EAU
. s. f.
Substance liquide, transparente, sans saveur et sans odeur, qui se durcit par le froid, et se vaporise par la chaleur. L'eau est formée de deux fluides aériformes, l'oxygène et l'hydrogène. L'eau a été longtemps regardée comme un des quatre éléments dont on supposait que la matière était composée. Eau naturelle. Eau de source. Eau de fontaine, de puits, de citerne, de ruisseau, de rivière, de mare. Eau de pluie, ou pluviale. Eau de roche. Clair comme eau de roche. Eau du ciel. Eau de neige. Eau de mer. Eau claire. Eau clarifiée. Eau distillée. Eau de vaisselle. Bonne eau. Eau bonne à boire. Eau fade. Eau vive. Eau fraîche. Eau chaude. Eau bouillante. Eau courante. Eau dormante. Eau croupie. Eau bourbeuse. Eau légère. Eau pesante. Eau puante. Goutte d'eau. Verre d'eau. Seau d'eau. Porteur d'eau. Puiser, tirer de l'eau. Boire de l'eau. Il ne boit que de l'eau rougie. Il boit le vin sans eau. Mettre de l'eau dans son vin. Il est si vilain, si avare, qu'il ne donnerait pas seulement un verre d'eau. L'eau d'une source. L'eau, les eaux d'une rivière. Des eaux insalubres. Les eaux qui s'écoulent par un tuyau de descente. Fouillez en cet endroit, vous trouverez de l'eau. Un cours d'eau. Une source d'eau. Une ligne, un pouce d'eau. Filet d'eau. L'eau sert à l'embellissement des jardins. Il y a de fort belles eaux dans ce parc. Jet d'eau. Nappe d'eau. Réservoir d'eau. Rond d'eau. Carré d'eau. Pièce d'eau de tant d'arpents. Il entend la conduite des eaux. Eau jaillissante. Faire jouer les eaux.

Fam., Buveur d'eau, Celui qui ne boit que de l'eau, ou du vin fort trempé.  Jeûner au pain et à l'eau, Ne manger que du pain et ne boire que de l'eau. On dit dans un sens analogue, Mettre un prisonnier au pain et à l'eau.   Rompre l'eau à un cheval, Interrompre un cheval quand il boit, l'obliger à boire à différentes reprises. Rompez l'eau à votre cheval, qui a trop chaud.

Prov., Il ne vaut pas l'eau qu'il boit, se dit D'un homme qui ne vaut guère, et principalement D'un valet qui manque d'intelligence et d'activité.

Fig. et fam., Il n'y a pas de l'eau à boire, se dit D'un marché, d'un travail où il n'y a rien à gagner.

Fig. et fam., Mettre de l'eau dans son vin, Se modérer sur quelque affaire, sur quelque prétention, montrer moins de chaleur, d'animosité, etc.

Prov. et fig., Il se noierait dans un verre d'eau, Il est si malheureux ou si malhabile, que le moindre accident est capable de le perdre.

Prov. et fig., Il n'est pire eau que l'eau qui dort, Les gens sournois et taciturnes sont ceux dont il faut le plus se défier.

Prov., Ces deux personnes se ressemblent comme deux gouttes d'eau, Elles se ressemblent parfaitement.

Prov. et fig., C'est le feu et l'eau, se dit De deux choses tout à fait contraires, de deux personnes qui ont de l'aversion l'une pour l'autre, ou qui sont d'opinions, de caractères fort opposés.  En termes de Marine, Faire de l'eau, Se pourvoir d'eau bonne à boire. Nous abordâmes à cette île pour y faire de l'eau. Dans le même langage, on dit, Faire eau, en parlant D'un navire où l'eau entre par quelque ouverture faite à la carène. Notre bâtiment faisait eau de toutes parts.   Voie d'eau, Les deux seaux d'eau que porte un homme. En termes de Marine, Voie d'eau, signifie, Une ouverture accidentelle faite à la carène d'un bâtiment, et par laquelle l'eau entre. Ce navire a une voie d'eau, a plusieurs voies d'eau. Étancher, boucher une voie d'eau.   Eau douce, se dit de L'eau des rivières, des lacs, des étangs et des fontaines, par opposition à L'eau de la mer. Poisson d'eau douce.

