ÉCLOPPÉ
, ÉE. participe
du verbe Éclopper, qui n'est point en usage. Boiteux, estropié, dont la marche est pénible à cause de quelque incommodité. Être tout écloppé. Un cheval écloppé. Il est familier.

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • écloppé — écloppé, ée (é klo pé, pée) adj. Terme familier. Dont la marche est pénible, en raison de quelque mal aux jambes.    Terme de blason. Écu écloppé, écu taillé et tranché inégalement …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • écloppé — ÉCLOPPÉ, ÉE. participe du verbe Éclopper, qui n est point en usage. Il signifie, Qui a quelque incommodité qui rend la marche pénible. Il est tout écloppé. [b]f♛/b] Il se dit aussi De toutes sortes d infirmités qui réduisent en quelque langueur.… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • écloppé — ⇒ÉCLOP(P)É, ÉE, (ÉCLOPÉ, ÉCLOPPÉ)part. passé, adj. et subst. I. Part. passé de éclop(p)er. II. Emploi adj. A. [En parlant d une pers., d un groupe de pers. ou d un animal] Qui marche avec difficulté, estropié. Un vieux âne écloppé, maigre et… …   Encyclopédie Universelle

  • éclopper — (é klo pé) v. a. Rendre boiteux.    S éclopper, v. réfl. Devenir écloppé. •   L un s écloppe, l autre s enivre et se fend la tête ; qu on est à plaindre de ne pouvoir s en passer !, DIDER. Est il bon ! est il méchant ? I, 9. REMARQUE    1. L… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • éclopé — éclopé, ée [ eklɔpe ] adj. • 1176; de é et a. fr. cloper « boiter » → clopin clopant ♦ Qui marche péniblement en raison d un accident ou d une blessure. ⇒ boiteux, estropié, infirme. Subst. Un éclopé (spécialt un soldat légèrement blessé). ●… …   Encyclopédie Universelle

  • clampin — (klan pin) s. m. Terme militaire. Soldat retardataire, traînard, écloppé.    Populairement, clampin, clampine, un fainéant, une fainéante.    Boiteux. Le duc du Maine, tout clampin qu il est, Lett. gal. dans LEROUX, Dict. com …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • clopin-clopant — (klo pin klo pan) loc. adv. En clopinant. Aller clopin clopant. •   Je m en irai donc clopin clopant, SÉV. 257. •   Mes gens s en vont à trois piés Clopin clopant comme ils peuvent, LA FONT. Fabl. V, 2. HISTORIQUE    XIIIe s. •   .... Et chemina… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • écloppement — (entrée créée par le supplément) (é klo pe man) s. m. Néologisme. État de qui est écloppé. •   Boiteux de fatigue et risible d écloppement, R. TÖPFFER Nouv. Voyages en zigzag …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”