ÉCOUTER
. v. a.
Ouïr avec attention, prêter l'oreille pour ouïr. Ne parlez pas si haut, on nous écoute. Il était à la porte pour écouter ce qu'on disait. Écouter quelqu'un, les paroles de quelqu'un. Nous écoutions le murmure de la cascade, les roulements du tonnerre.   Écoute, écoutez, à l'impératif, s'emploient souvent Pour appeler quelqu'un, ou pour éveiller fortement son attention. Un tel, écoutez, j'ai quelque chose à vous dire.   Un écoute s'il pleut, se dit d'Un moulin qui ne va que par des écluses.

Prov. et fig., C'est un écoute s'il pleut, se dit D'un homme faible qui se laisse arrêter par les moindres obstacles. On le dit aussi D'une promesse illusoire, d'une mauvaise défaite, d'une espérance très-incertaine.

Fig. et fam., N'écouter que d'une oreille, Ne prêter qu'une faible attention aux choses qu'on nous dit. J'ai beau lui faire des remontrances, il ne m'écoute que d'une oreille.

ÉCOUTER, signifie aussi, Donner audience à quelqu'un. Parlez, je vous écoute. On les renvoya sans les écouter. On dit dans un sens analogue, Écouter la défense, les raisons, etc., de quelqu'un. On dit aussi, Écouter la prière, les voeux, etc., de quelqu'un, Les exaucer. Le ciel écouta nos voeux.

ÉCOUTER, signifie encore, Donner quelque croyance ou quelque consentement à ce qu'une personne propose, ou prendre plaisir à l'entendre. Ce prince écoute les flatteurs. Cette jeune personne écoute trop les amants. On ne voulait pas écouter la proposition de paix qu'il faisait. S'il me propose cela, je l'écouterai volontiers. Il parla d'accommodement, mais il ne fut pas écouté. Écoutez la voix, les inspirations de Dieu.   Il signifie quelquefois, Obtempérer, obéir à quelqu'un, suivre ses avis, s'y conformer. Cet enfant ne veut écouter personne. On dit de même, Écouter les conseils, les avis, etc., de quelqu'un.   Il s'emploie figurément, dans ce dernier sens, en parlant De choses morales, comme la raison, les sentiments, les passions, l'intérêt. Écouter la raison. Écouter la voix de la nature. N'écouter que sa passion, sa colère, son désespoir.   N'écoutez que vous-même, Ne consultez que vos propres inspirations.

ÉCOUTER, s'emploie avec le pronom personnel dans les phrases familières qui suivent :  Il s'écoute parler, ou absolument, Il s'écoute, se dit D'un homme qui parle lentement, et qui croit bien dire.  Il s'écoute trop, Il s'inquiète trop de sa santé. On dit dans le même sens, Il écoute trop son mal.

ÉCOUTÉ, ÉE. participe, En termes de Manége, Des mouvements écoutés, Des mouvements faits avec justesse et précision.

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • écouter — [ ekute ] v. tr. <conjug. : 1> • eskolter fin IXe; bas lat. ascultare, class. auscultare → ausculter 1 ♦ S appliquer à entendre, diriger son attention vers (des bruits, des paroles...) (cf. Prêter, tendre l oreille). Écouter un concert, les …   Encyclopédie Universelle

  • écouter — ÉCOUTER. v. a. Ouïr avec attention, prêter l oreille pour ouïr. Ne parlez pas si haut, on nous écoute. Il étoit à la porte pour écouter ce qu on disoit. f♛/b] On dit d Un homme qui parle lentement, et qui croit bien dire, qu Il s écoute parler,… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • écouter — (é kou té) v. a. 1°   Prêter l oreille pour entendre, prêter son attention à ce qu on vous dit. Écoutez moi attentivement. Écouter la leçon du maître. •   On l embrasse à plusieurs reprises, on croit l aimer, on lui parle à l oreille dans le… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • ÉCOUTER — v. tr. Faire attention, prêter l’oreille pour entendre. Ne parlez pas si haut, on nous écoute. Il était à la porte pour écouter ce qu’on disait. Absolument, Je suis venu ici pour écouter. Dans la compagnie d’un tel homme il vaut mieux écouter que …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • écouter — vt. , prêter l oreille ; obéir ; tenir compte des conseils : afoutâr (Lanslevillard.286), aguétê (Jarrier.262), ak(è)tâ (Montagny Bozel.026), akoutâ (Peisey.187), akutâ (Albanais.001c.TAV., Combe Si.018), akutêzh (St Martin Porte.203), ékeûtâ… …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • Ecouter —          RICHELIEU (Armand Jean du Plessis de)     Bio express : Prélat et homme politique français (1585 1642)     «Il faut écouter beaucoup et parler peu pour bien agir au gouvernement d un État.»     Source : Maximes d État     Mot(s) clé(s) …   Dictionnaire des citations politiques

  • Écouter — Ouïe Pour les articles homonymes, voir Ouïe (homonymie). Un renard qui bouge ses oreilles pour repérer une proie …   Wikipédia en Français

  • écouter — [ekute] (v. 1) Présent : écoute, écoutes, écoute, écoutons, écoutez, écoutent ; Futur : écouterai, écouteras, écoutera, écouterons, écouterez, écouteront ; Passé : écoutai, écoutas, écouta, écoutâmes …   French Morphology and Phonetics

  • Écouter sa raison, son cœur, ses passions, etc. — ● Écouter sa raison, son cœur, ses passions, etc. agir selon eux : N écouter que son devoir …   Encyclopédie Universelle

  • Écouter aux portes — ● Écouter aux portes prêter une attention indiscrète à ce qui se dit là où on n a pas à être …   Encyclopédie Universelle

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”