DOLEMMENT
. adv.
D'une manière dolente. Parler dolemment. Il est familier.

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • dolemment — ⇒DOLEMMENT, adv. D une manière dolente. A. [L idée dominante est celle de malaise physique] Las! sans armet, ma tête dolemment Penche, et mon bras de fer est sans vaillance (MORÉAS, Cantil., Tidogolain, 1886, p. 218). Rem. On rencontre ds la… …   Encyclopédie Universelle

  • dolemment — DOLEMMENT. adv D une manière dolente. Il parloit dolemment. Il est familier …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • dolemment — Dolemment. adv. D une maniere dolente. Il gemissoit dolemment …   Dictionnaire de l'Académie française

  • dolemment — (do la man) adv. D une manière dolente. •   Le maréchal [de Noailles] s écrie dolemment qu il a une migraine à mourir, SAINT SIMON 211, 93. •   Je vois déjà le ministre des finances venir dolemment vous présenter un nouveau certificat de notre… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • dolent — dolent, ente [ dɔlɑ̃, ɑ̃t ] adj. • XIe; lat. pop. °dolentus, class. dolens, entis, de dolere « souffrir »; cf. doléance 1 ♦ Littér. Qui est affecté par une souffrance physique, un mauvais état de santé. « Il éprouvait à parer son corps dolent [ …   Encyclopédie Universelle

  • -ment — élément, du lat. mente, dans (tel) esprit, de (telle) manière , qui permet de former la plupart des adverbes de manière à partir du fém. des adjectifs (ex. gaie, gaiement; grande, grandement, etc.). I. ⇒ MENT1, suff. Suff. formateur de subst.… …   Encyclopédie Universelle

  • dolentement — [dɔlɑ̃tmɑ̃] adv. ÉTYM. V. 1175, repris XXe; de dolent. ❖ ♦ Vx ou littér. (Archaïsme). D une façon, d une manière dolente. Syn. (vx) : dolemment. 0 Je traîne un peu dolentement tout le long du jour. Gide, Carnets d Égypte, in Souven …   Encyclopédie Universelle

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”