ÉCHAFAUDAGE
. s. m.
Action d'établir des échafauds pour bâtir, pour peindre, ou pour faire quelque autre chose semblable ; ou L'assemblage de ces échafauds. Il en a coûté beaucoup pour l'échafaudage. Son échafaudage est mal dressé.   Il s'emploie aussi figurément, et se dit de Grands préparatifs qu'on fait pour peu de chose. Voilà un grand échafaudage pour rien, pour une chose qui n'en vaut pas la peine.   Il signifie encore figurément, Grand raisonnement inutile ou vain, grand étalage de sentiments, de maximes sur un sujet de peu d'importance. À quoi bon cet échafaudage pour prouver ce que tout le monde sait ? Tout ce bel échafaudage s'écroule devant les faits. Un échafaudage de grandes maximes.

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • échafaudage — [ eʃafodaʒ ] n. m. • 1517; de échafauder 1 ♦ Construction temporaire, essentiellement constituée de passerelles ou de plateformes soutenues par une charpente (boulins, écoperches, etc.), destinée à conduire le personnel et le matériel en tous… …   Encyclopédie Universelle

  • Échafaudage — sur le chantier d une maison individuelle à Saint Denis de La Réunion. Un échafaudage est une construction temporaire constituée de ponts, de passerelles ou de plate formes soutenus par une charpente en bois, en acier ou en aluminium …   Wikipédia en Français

  • Echafaudage — Échafaudage Échafaudage sur le chantier d une maison individuelle à Saint Denis de La Réunion. Un échafaudage est une construction temporaire constituée de ponts, de passerelles ou de plate formes soutenus par une charpente en bois, en acier ou… …   Wikipédia en Français

  • échafaudage — ÉCHAFAUDAGE. s. m. Construction d échafauds pour bâtir, pour peindre, ou pour faire quelque autre chose semblable. Son échafaudage est mal dressé. Il en a coûté beaucoup pourl échafaudage. Il s emploie quelquefois au figuré, et se dit… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • échafaudage — nm. (de maçon, de peintre, de charpentier) : éshafôdazho, R. Échafaud ; êpontoulyo (Albanais.001), pantnozho (Saxel.002), R.6 ; éshalà (Morzine). E. : Baliveau, Boulin, Pointelle. A1) ouvrier qui fait des échafaudages ; gamin qui grimpe su des… …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • ÉCHAFAUDAGE — n. m. Action d’établir des échafauds pour bâtir, pour peindre ou pour faire tout autre travail ou Assemblage de ces échafauds. Il en a coûté beaucoup pour l’échafaudage. Son échafaudage est mal dressé. Il s’emploie aussi figurément pour désigner… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • échafaudage — (é cha fô da j ) s. m. 1°   Action d établir les échafauds nécessaires à un travail de bâtiment.    L assemblage de ces échafauds. Un échafaudage en planches, en bois de charpente. 2°   Fig. Préparatifs, préparation. Tout cet échafaudage fut en… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • échafaudage — ● n. m. ►DEBUG Programme construit uniquement en vue de déboguer un autre programme, et qui sera jeté au panier une fois le projet terminé. Brooks (©) dit qu il faut prévoir de produire moitié autant d échafaudage que de code finalement livré. Je …   Dictionnaire d'informatique francophone

  • Echafaudage (programmation) — Échafaudage (programmation) L échafaudage ou scaffolding en anglais est une manière de concevoir des logiciels liés à une base de données. Cette technique est souvent fournie avec le patron de conception Modèle Vue Contrôleur, dans lequel le… …   Wikipédia en Français

  • Échafaudage tubulaire — ● Échafaudage tubulaire échafaudage fait d un assemblage de tubes métalliques …   Encyclopédie Universelle

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”