ÉLANCER
. v. a.
Pousser, lancer en avant avec impétuosité. On ne l'emploie guère qu'avec le pronom personnel. Il s'élança au travers des ennemis. Le chien s'élança sur lui. Les serpents s'élancent. Son cheval s'étant élancé ...  Il se dit quelquefois figurément, en un sens analogue, dans le langage ascétique. Mon âme s'élançait vers Dieu.

ÉLANCER, est aussi verbe neutre, et signifie alors, Faire éprouver des élancements douloureux. Le doigt m'élance. Je sens quelque chose qui m'élance.

ÉLANCÉ, ÉE. participe, Il se dit adjectivement D'un cheval dont le corps est efflanqué. Un cheval élancé et haut sur jambes.   En parlant Des personnes, on appelle quelquefois Taille élancée, Une taille svelte, dégagée et bien prise. Avoir une taille élancée.   Arbre élancé, Arbre dont le tronc n'est point chargé de branches, et s'élève très-haut. Branche élancée, Branche longue, menue, et dégarnie d'autres branches.

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • élancer — [ elɑ̃se ] v. tr. <conjug. : 3> • XIIe, rare jusqu au XVIe; de é et lancer 1 ♦ V. pron. S ÉLANCER : se lancer en avant impétueusement. ⇒ bondir, se précipiter, se ruer; fam. foncer. « Je n eus que le temps de m élancer et de la lui arracher …   Encyclopédie Universelle

  • élancer — ÉLANCER, S ÉLANCER. v. qui ne s emploie qu avec le pronom personnel. Se lancer, se jeter en avant avec impétuosité. Il s élança au travers des ennemis. Les serpens s élancent. Le chien s élança sur lui. Son cheval s étant élancé. f♛/b] Il est… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • elancer — et poindre, Lancinare, voyez Eslancer. Le mal du costé m elance …   Thresor de la langue françoyse

  • élancer — (é lan sé. Le c prend une cédille devant a et o : élançant, élançons) 1°   V. a. Lancer avec force. L espérance et le désir nous élancent vers l avenir. •   L Afrique où le soleil plus chaud Élance ses flammes d en haut, GARN. Porcie, III.    Peu …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • élancer — vt. , donner de l élan à, (qq.) : élanché (Arvillard.228b, Table.290), élansî (kâkon) vt. (Albanais.001, Balme Si.020, Cordon.083, Saxel.002), élinché (228a) ; balyî d l élan à (001). A1) donner // produire élancer des élancements douloureux à,… …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • ÉLANCER (S’) — v. pron. Se lancer en avant avec impétuosité. Il s’élança au travers des ennemis. Le chien s’élança sur lui. Son cheval s’était élancé. Fig., dans le langage ascétique, Mon âme s’élançait vers Dieu. Il signifie aussi Devenir de plus en plus haut… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • s'élancer — ● s élancer verbe pronominal Prendre son élan pour sauter, courir, etc., prendre sa course d un mouvement impétueux : Il s élance et, d un bond, saute la rivière. Se porter vivement dans une direction, s y précipiter : Il s élança vers moi. Aller …   Encyclopédie Universelle

  • Monter, s'élancer, grimper, partir à l'assaut de quelque chose — ● Monter, s élancer, grimper, partir à l assaut de quelque chose s en prendre soudain et violemment à quelque chose …   Encyclopédie Universelle

  • lancer — 1. lancer [ lɑ̃se ] v. tr. <conjug. : 3> • 1080; bas lat. lanceare « manier la lance » I ♦ 1 ♦ Envoyer loin de soi et généralement dans une direction déterminée, en imprimant une impulsion. ⇒ jeter, projeter. Lancer des pierres (contre, sur …   Encyclopédie Universelle

  • sauter — [ sote ] v. <conjug. : 1> • v. 1180; lat. saltare « danser », de salire « sauter » I ♦ V. intr. 1 ♦ Quitter le sol, abandonner tout appui pendant un instant, par un ensemble de mouvements (⇒ saut); franchir un espace ou un obstacle de cette …   Encyclopédie Universelle

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”