Fam., Marin d'eau douce, se dit, par plaisanterie, d'Un homme qui a navigué seulement sur les rivières, ou qui a peu navigué sur mer.

Prov. et fig., Médecin d'eau douce, Médecin qui ne donne que des remèdes faibles, inefficaces. Il s'est dit aussi d'Un médecin qui donnait peu de remèdes.  Eau ferrée, Eau dans laquelle on a éteint un fer rouge, ou dans laquelle on a mis en dissolution des matières ferrugineuses.  Eau panée, Eau dans laquelle on a fait tremper du pain grillé, pour en ôter la crudité, et pour la rendre plus nourrissante. Il ne boit que de l'eau panée.   Eau battue, Eau que l'on a versée plusieurs fois d'un vase dans un autre.  Eau blanche, Eau dans laquelle on a jeté du son pour la faire boire aux chevaux. Il se dit, en Médecine, d'Une liqueur blanchâtre et styptique, formée d'un mélange d'eau et d'extrait de Saturne. Faire des lotions avec de l'eau blanche.   Eau de savon, Eau dans laquelle on a fait dissoudre du savon.  Eau d'empois, Eau dans laquelle on a mis de l'empois. Passer du linge à l'eau d'empois.   Eau lustrale, Eau dont les païens se servaient pour faire des lustrations ou des ablutions, et qui n'était autre chose que de l'eau commune dans laquelle on avait plongé un tison ardent pris au foyer des sacrifices.  Eau baptismale, Eau dont on se sert en donnant le sacrement de baptême.  Eau bénite, Eau qui se bénit dans l'église, les dimanches, avec des cérémonies particulières, et plus solennellement à Pâques et à la Pentecôte. Donner, jeter, présenter de l'eau bénite.   Faire l'eau bénite, Faire la cérémonie de la bénédiction de l'eau.

Prov. et fig., De l'eau bénite de cour, De vaines protestations de service et d'amitié. Donner de l'eau bénite de cour. On dit dans un sens analogue, C'est un donneur d'eau bénite.

Prov. et fig., Porter de l'eau à la mer, à la rivière, ou Porter l'eau à la mer, etc., Porter des choses en un lieu où il y en a déjà une grande abondance. On dit de même, C'est porter de l'eau à la mer, à la rivière, que de donner à une personne très-riche. On dit aussi, C'est une goutte d'eau dans la mer, C'est ajouter fort peu à une grande abondance.

Prov. et fig., Il ne trouverait pas de l'eau à la rivière, se dit D'une personne malhabile qui ne trouve pas les choses les plus faciles à trouver.

Fig., Ce fruit, ce ragoût, etc., ne sent que l'eau, Il ne sent rien, il est insipide.

EAU, se dit particulièrement de La pluie. Si le vent dure, nous aurons de l'eau. Il est tombé bien de l'eau. Le temps, le vent est à l'eau. L'été a été trop sec, tout a séché faute d'eau. Les blés ont grand besoin d'eau.   Il signifie en outre, Mer, rivière, lac, étang. Au bord de l'eau. Se jeter à l'eau. Tomber dans l'eau. Aller par eau. Passer l'eau. Il ne saurait souffrir l'eau, il va toujours par terre. Ce barbet va bien à l'eau. S'en aller à vau-l'eau. Nager, flotter sur l'eau. Aller au fond de l'eau. Revenir sur l'eau. Craindre l'eau. Lancer un navire à l'eau. Nager entre deux eaux. Couper l'eau en nageant. Le navire fendait les eaux. Eaux débordées. Il avait de l'eau jusqu'au cou ; il n'en avait qu'à mi-jambes. Battre l'eau pour prendre du poisson. Rat d'eau. Poule d'eau.   Eaux et forêts, se dit Des forêts, des rivières, des étangs, etc., en tant qu'ils sont l'objet d'une surveillance exercée au nom du gouvernement. Inspecteur, conservateur des eaux et forêts. La législation des eaux et forêts. L'administration des eaux et forêts, ou absolument, Les eaux et forêts. En termes d'eaux et forêts.   Eaux et forêts, se disait spécialement autrefois d'Une juridiction qui connaissait de la chasse, de la pêche, des bois et des rivières, tant au civil qu'au criminel. Grand maître des eaux et forêts.   Poisson de bonne eau, Poisson qui ne sent point la bourbe, la vase.  À fleur d'eau, Au niveau de la superficie de l'eau. Batterie à fleur d'eau. Coup à fleur d'eau.

