ÉCHEC
. s. m.
Terme qui s'emploie au jeu des échecs, lorsqu'on attaque le roi, en sorte qu'il est obligé de se retirer ou de se couvrir. Donner échec. Mettre le roi en échec. Le roi est en échec. Échec au roi et à la dame.   Échec et mat, se dit Quand le roi, étant attaqué par quelque pièce, ne peut plus se couvrir ni se retirer. Donner échec et mat.

Fig., Tenir des troupes, une armée en échec, Empêcher des troupes, une armée d'agir, de rien entreprendre.

Fig., Tenir une place en échec, La tenir en crainte d'être assiégée. L'armée se posta de manière qu'elle tenait les principales places des ennemis en échec.

Fig., Tenir quelqu'un en échec, L'empêcher d'agir, de se déterminer. Il a tenu longtemps sa partie adverse en échec.

ÉCHEC, se dit figurément d'Une perte considérable que fait une armée, un corps de troupes dans un combat, dans une attaque, dans une retraite. Les ennemis reçurent un grand échec dans cette occasion, éprouvèrent un rude échec. Ce général reçut un échec en se retirant.   Il se dit également d'Une atteinte, d'un dommage, d'un désappointement, d'un mauvais succès quelconque. C'est un grand échec à sa faveur, à sa fortune, à son honneur. Il a reçu un terrible échec en son honneur. Souffrir un grand échec en sa réputation. Tant d'échecs ne découragèrent point cet auteur. Essuyer un nouvel échec.

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • ÉCHEC — La notion d’échec s’entoure d’un halo douloureux. Chacun y investit le cerne de ses propres ecchymoses intérieures, chacun s’y sent subtilement concerné. C’est dire que, d’emblée, l’échec diffère de l’insuccès qui, comme le notait Pierre Janet,… …   Encyclopédie Universelle

  • échec — ÉCHEC. s. m. Terme qui se dit au jeu des Échecs, lorsque l on attaque le roi, en sorte qu il est obligé de se retirer ou de se couvrir. Donner échec. Mettre le roi en échec. Le roi est en échec. Échec au roi et à la dame. f♛/b] On dit, Échec et… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • Echec — 〈[eʃɛ̣k] m. 6〉 1. Schach 2. 〈veraltet〉 Niederlage, Schlappe [<frz. échec „Misserfolg“] * * * Echec [e ʃɛk], der; s, s [frz. échec, über das Span. < arab. šāh, ↑schachmatt]: 1. frz. Bez. für Schach. ∙ 2. Niederlage: Die kuhschen Töchter… …   Universal-Lexikon

  • Échec — (frz., spr. eschéck), Schach; Niederlage; en échec (spr. anneschéck) halten (veraltet), den Feind so beschäftigen, daß er nirgends anders eingreifen kann …   Kleines Konversations-Lexikon

  • Echec — (frz. Eschek), Schach, Schaden; échecs, die Schachfiguren; en échec halten, im Schach halten …   Herders Conversations-Lexikon

  • Echec — [e ʃɛk] der; s, s <aus gleichbed. fr. échec, dies über das Span. aus pers. šāh (māta) »der König (ist tot)«; vgl. ↑Schah>: a) franz. Bez. für Schach; b) Niederlage …   Das große Fremdwörterbuch

  • Echec — (fr., spr. Escheck), 1) Schach; daher Echecs, die Schachfiguren; 2) Schaden, Verlust, Schlappe; 3) ein Corps en chec halten, ein feindliches Corps so beschäftigen, daß es im entscheidenden Augenblick unthätig bleiben muß …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Echec — (franz., spr. ēschéck), Schach; Échecs (spr. eschä), Schachspiel; en é. halten, jemand, z. B. ein feindliches Korps, an jeder Tätigkeit hindern; einen E. erleiden, eine Niederlage erleiden …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • échec — (é chèk ; au pluriel, des é chèk ; l s ne se lie pas : des é chèk inattendus ; cependant quelques uns la lient : des é chèk z inattendus) s. m. 1°   Terme qu on emploie au jeu d échecs chaque fois qu on attaque le roi ou qu on met la reine en… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • Echec — Échecs  Cet article concerne le jeu appelé « les échecs ». Pour d autres emplois du mot, voir échec …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”