ALTÉRER
. v. a.
Changer l'état d'une chose. En ce sens, il n'est guère usité que dans le langage didactique. Tout ce qui altère les qualités d'un corps.

ALTÉRER, dans l'usage ordinaire, signifie, Changer l'état d'une chose de bien en mal. Le soleil altère les couleurs. Le grand chaud altère les liqueurs. Cela altère les humeurs, altère le sang. Cela lui a altéré le tempérament. Ses malheurs ont altéré son caractère, son humeur, son jugement. Sa santé en est fort altérée. La souffrance avait altéré ses traits, son visage. L'émotion altère sa voix. Le défaut de confiance altère l'amitié. L'exemple du vice altère les moeurs. Cette disgrâce altère son repos, son bonheur.   Altérer un discours, Le rapporter autrement qu'il n'a été prononcé ou écrit. Altérer un texte, Y faire des changements qui en corrompent la pureté. Altérer le sens d'un passage, Détourner ce passage de son véritable sens. Altérer la vérité, S'écarter de la vérité en parlant, en écrivant.  Altérer les monnaies, Les falsifier par un alliage illégal, excessif.

ALTÉRER, signifie aussi, Causer de la soif. La chaleur et la poussière m'ont fort altéré.

ALTÉRER, s'emploie avec le pronom personnel, et se dit en parlant Des choses, soit physiques, soit morales, qui sont susceptibles de changement. Le vin s'altère à l'air. Les bonnes coutumes s'altèrent peu à peu.

ALTÉRÉ, ÉE. participe, Un visage altéré. Des traits altérés. Parler d'une voix altérée.   Il paraissait fort altéré, Fort agité, fort ému.  Être toujours altéré, Avoir toujours soif ; et, par plaisanterie, Être toujours disposé à boire, aimer à boire.

Fig., Il est altéré de sang, c'est un tigre altéré de sang, C'est un homme cruel, qui se plaît à répandre le sang.

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • altérer — [ altere ] v. tr. <conjug. : 6> • 1370; lat. alterare « rendre autre », de alter I ♦ 1 ♦ Provoquer l altération (1o) de. ⇒ modifier, transformer. Pronom. Les minéraux riches en fer s altèrent rapidement. Mus. Altérer un intervalle, le… …   Encyclopédie Universelle

  • altérer — ALTÉRER. v. act. Changer l état d une chose. En ce sens il n est guère d usage que dans le didactique. Tout ce qui altère les qualités des corps.Altérer, dans l usage ordinaire, signifie, Changer l état d une chose de bien en mal. Le Soleil… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • alterer — ALTERER. v. act. Changer l estat d une chose de bien en mal. Il se dit en Physique & en Morale. Le soleil altere les couleurs. le grand chaud altere cette liqueur. cela altere les humeurs. la fievre altere le sang. alterer les monnoyes. alterer… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • alterer — Alterer, Adducere sitim, Accendere sitim. Alterer, pour Faire autre, Corrompre, Alienare, Variare …   Thresor de la langue françoyse

  • altérer — (al té ré) v. a. 1°   En termes de physique, changer l état d une chose. Le sel altérerait ce corps. 2°   Changer une chose de bien en mal. Le soleil altérera ces couleurs. Altérer les moeurs. Altérer l amitié. •   La diverse nourriture… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • ALTÉRER — v. tr. Modifier dans sa manière d’être. En ce sens général, il n’est guère usité que dans les Sciences physiques. Tout ce qui altère les qualités d’un corps. Il signifie, dans l’usage ordinaire, Modifier en bien ou en mal. Le soleil altère les… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • alterer — noun see alter …   New Collegiate Dictionary

  • alterer — noun One who alters …   Wiktionary

  • alterer — n. one who makes modifications, one who makes changes …   English contemporary dictionary

  • alterer — relater …   Anagrams dictionary

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”