ESTAMPURE


ESTAMPURE
n. f.

T. d’Arts

Voyez ÉTAMPURE.

L'Academie francaise. 1935.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • estampure — ● étampure ou estampure nom féminin (de étamper) Orifice rectangulaire situé à la face inférieure du fer du cheval et destiné à loger la tête du clou …   Encyclopédie Universelle

  • estampure — estampoir et estampure Voy. étampoir, étampure …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • étampure — [ etɑ̃pyr ] n. f. • estampure 1755; de étamper ♦ Techn. 1 ♦ Chacun des trous d un fer à cheval. 2 ♦ (1838) Évasement d un trou percé dans une plaque de métal. ● étampure ou estampure nom féminin (de étamper) Orifice rectangulaire situé à la face… …   Encyclopédie Universelle

  • ÉTAMPURE — n. f. T. d’Arts évasement que présente l’entrée d’un trou percé dans une plaque de métal. Il se dit aussi du Trou lui même. Percer les étampures d’un fer de cheval. On dit aussi ESTAMPURE …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • étamper — [ etɑ̃pe ] v. tr. <conjug. : 1> • 1678; estamper « écraser » v. 1190; var. de estamper ♦ Techn. 1 ♦ Étamper un fer à cheval, y percer les trous. « Le petit ouvrier saisit avec la main le fer rougi [...] , l aplatit, l arrondit et l étampe » …   Encyclopédie Universelle

  • estampoir — et estampure Voy. étampoir, étampure …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.