Prov. et fig., Revenir sur l'eau, Rétablir sa fortune, recouvrer du crédit, rentrer en faveur. On dit dans le même sens, Revenir à fleur d'eau.   Les eaux sont grandes, grosses, hautes, etc., Les eaux des rivières sont grandes, etc. Pendant les grosses eaux.   Les eaux sont basses, Il y a peu d'eau dans les rivières.  Par extension et fam., Les eaux sont basses, Il reste peu de vin, de liqueur dans le tonneau, dans la bouteille.

Fig. et fam., Les eaux sont basses chez un tel, L'argent commence à lui manquer.

Prov. et fig., Battre l'eau avec un bâton, Se donner beaucoup de peine, sans espoir raisonnable de succès. On dit de même, C'est battre l'eau, C'est prendre une peine inutile.

Fig. et fam., C'est un coup dans l'eau, un coup d'épée dans l'eau, se dit D'un effort inutile, d'une tentative qui n'a point de suite, d'effet.

Fig. et fam., Nager entre deux eaux, se dit D'une personne qui, entre deux factions, entre deux partis, se conduit de manière à les ménager l'un et l'autre.

Fig. et fam., Tomber dans l'eau, Manquer, n'avoir pas lieu. Ce projet est tombé dans l'eau. Notre partie de campagne est tombée dans l'eau.

Prov. et fig., L'entreprise, l'affaire est allée à vau-l'eau, est à vau-l'eau, Elle n'a pas réussi, on n'en espère plus rien.

Fig. et fam., Nager en grande eau, en pleine eau, Être dans l'abondance, jouir d'une grande fortune, se trouver dans de grandes occasions d'avancer ses affaires.

Prov. et fig., Il faut laisser couler l'eau, Il faut laisser aller les choses comme elles vont, et ne point s'en mettre en peine.

Prov., Il passera bien de l'eau sous les ponts entre ci et là, ou d'ici à ce temps-là, se dit en parlant D'une chose qu'on croit ne devoir pas arriver sitôt.

Prov. et fig., Faire venir l'eau au moulin, Procurer à soi ou aux siens des avantages, du profit, par son industrie, par son adresse.

Prov. et fig., Pêcher en eau trouble, Se prévaloir du désordre des affaires publiques ou particulières, pour en tirer son profit, son avantage. Dans les désordres de l'État, il ne songeait qu'à pêcher en eau trouble. Il a profité du désordre de cette maison, dont il maniait les affaires, pour pêcher en eau trouble.   Être comme le poisson dans l'eau, Se trouver bien, être à son aise en quelque lieu. Être comme le poisson hors de l'eau, Être hors du lieu où l'on voudrait être.

Prov. et par exagérat., Il jouerait les pieds dans l'eau, se dit De quelqu'un qui a la passion du jeu.

Fig. et fam., On dirait qu'il ne sait pas troubler l'eau, qu'il ne sait pas l'eau troubler, se dit D'un homme qui paraît simple, et qui ne l'est pas.

Prov. et fig., Tenir quelqu'un le bec dans l'eau, Le laisser toujours dans l'attente de quelque chose qu'on lui fait espérer ; Le tenir dans l'incertitude, en ne lui donnant pas de réponse positive.

