DOUBLER
. v. a.
Mettre le double, augmenter du double, d'une fois autant. Doubler le nombre. Doubler la dépense. Doubler la somme. Doubler les gardes. Tous les postes furent doublés. Doubler ses capitaux. Doubler la dose. Doubler l'étape. Il double ses torts envers moi.   En termes de Guerre, Doubler les rangs, doubler les files, Y mettre le double de ce qui a coutume d'y être. Cette espèce de manoeuvre a depuis longtemps cessé d'être usitée.  Doubler le pas, Marcher plus vite.  En termes de Marine, Doubler le sillage, Faire plus de chemin. Doubler les manoeuvres, En augmenter le nombre, afin que, si l'une est rompue, une autre puisse la remplacer. Doubler un cap, une pointe, etc., Passer au delà d'un cap, d'une pointe de terre, etc. Doubler un autre bâtiment, Le surpasser en vitesse, le devancer. Doubler une ligne de vaisseaux ennemis, La mettre entre deux feux.

DOUBLER, signifie aussi, Appliquer une étoffe contré l'envers d'une autre. Doubler un manteau, une robe, une jupe. Doubler de soie, de toile, de taffetas.   En termes de Marine, Doubler des voiles, Les fortifier par de nouveaux lés de toile cousus sur ceux dont elles sont déjà composées. Doubler un navire, Lui faire un doublage de feuilles de cuivre ou de planches.  Doubler un corps de logis, Joindre un autre corps de logis à la face de derrière de celui qui est déjà fait.  Au Théâtre, Doubler un rôle, un acteur, Jouer un rôle au défaut de l'acteur qui en est chargé en premier.

DOUBLER, signifie quelquefois, Mettre double, et Mettre en double. Doubler du fil, de la laine, de la soie. Doubler une serviette, une feuille de papier.   Au Jeu de billard, Doubler une bille, La faire frapper contre une des bandes du billard pour qu'elle revienne au côté opposé. Doubler une bille au milieu, au coin. On dit absolument, dans le même sens, Doubler ; doubler au milieu, au coin.   Au Jeu de paume, La balle a doublé, Elle a touché deux fois la terre. Dans cette phrase, le verbe est neutre.

DOUBLER, s'emploie aussi, neutralement, dans le sens de Devenir double. Leur nombre a plus que doublé. La population de cette ville est maintenant doublée.

DOUBLÉ, ÉE. participe, En Mathém., Raison doublée, Raison de carrés. Seize est à quatre en raison doublée de quatre à deux, c'est-à-dire, comme le carré de quatre est au carré de deux.   En Médec., Fièvre doublée, Fièvre intermittente dont les accès, après avoir été uniques, ont lieu deux fois dans le même jour.

DOUBLÉ, au Jeu de billard, se dit substantivement de L'action de doubler, et de Toute disposition des billes qui permet de doubler. Faire un doublé. Jouer le doublé. Voilà un beau doublé. Quelques-uns écrivent, Doublet ; mais on prononce toujours Doublé.

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • doubler — DOUBLER. v. a. Mettre le double, mettre une fois autant. Doubler le nombre. Doubler l ordinaire, la dépense, les gardes. Doubler la somme. f♛/b] On dit, Doubler le pas, pour dire, Aller plus vite; Doubler le sillage, pour dire, Faire plus de… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • doubler — Doubler. v. a. Mettre le double, mettre une fois autant. Doubler le nombre. doubler l ordinaire, la despense, les gardes. doubler la somme. On dit, Doubler le pas, pour dire, Aller plus viste. On dit en terme de Marine, Doubler le cap, pour dire …   Dictionnaire de l'Académie française

  • doubler — Doubler, Duplicare, Adduplicare, Geminare, Ingeminare, et courber ou ployer, Incuruare. Au 2. liv. d Amad. tenant au poing une double lance, laquelle il manioit si rudement, que nonobstant la grosseur d icelle, à force de la bransler, il la… …   Thresor de la langue françoyse

  • Doubler — Dou bler, n. 1. One who, or that which, doubles. [1913 Webster] 2. (Elec.) An instrument for augmenting a very small quantity of electricity, so as to render it manifest by sparks or the electroscope. [1913 Webster] 3. A part of a distilling… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • doubler — doublé, ée [ duble ] adj. et n. m. • XIVe; de doubler I ♦ Adj. 1 ♦ Rendu ou devenu double. Des effectifs doublés. Colonne doublée. ⇒ géminé. 2 ♦ Garni d une doublure. Veste doublée de mouton. ⇒ 2. fourré. Jupe doublée. 3 ♦ (1870 ) Fig. DOUBLÉ DE …   Encyclopédie Universelle

  • doubler — (dou blé) v. a. 1°   Ajouter une chose à une autre de même valeur, augmenter d une fois autant, multiplier par deux. Doubler le nombre, la dépense, la peine. Doubler ses capitaux.    Doubler un corps de logis, joindre un autre corps de logis à la …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • DOUBLER — v. tr. Rendre double; mettre le double, augmenter d’une fois autant, multiplier par deux. Doubler le nombre. Doubler la dépense. Doubler la somme. Doubler ses capitaux. Doubler la dose. Fig., Il double ses torts envers moi. Ce compliment se… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • Doubler — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Sur les autres projets Wikimedia : « Doubler », sur le Wiktionnaire (dictionnaire universel) Le verbe doubler peut désigner l action de… …   Wikipédia en Français

  • doubler — vt. msf. ; mettre une doublure à un vêtement : DOBLy (Annecy, Chambéry, Saxel.002, Thônes | Albanais.001), drobl(y)â anc. (002 | Balme Si.). E. : Dépasser. A1) doubler (un mur), placer doubler une seconde paroi contre la première // un galandage …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • doubler — dvigubintuvas statusas T sritis fizika atitikmenys: angl. doubler vok. Verdoppler, m rus. удвоитель, m pranc. doubleur, m …   Fizikos terminų žodynas

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”