DORER
. v. a.
Appliquer de l'or moulu ou des feuilles d'or sur quelque chose. Dorer un calice, de la vaisselle, un plafond, la bordure d'un tableau, etc. Dorer un livre sur tranche. Dorer sur cuir. Dorer à petits fers, à petits filets. Dorer en plein or. Dorer une pilule. Dorer au feu.

Fig. et fam., Dorer la pilule, Employer des paroles flatteuses pour déterminer une personne à faire quelque chose qui excite sa répugnance. On lui a si bien doré la pilule, qu'il s'est résolu à faire ce qu'on voulait. Il signifie aussi, Consoler d'une disgrâce, d'un refus, en l'accompagnant de promesses et de paroles bienveillantes. On lui a doré la pilule, pour lui adoucir ce refus. Il sait dorer la pilule.   Poétiq. et fig., Le soleil dore la cime des montagnes, des arbres, etc., Il l'éclaire de ses rayons. Cela se dit surtout Lorsque la cime des montagnes, etc., est éclairée, tandis que le reste ne l'est pas encore ou ne l'est plus. On dit aussi, Le soleil dore les moissons, etc., Le soleil jaunit les moissons, etc., en les faisant mûrir ; et dans un sens analogue, avec le pronom personnel, Les moissons commencent à se dorer.

DORER, en termes de Pâtissier, signifie, Mettre, étendre sur de la pâtisserie du jaune d'oeuf délayé. Dorer un pâté, un gâteau.

DORÉ, ÉE. participe, Ceinture dorée. Tapisserie de cuir doré. Le vermeil est de l'argent doré.

Prov., Bonne renommée vaut mieux que ceinture dorée, Il vaut mieux avoir l'estime publique que d'être riche.

Prov., Être doré comme un calice, Avoir des habits chargés de galon ou de broderie d'or. Il est doré comme un calice.

Fig. et fam., Il a la langue dorée, c'est une langue dorée, se dit De quelqu'un qui tient des discours faciles, élégants, propres à séduire.

DORÉ, se dit, adjectivement, Des choses qui sont d'un jaune brillant. Des cheveux d'un blond doré. Du pourpier doré. Des carpes dorées. On dit de même, Un jaune doré.   En termes de Vénerie, Fumées dorées, Fumées de cerf qui sont jaunes.

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • dorer — [ dɔre ] v. tr. <conjug. : 1> • 1080; lat. imp. deaurare, de aurare, de aurum « or » 1 ♦ Revêtir (un objet, une surface) d une mince couche d or. Dorer de la vaisselle. Dorer la tranche d un livre. Dorer à petits fers, à petits filets.… …   Encyclopédie Universelle

  • dorer — DORER. v. a. Enduire d or moulu, ou couvrir de feuilles d or. Dorer un calice, de la vaisselle, un plafond, des bois de chaises, etc. Dorer un livre sur tranche. Dorer à petits fers, à petits filets. Dorer à plein or. Dorer une pilule. Dorer au… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • dorer — Dorer. v. a. Enduire d or moulu, appliquer des feüilles d or sur du cuivre, de l argent, du bois &c. Dorer une tasse. dorer un calice. dorer de la vaisselle, un platfond, des bois de chaises &c. Dorer un Livre sur trenche. dorer à petits fers.… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • dorer — Dorer, quasi Deaurare, Inaurare. Dorer par feu, Incoquere. Doré, Auratus, Inauratus. Doré signifie aucunefois Beau. Venus la dorée, id est, la belle, Ronsard. Ainsi dit Virgile, Venus aurea …   Thresor de la langue françoyse

  • Dorer — (a. Gesch.), so v.w. Dorier …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Dorer — Dorer, s. Dorier …   Kleines Konversations-Lexikon

  • Dorer — Nom rencontré en Alsace Lorraine. C est une variante du bas allemand Dohr(er), qui correspond à l allemand Tor (= porte). Surnom désignant celui qui habite près de la porte d une ville fortifiée, ou encore celui qui a la garde de cette porte …   Noms de famille

  • dorer — (do ré) v. a. 1°   Couvrir d or moulu ou d or en feuilles. Dorer un calice. Dorer à la pile. •   L opulence a doré Jusqu à ta couchette, BÉRANG. Lisette..    Cet homme est fin à dorer, il est très fin, par allusion à l or qui doit être très fin… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • DORER — v. tr. Revêtir un objet d’une mince couche d’or. Dorer un calice, de la vaisselle, un plafond, le cadre d’un tableau. Dorer sur cuir. Dorer à petits fers, à petits filets. Dorer au feu. Dorer au mercure. Un livre doré sur tranche. Le vermeil est… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • Dorer — Die Dorer (seltener: Dorier) waren ein altgriechisch sprachiger, indogermanischer Volksstamm, der wahrscheinlich ursprünglich im nordwestgriechischen Raum Epirus und Makedonien beheimatet war. Strittig ist bis heute, ob Dorer auch im dalmatinisch …   Deutsch Wikipedia

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”