ÉMAILLURE
. s. f.
Art d'émailler. Il excelle dans l'émaillure.   Il se prend aussi pour L'ouvrage de l'émailleur. Émaillure délicate, grossière. Cette émaillure s'est écaillée.

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • émaillure — [ emajyr ] n. f. • XIVe; de émailler ♦ Techn. Travail, ouvrage de l émailleur. ● émaillure nom féminin Vieux. Art d émailler ; ouvrage de l émailleur. émaillure [emajyʀ] n. f …   Encyclopédie Universelle

  • émaillure — ÉMAILLURE. s. f. Art d émailler. Il excelle dans l émaillure. [b]f♛/b] Il se prend aussi pour L ouvrage de l Émailleur. Emaillure délicate, grossière. Cette émaillure s est écaillée …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • ÉMAILLURE — n. f. Travail de l’émailleur. émaillure délicate, grossière. Cette émaillure s’est écaillée …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • Emaillure — Email|lure [ema jy:r] die; , n [...rən] <aus gleichbed. fr. émaillure> Schmelzarbeit (Kunstw.) …   Das große Fremdwörterbuch

  • emaillure — l Emaillure d or ou d argent, Crustae et emblemata argenti caelati …   Thresor de la langue françoyse

  • émaillure — (é ma llu r , ll mouillées, et non é ma yu r ) s. f. 1°   Ouvrage de l émailleur. De belles émaillures. 2°   Terme de fauconnerie. Taches rouges qu on voit sur les pennes des oiseaux de proie. ÉTYMOLOGIE    Émailler …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • émailler — [ emaje ] v. tr. <conjug. : 1> • XIIIe; de émail 1 ♦ Recouvrir d émail. Émailler un bracelet. Faïence émaillée. Baignoire en fonte émaillée. 2 ♦ Fig.; vieilli ou poét. Orner de points de couleur vive. ⇒ diaprer, 1. parer, parsemer. « Mille… …   Encyclopédie Universelle

  • ÉCAILLER — v. a. Ôter, enlever les écailles d un poisson. Vous n avez pas bien écaillé cette carpe, ce brochet.   Il s emploie aussi avec le pronom personnel, et signifie alors, Se lever, se détacher par écailles, par plaques minces. Ce tableau commence à s …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • ÉCAILLER — v. tr. Dépouiller des écailles un poisson, un reptile, etc. Vous n’avez pas bien écaillé cette carpe, ce brochet. écailler des huîtres. S’ÉCAILLER signifie Se détacher par écailles, par plaques minces. Ce tableau commence à s’écailler. Cet enduit …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • ARABESQUE (histoire de l’art) — Le mot arabesque désigne des ornements composés de lignes courbes, de rinceaux qui s’entrecroisent. L’arabesque décore la superficie d’une œuvre dont la figure humaine est absente. Aux XVe et XVIe siècles, le mot arabesque pouvait s’écrire aussi… …   Encyclopédie Universelle

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”