Prov. et fig., Tant va la cruche à l'eau qu'à la fin elle se casse, qu'enfin elle se brise, Quand on retombe souvent dans la même faute, on finit par s'en trouver mal ; ou, Quand on s'expose trop souvent à un péril, on finit par y succomber.  En termes de Marine, Les eaux d'un navire, La trace qu'un navire laisse après lui à mesure qu'il avance. On dit qu' Un bâtiment est, se tient, se met dans les eaux d'un autre, Lorsqu'il gouverne ou qu'il entre dans le même sillage ; et de même, Prendre, suivre les eaux d'un bâtiment, etc.

EAU, se dit aussi de Certaines eaux qui, en passant au travers des minéraux, contractent quelque vertu médicinale, et dont on fait usage, soit en se baignant, soit en les prenant comme boisson. Eau minérale. Eaux thermales. Eaux chaudes. Eaux froides. Eaux ferrugineuses, sulfureuses, etc. Eau de Baréges, de Plombières, de Spa, de Bourbonne. Prendre les eaux. Il prend tous les matins une bouteille d'eau de Seltz. Les eaux ne lui seront pas bonnes. Il ne rend point ses eaux. Les eaux ne passent point.   Il se dit, par extension, mais au pluriel seulement, Du lieu où l'on va prendre les eaux. Aller aux eaux. Il est revenu des eaux.   Eau minérale artificielle, Eau commune à laquelle on a donné les propriétés d'une eau minérale naturelle, en y faisant dissoudre quelque substance.

EAU, se dit encore, vulgairement, de Certaines humeurs ou sérosités qui se trouvent, qui se forment dans le corps de l'homme ou de l'animal. Quand il fut mort, on lui trouva la poitrine pleine d'une eau rousse, d'une eau verdâtre. Les vésicatoires font des ampoules pleines d'eau. Cette médecine lui a fait rendre des eaux. On lui a tiré du mauvais sang, ce n'était que de l'eau.

Prov., L'eau vient à la bouche, cela fait venir l'eau à la bouche, se dit D'une chose agréable au goût, et dont l'idée excite l'appétit quand on en parle ou qu'on en entend parler. Quand vous lui parlez de ce ragoût, l'eau lui vient à la bouche, ou vous lui faites venir l'eau à la bouche. Cela se dit aussi, figurément, De tout ce qui peut exciter les désirs. Ce que vous avez dit sur les avantages de cette entreprise, lui a fait venir l'eau à la bouche.   Par exagérat., Fondre en eau, Verser des larmes en abondance.  En Médec., Les eaux de l'amnios, Liquide qui est exhalé par l'amnios et qui environne le foetus, pendant toute la durée de la gestation. Cette femme accouchera bientôt, les eaux ont percé.   En termes d'Art vétérinaire, Eaux aux jambes, Maladie qui attaque les pieds des chevaux, et qui consiste en un suintement de sérosités à travers la peau de ces parties. Ce cheval a les eaux aux jambes.

EAU, se prend quelquefois dans le sens de Sueur. Il s'est échauffé à courir, il est tout en eau. L'eau lui dégouttait du visage.

Fig. et fam., Suer sang et eau, Faire de grands efforts, se donner beaucoup de peine ; ou Souffrir beaucoup, éprouver un grand déplaisir de quelque chose. J'ai sué sang et eau pour venir à bout de cette affaire. Je suais sang et eau de voir l'embarras où il était. Ce prédicateur qui avait tant de peine à parler, me faisait suer sang et eau.

EAU, se dit particulièrement de L'urine. Faire de l'eau. Lâcher de l'eau. Retenir son eau. Laisser aller son eau. Garder de l'eau d'un malade pour la montrer au médecin. Ce sens est très-familier.

Prov. et fig., Il n'y fera que de l'eau claire, que de l'eau toute claire, se dit D'un homme qui entreprend quelque chose où l'on croit qu'il ne réussira pas.

