer des échelles contre la muraille. Appliquer quatre fois des couleurs sur un tableau.    Par extension, appliquer un coup de bâton sur la tête, frapper la tête avec un bâton …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • appliquer — vt. ; assener, amener : APLyIKÂ (Aix, Annecy, Bourg St Mau., Gruffy, Morzine, Thônes, Villards Thônes | Albanais.001), aplikâr (Ste Foy) / êr (Montricher). A1) s appliquer, travailler avec appliquer soin // attention : s aplyikâ vp. (001) …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • appliquer — (v. 1) Présent : applique, appliques, applique, appliquons, appliquez, appliquent; Futur : appliquerai, appliqueras, appliquera, appliquerons, appliquerez, appliqueront; Passé : appliquai, appliquas, appliqua, appliquâmes, appliquâtes,… …   French Morphology and Phonetics

  • appliquer — ● vt. ►INTGRAF Rendre effectives les modifications qu on vient de réaliser sur des paramètres dans une boîte de dialogue, sans fermer celle ci, de sorte qu on peut continuer à cliquer au petit bonheur jusqu à être satisfait des changements… …   Dictionnaire d'informatique francophone

  • appliquer — ap·pli·quer …   English syllables

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”