EN


EN
Préposition

qui sert à marquer, soit au propre, soit au figuré, la Relation d’une chose avec le dedans, l’intérieur, le milieu d’une autre. Elle se prend dans une acception moins déterminée que Dans, et son complément ne s’emploie que très rarement avec l’article défini. Mettre quelqu’un en prison. Monter en voiture. être en pleine mer. Chasser en plaine. Un ouvrier qui travaille en chambre. Avoir de l’argent en poche, en caisse. être en lieu sûr. être en France. Passer en Espagne. Voyager en Italie. En haut. En bas. En avant. En arrière. En dedans. En dehors. Dîner en ville. Se mettre en chemin. Rester en place. être bien en selle. Avoir preuves en main. Se mettre martel en tête. Avoir un projet en tête. Ce mot ne s’emploie guère qu’en poésie. Exceller en quelque chose. On doit, en toute chose, se conduire prudemment. En cas de mort, en cas d’accident. En tous cas. Il n’est pas en mon pouvoir de faire cela. Descendre en soi-même. En l’honneur des saints. En l’absence d’un tel. En la présence de Dieu. Ce procès a été jugé en chambre du Conseil. Souvent l’idée de relation avec l’intérieur d’une chose s’affaiblit, ou même s’efface entièrement, et EN paraît alors équivaloir aux prépositions à, Vers ou Sur. Marcher en tête. être en tête de sa classe. Suivre en queue. Mettre en ligne. Prendre en flanc. Donner du nez en terre. Voltiger de fleur en fleur. De fil en aiguille. De point en point. D’aujourd’hui en huit.

Cette préposition a divers emplois spéciaux. Ainsi très souvent elle précède un mot qui indique ou détermine l’état absolu ou relatif, la manière d’être, la disposition, la modification d’une personne ou d’une chose. Il a tant couru, qu’il est tout en eau, qu’il est tout en nage. Du blé en herbe. Une vigne en fleur. Teindre, colorer en bleu, en rouge. Mettre des vers en musique. Un portrait en pied. Mettre en pièces. Un habit en lambeaux. Une terre en friche. Un enfant en nourrice. être en apprentissage. Un officier en activité, en retraite. Il n’est plus en fonction. Se mettre en mesure de... être en possession d’un bien. être en bonne posture. être en guerre avec quelqu’un. Vivre en paix, en repos. être en liberté. Les lois en vigueur. Ce mot n’est plus en usage. Un arrêt passé en force de chose jugée. être en vogue, en réputation, en faveur, en disgrâce. être en danger. être en vie, en bonne santé, en appétit. être en bonne humeur, en colère, en verve. être en extase. Tomber en défaillance. être en rapport avec quelqu’un. Mettre en doute. être en rapport avec quelqu’un. être en avance, en retard.

Elle introduit également le mot qui indique ou détermine :

1° à quoi une personne est occupée, appliquée. être en affaire, en prières. C’est un homme tout en Dieu.

2° Le résultat d’un changement de nature. Narcisse fut métamorphosé en fleur. Se résoudre en pluie. S’en aller en fumée, en vapeur. Son amour se convertit en haine. Fig., éclater en sanglots. Fondre en larmes.

3° La forme. Des arbres taillés en buisson. Des perles en poire. Une fenêtre en ogive. Mettre quelque chose en boule. S’élever en pyramide, en forme de pyramide. Se terminer en pointe.

4° Le genre de culture. Cet hectare est en vignes. Ce terrain a été mis en potager, est en potager.

5° Le mode de division. Diviser en deux, en trois, en quatre parties, ou, simplement, Diviser en deux, en trois, etc. Un poème en quatre chants. Une comédie en cinq actes. Un ouvrage en deux volumes.

6° L’espèce de vêtement qu’une personne a sur elle. être en veste, en chemise, en manteau, en habit de chasse. être en uniforme. être en pantoufles. Elle était en blanc. être en deuil.

