ENLUMINER


ENLUMINER
v. tr.

Peindre de couleurs vives. Enluminer des images, un missel. Un manuscrit bien enluminé.

Fig., Enluminer son style, Y répandre des ornements qui ont de l’éclat, mais qui sont peu naturels, qui sont recherchés.

Il signifie aussi figurément et familièrement Rendre le teint rouge et enflammé. Une face enluminée. Les buveurs de Jordaens ont la trogne enluminée.

L'Academie francaise. 1935.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • enluminer — [ ɑ̃lymine ] v. tr. <conjug. : 1> • XIIIe; « éclairer » 1080; lat. illuminare, avec changt de préf. 1 ♦ Orner d enluminures (2o ). Enluminer un manuscrit. 2 ♦ Colorer vivement, rougir. Fièvre qui enlumine un visage, des joues. P. p. adj. «… …   Encyclopédie Universelle

  • enluminer — ENLUMINER. v. a. Colorier une estampe, y mettre des couleurs convenables. Enluminer des images. Des cartes enluminées. f♛/b] Il signifie aussi, Rendre rouge et enflammé; et en ce sens il n est d usage qu en parlant Du teint, du visage. L ardeur… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • enluminer — Enluminer. v. a. Colorier une estampe, y mettre les couleurs convenables. Enluminer des images. voilà une image bien enluminée. des images de velin enluminées. des cartes enluminées. Il signifie aussi, Rendre rouge, & enflammé. Et en ce sens il n …   Dictionnaire de l'Académie française

  • enluminer — un lieu obscur, Illustrare …   Thresor de la langue françoyse

  • enluminer — (an lu mi né) v. a. 1°   Ajouter avec le pinceau des couleurs vives sur une estampe qui lui donnent de l éclat par rapport au trait noir ; ce qui fait comparer ces couleurs à une lumière. Enluminer une estampe.    Absolument. •   Nous… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • ENLUMINER — v. a. Colorier une estampe, etc., y mettre les couleurs convenables. Enluminer des images, des cartes à jouer.   Par extension, S enluminer le visage, ou simplement, S enluminer, Se mettre du rouge. Cela ne se dit guère que Des femmes, et par… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • ENLUMINURE — Le nom d’enluminure est aujourd’hui donné au décor des manuscrits de préférence à celui de miniature , utilisé au XIXe siècle. Ce second terme fut d’abord réservé aux lettrines peintes en rouge (minium) puis, par extension, à toute… …   Encyclopédie Universelle

  • enlumineur — enlumineur, euse [ ɑ̃lyminɶr, øz ] n. • 1260; de enluminer ♦ Artiste spécialisé dans l enluminure. ⇒ miniaturiste. Les enlumineurs du Moyen Âge. ● enlumineur, enlumineuse nom Artiste qui enluminait des manuscrits. enlumineur, euse n. Artiste qui… …   Encyclopédie Universelle

  • orner — [ ɔrne ] v. tr. <conjug. : 1> • XIIIe; lat. ornare 1 ♦ Mettre en valeur, embellir (une chose). ⇒ agrémenter, décorer, enjoliver, ornementer, 1. parer. Orner une façade de drapeaux. ⇒ pavoiser. Orner sa boutonnière d une fleur. ⇒ fleurir.… …   Encyclopédie Universelle

  • ENLUMINURE — s. f. Art d enluminer, d appliquer des couleurs sur des estampes, etc. Il entend bien l enluminure.   Il se dit aussi de L action d enluminer, et Du résultat de cette action. Faire l enluminure d une estampe. L enluminure de cette estampe n est… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.