ÉBAUBI
, IE. adj.
Étonné, surpris. Vous voilà bien ébaubi. Il est familier, et ne s'emploie guère qu'en plaisantant.

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • ébaubi — ébaubi, ie [ ebobi ] adj. • XIIIe; var. de l a. fr. abaubi, p. p. de abaubir « rendre bègue », du lat. balbus « bègue » ♦ Fam. Extrêmement étonné, et spécialt frappé d une stupeur admirative. ⇒ ébahi, 1. interdit, stupéfait. « Je suis tout… …   Encyclopédie Universelle

  • ébaubi — ÉBAUBI, IE. adj. Étonné, surpris d admiration. Il est populaire, et ne s emploie qu en plaisantant. Vous voilà bien ébaubi …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • ébaubi — ébaubi, ie (é bô bi, bie) adj. Terme très familier. Interdit, surpris, au point de bégayer. •   Je suis toute ébaubie et je tombe des nues, MOL. Tart. V, 5. •   Ils seront très bien ébaubis Quand ils nous verront partis, MOL. Bourg. gent. Ballet… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • ébaubi — adj. => Étonné …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • ÉBAUBI, IE — adj. Qui est étonné, au point d’en être interdit vivement, qui est surpris. Vous voilà bien ébaubi. Il est familier …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • baubi — ébaubi …   Dictionnaire des rimes

  • ébaubir — ⇒ÉBAUBIR, verbe trans. A. Rendre ébaubi, surprendre. Ta faconde m ébaubit. Il [le prévôt] vient vous ébaubir en vous parlant au nom du roi (DRUON, Le Roi de fer, 1955, p. 169) : • Ce qui ébaubit et déconcerte, c est cette furieuse touffeur de… …   Encyclopédie Universelle

  • s'ébaubir — ● s ébaubir verbe pronominal (ancien français abalbir, du latin balbus, bègue) être ébaubi verbe passif (ancien français abalbir, du latin balbus, bègue) Littéraire. Être stupéfait, interdit, marquer une grande surprise : Rester ébaubi d… …   Encyclopédie Universelle

  • ébahir — [ ebair ] v. tr. <conjug. : 2> • v. 1150; de é et a. fr. baer, var. de bayer ♦ Frapper d un grand étonnement. ⇒ abasourdir, étonner, stupéfier. Voilà une nouvelle qui m ébahit. ♢ Pronom. S étonner au plus haut point. « S ébahir d être tour… …   Encyclopédie Universelle

  • ébahi — ébahi, ie (é ba i, ie) part. passé de ébahir. Jeté dans un grand étonnement. •   Mais toi qui tiens nos sens et nos yeux ébahis, MAIRET Soliman, III, 9. •   Et si de tant d amour tu peux être ébahie, CORN. Poly. III, 2. •   Prêchez, patrocinez… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”