DONC
. Conjonction
qui sert à marquer la conclusion d'un raisonnement. Il respire, donc il vit. Je pense, donc j'existe.   On l'emploie également Pour marquer toute autre espèce d'induction, pour exprimer qu'une chose est ou doit être la conséquence, le résultat d'une autre, qu'elle a lieu en conséquence d'une autre. Ainsi donc vous refusez. Vous êtes donc bien décidé. Il faut donc vous obéir. Vous serez donc toujours le même. Vous voyez donc bien que j'avais raison. Votre père est donc arrivé. Ils partirent donc secrètement.   Cette conjonction sert encore à marquer une sorte d'étonnement, la surprise que l'on éprouve d'une chose à laquelle on ne s'attendait point, etc. J'étais donc destiné à lui survivre ! Voilà donc tout le fruit que j'ai retiré de mes soins ! Qu'avez-vous donc ? Que dit-il donc là ? Qu'ai-je donc fait pour que vous me traitiez de la sorte ? Quoi donc ! il me résisterait ?   Elle sert aussi quelquefois à rendre plus pressante une demande, une injonction, etc. Dites-nous donc comment la chose s'est passée. Répondez donc. Donnez-moi donc cela. Gare donc !

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • donc — donc …   Dictionnaire des rimes

  • donc — [ dɔ̃k ] en tête de propos. ou devant voyelle; ailleurs [ dɔ̃ ] conj. • dunc Xe; donc et donques jusqu au XVIIe; lat. imp. dunc, crois. de dumque, de dum « allons ! » et tunc « alors » 1 ♦ Amène la conséquence ou la conclusion de ce qui précède,… …   Encyclopédie Universelle

  • donc — DONC. Conjonction qui sert à marquer la conclusion d un raisonnement. Il respire, donc il vit. Je pense, donc je suis. [b]f♛/b] On s en sert quelquefois au commencement du discours, par une figure de Rhétorique. [b]f♛/b] Donc un nouveau labeur à… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • donc — DONC, ou Donques, particule qui sert à marquer la conclusion d un raisonnement. Il respire, donc il vit. On s en sert quelquefois au commencement du discours, par une figure de Rhetorique. Donc un nouveau labeur à tes armes s appreste …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Donc — bezeichnet folgendes: eine veraltete Schreibweise für den Ortsteil Neuwerk Donk der kreisfreien Großstadt Mönchengladbach in Nordrhein Westfalen, siehe Neuwerk Donk. eine veraltete Schreibweise für den Ortsteil Donk der Kreisstadt Viersen in… …   Deutsch Wikipedia

  • donc — Donc, ou Doncques, Ergo. A toy doncques, Tibi ergo. Ce sera doncques du tien, Nempe de tuo. Doncques nies tu, etc. Nempe negas ad beate viuendum satis esse virtutem. Qu entend il doncques en ce lieu par ce mot Honneste? Quid ergo intelligit hoc… …   Thresor de la langue françoyse

  • donc — (don ou donk, suivant les cas : on prononce don, sans lier le c, quand il est placé dans le milieu de la phrase et qu une voyelle ne le suit pas : Allons don nous promener ; jusqu à quand prétendez vous don me dicter des lois ? Au contraire, on… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • donc — cj. (introduisant une conclusion, un encouragement) ; (souvent explétif) : dan (Chable, Cordon.083, Monnetier Mornex, Morzine, Reyvroz.218, Saxel.002, Thônes, Villards Thônes), DON(K) (Aix, Albanais.001, Annecy.003, Balme Si., Bellecombe Bauges,… …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • donc — French for so. Used when someone says something really obvious or you don t know where she s heading next with what she s saying. A. I m going to go diving with some big, chunky octopuses tomorrow. B. Donc? …   Dictionary of american slang

  • donc — French for so. Used when someone says something really obvious or you don t know where she s heading next with what she s saying. A. I m going to go diving with some big, chunky octopuses tomorrow. B. Donc? …   Dictionary of american slang

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”