ÉGRATIGNER
. v. a.
Déchirer légèrement la peau avec les ongles, avec une épingle ou quelque chose de semblable. Le chat l'a égratigné. On l'emploie aussi avec le pronom personnel, surtout comme verbe réciproque. Ces deux enfants ne sauraient jouer ensemble qu'ils ne s'égratignent.

Prov. et fig., S'il ne peut mordre, il égratigne, se dit De celui qui cherche, de manière ou d'autre, à satisfaire sa méchanceté, sa malice.

ÉGRATIGNER, se dit aussi D'une certaine façon que l'on donne à quelques étoffes de soie avec la pointe d'un fer. Égratigner du satin.   Il se dit, en Peinture, D'une certaine manière de peindre à fresque.

ÉGRATIGNÉ, ÉE. participe, En Peinture, La manière égratignée. Voyez SGRAFFITE.  En Gravure, Cette planche, cette gravure n'est qu'égratignée, Le cuivre n'a pas été coupé avec hardiesse et netteté.

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • égratigner — [ egratiɲe ] v. tr. <conjug. : 1> • XIIIe; égratinerXIIe; a. fr. gratiner, de gratter 1 ♦ Écorcher, en déchirant superficiellement la peau. ⇒ écorcher, érafler, griffer. « J avais le visage barbouillé, égratigné, meurtri » (Chateaubriand).… …   Encyclopédie Universelle

  • égratigner — ÉGRATIGNER. v. a. Entamer et déchirer légèrement la peau avec les ongles, avec une épingle, ou quelque chose de semblable. Le chat l a égratigné. Ces deux enfans ne sauroient jouer ensemble, qu ils ne s égratignent. f♛/b] On dit proverbialement,… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • egratigner — EGRATIGNER. v. act. Entamer & deschirer legerement la peau avec les ongles, avec une espingle, ou quelque chose semblable. Le chat l a egratigné. ces deux enfants ne sçauroient se jouër qu ils ne s egratignent. Il se dit aussi, d Une certaine… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • egratigner — Egratigner, Sugillare, Vnguibus lacerare, vel notare. voyez Agraphe …   Thresor de la langue françoyse

  • ÉGRATIGNER — v. tr. écorcher légèrement la peau avec une griffe, les ongles, etc. Le chat l’a égratigné. Ces deux enfants ne sauraient jouer ensemble sans s’égratigner. Il signifie figurément Blesser légèrement par des propos piquants. Il prend plaisir à… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • égratigner — (é gra ti gné) v. a. 1°   Déchirer la peau avec les ongles, avec quelque chose de piquant. Les piquants du rosier l ont égratigné.    Fig. •   Il y a de certaines pensées qui égratignent la tête, SÉV. 96. 2°   Faire une légère blessure à l amour… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • égratigner — vt. , griffer, gratter : égrabotâ, C. al égrabôte <il égratigne> (Albanais.001), égraf(e)nâ (001, Annecy, Balme Si., Saxel, Thônes | Albertville, Samoëns.010b), égrafounâ (010a) …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • s'entr'égratigner — entr égratigner (s ) (an tré gra ti gné), v réfl. S égratigner l un l autre, ou égratigner sur soi même deux parties symétriques l une par l autre. •   Ursule qui de ses ongles s entr égratignait les mains, CH. DE BERNARD le Gentilh. campagn. §… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • griffer — [ grife ] v. tr. <conjug. : 1> • 1386; p. ê. d un a. haut all. grifan, cf. all. greifen ♦ Égratigner d un coup de griffe ou d ongle. Le chat lui a griffé la joue. Absolt Un chat qui griffe. « Il se battait comme une fille, les mains… …   Encyclopédie Universelle

  • effleurer — [ eflɶre ] v. tr. <conjug. : 1> • 1578 au sens 2; esflouré « qui a perdu sa fraîcheur, sa beauté », av. 1236; de é et fleur 1 ♦ Entamer en n enlevant que la partie superficielle. ⇒ égratigner, érafler. « un coup de corne qui effleura le… …   Encyclopédie Universelle

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”