EAU, se dit encore d'Une liqueur artificielle, obtenue, extraite de quelque substance par expression, distillation ou décoction, ou composée de différents sucs. Eau rose. Eau de plantain. Eau de chicorée. Eau de groseilles. Eau de fraises. Eau de cerises. Eau de fleur d'orange. Eau-de-vie. Eau de veau. Eau de poulet. Eau d'orge. Eau de senteur. Eau de Cologne. Eau de mélisse ou des carmes. Eau de Luce. Eau vulnéraire. Eau cordiale.   Il se dit également de Certains produits, de certaines préparations chimiques. Eau-forte. Eau seconde. Eau de départ. Eau régale. Eau de chaux. Eau mercurielle.   Graver à l'eau-forte, Graver sur une planche de cuivre avec le seul secours de l'eau-forte. On appelle par extension Eau-forte, Une estampe tirée sur une planche qui a été préparée à l'eau-forte, pour être ensuite terminée au burin, ou sur une planche entièrement gravée à l'eau-forte. Une belle eau-forte. Les eaux-fortes de Rembrandt.

EAU, signifie aussi, Suc, en parlant De quelques fruits, particulièrement de la pêche et de la poire. Cette pêche, cette poire a une bonne eau, une eau fort agréable, a beaucoup d'eau.

EAU, se dit en outre Du lustre, du brillant qu'ont les perles, les diamants et quelques autres pierreries. Ces perles sont d'une belle eau. Ces diamants sont de la première eau.   Donner eau à un drap, à un chapeau, Lui donner du lustre.  Couleur d'eau, Couleur bleuâtre qu'on donne au fer poli. Il faut mettre ces pistolets, ces éperons en couleur d'eau.   Vert d'eau, Couleur vert-clair.

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • eau — eau …   Dictionnaire des rimes

  • EAU — L’EAU a toujours hanté l’esprit des hommes. Des différents symboles qu’elle suggère, le plus perceptible est celui du mouvement et de la vie: les sources, les eaux courantes, les vagues sont déjà des objets offerts à une vision animiste du monde …   Encyclopédie Universelle

  • eau — s. f. l E se prononce un peu, bien que ce mot ne soit que d une syllabe. Element humide & froid. L element de l eau. eau elementaire. eau naturelle. eau de source. eau de fontaine, de puits, de cisterne, de ruisseau. de riviere, de mare. eau de… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Eau — ist das französische Wort für „Wasser“ und bedeutet in diesem Zusammenhang unter anderem: Eau Blanche, Fluss in Belgien Eau Claire, mehrere Orte in Nordamerika Eau de Cologne, ein Duftwasser Eau Froide, Fluss im Kanton Waadt, Schweiz Eau Noire,… …   Deutsch Wikipedia

  • Eau — can refer to:*Water, as in eau de Cologne, eau Creole, eau de parfum and eau de toilette. *The River Eau, a tributary of the River Trent in Lincolnshire, England. *There are several cases such as Bourne Eau, in Lincolnshire and The Fens where eau …   Wikipedia

  • -eau — ⇒ EAU, suff. I. Suff. formateur de subst. masc. à valeur dimin ou péj. A. Suff. formateur de subst. désignant un animal. 1. [La base est un subst.] Petit d un animal : baleineau. « Petit de la baleine » cailleteau. « Petit de la caille » carpeau …   Encyclopédie Universelle

  • EAU — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. {{{image}}}   Sigles d une seule lettre   Sigles de deux lettres > Sigles de trois lettres …   Wikipédia en Français

  • EAU — may refer to:*EAU, the IATA airport code for Chippewa Valley Regional Airport *East Africa University in Bosaso, Somalia *In business, EAU stands for Expected Annual Usage (quantity per year).ee also*Eau …   Wikipedia

  • eau — EAU: L eau de Paris donne des coliques. L eau de mer soutient pour nager. L eau de Cologne sent bon …   Dictionnaire des idées reçues

  • eau — French for water, from O.Fr. eue (12c.), from L. aqua (see AQUA (Cf. aqua )). In various combinations such as eau de vie brandy (1748), lit. water of life; eau de toilette (1907). For eau de Cologne see COLOGNE (Cf. cologne) …   Etymology dictionary

  • eau — eau; gas·per·eau; …   English syllables

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”