Elle introduit aussi très fréquemment le mot qui détermine à quoi est relative, à quoi est restreinte, ou de quel point de vue est considérée la chose, la qualité, l’action, etc., dont il s’agit. La récolte en vin n’a pas été fort abondante. Une terre fertile en blé. être riche en biens-fonds. Sa fortune consiste en rentes sur l’état. Il m’a payé moitié en espèces, moitié en billets. Il y a six mille francs en tout. Vendre son bien en tout ou en partie. Nous ne différons qu’en un seul point. Je n’ai fait en cela que me conformer à ses ordres. Ce qui est juste en soi. Il lui ressemble, mais en beau. Parler de quelqu’un en bien, en mal. En fait et en droit. On doit ranger ici les locutions telles que : Docteur en médecine. Peintre en bâtiments. Ouvrier en soie. Tourneur en bois, en ivoire. Peintre en miniature. Graveur en médailles.

Elle sert encore, particulièrement, à marquer Conformité. En bonne justice. En bonne règle. En conscience. Je vous le dis en vérité. On voit, en effet, que...

Elle sert à indiquer encore :

1° La manière dont se fait une action. Je vous expliquerai la chose en deux mots. Se ruiner en folles dépenses. S’épuiser en efforts inutiles. Réprimander en vain. Ils s’y rendirent en toute hâte. Se promener en long et en large. Voir quelqu’un en secret. Lui parler en cachette. à cet emploi se rapportent les phrases où EN peut ordinairement se résoudre par à la manière, à la façon de. Vivre en homme de bien, en bon chrétien, en libertin. Se conduire en bon frère. Agir en roi, en maître. Parler en étourdi, en écervelé. En homme prudent, je me retirai. Commander en chef, En qualité de chef. On dit de même Général en chef, etc.

2° Le langage ou le genre d’écriture qu’on emploie. écrire un ouvrage en grec, en français, en latin, etc. Traduire en prose. Improviser en vers. Une comédie en vers, en prose. Ils s’entretenaient en anglais. écrire en ronde, en bâtarde, en grosses lettres, etc. Une inscription en caractères grecs, en hiéroglyphes, etc.

3° La destination. Armer en course, en guerre. Mettre en vente. Mettre en gage, en dépôt. Donner en otage. Livrer en proie. Arborer un drapeau noir en signe de deuil. On peut rapporter à cet emploi les expressions, Poser en fait, établir en principe, mettre en question, etc., Présenter ou avancer quelque chose comme un fait, comme un principe, etc.

4° Le motif qui fait agir ou La fin qu’on se propose. Il l’a fait en haine d’un tel. En considération de ses services. En reconnaissance de vos bienfaits. En vue de lui plaire. En mémoire de moi. Payer une somme en déduction d’une autre Donner une chose en échange d’une autre. En foi de quoi je lui ai délivré le présent certificat.

EN sert encore à former plusieurs autres locutions, pour l’explication desquelles nous renvoyons aux différents articles des mots qu’il régit. Prendre son mal en patience. Avoir en horreur. Prendre quelqu’un en amitié, en grippe, en haine. Prendre quelque chose en bonne, en mauvaise part. En revanche. En tiers. En comparaison. En définitive. En conséquence. En outre, etc. Voyez PATIENCE , HORREUR , etc.; REVANCHE , TIERS , etc.

Il sert de plus à marquer le Rapport au temps et signifie Durant, pendant. En hiver. En été. En tout temps. En temps de paix. En temps de guerre. En ces temps de calamité. En votre absence. En plein jour. En 1830. En l’an 700 de l’hégire. En l’an 500 de la fondation de Rome. Il arrivera en trois heures.

Suivi d’une forme verbale en ANT, EN forme le gérondif qui marque le Temps, l’époque, comme dans ces phrases : On apprend en vieillissant. Il donna ses ordres en partant. Il leur dit, en les recevant, que... Il l’a déclaré en mourant; ou la Manière : Parler en tremblant. Un mal qui va en augmentant. Un ruisseau qui va en serpentant; ou la Cause : Il s’est blessé en tombant; ou la Condition : Vous trouverez en cherchant, etc.

EN sert encore à former des mots, et surtout des verbes, qui signifient Garnir de, mettre dans, etc. Cette préposition, lorsqu’elle fait ainsi partie d’un mot composé, s’écrit avec une m, toutes les fois qu’elle est suivie d’un b, d’un p ou d’une m. Ainsi on écrit, Embarquer, empenner, emmailloter, au lieu de Enbarquer, enpenner, enmailloter.

L'Academie francaise. 1935.


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.