ALLÉGUER
. v. a.
Citer une autorité, un passage, un fait, etc. Alléguer un passage, un texte. Alléguer des auteurs. Alléguer faux. C'est un tel qui m'a dit cette nouvelle, je vous allègue mon auteur. On dit mieux, Je vous cite mon auteur.   Il signifie aussi, Mettre en avant, avancer. Alléguer des raisons. Alléguer des excuses. Il allégua pour ses raisons, pour raison que... Les juges sont obligés de juger selon ce qui est allégué et prouvé. Alléguerez-vous que ...

ALLÉGUÉ, ÉE. participe

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • alléguer — [ a(l)lege ] v. tr. <conjug. : 6> • 1393; alléguier 1278; lat. allegare, spécialisé en lat. jurid. 1 ♦ Citer comme autorité, pour sa justification. Alléguer un texte de loi, un auteur. ⇒ invoquer. 2 ♦ (XVIIe) Mettre en avant, invoquer, pour …   Encyclopédie Universelle

  • alleguer — Alleguer, Laudare authoritates, In medium proferre. Alleguer les Arrests de la Cour donnez en semblable cas, Citare praeiudicia curiae, Exempla rerum iudicatarum citare. Alleguer force loix, paragraphes, et opinions de Docteurs, Leges ac iura… …   Thresor de la langue françoyse

  • alléguer — ALLÉGUER. v. a. Citer une autorité, un passage, un fait, etc. Alléguer un passage, un texte. Alléguer des Auteurs. Alléguer faux. C est un tel qui m a dit cette nouvelle, je vous allègue mon auteur. f♛/b] Il signifie aussi, Mettre en avant,… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • alleguer — ALLEGUER. v. act. Citer une authorité pour prouver une proposition avancée. Alleguer un passage, un texte. alleguer des auteurs. il allegue Cujas, Bartole. alleguer faux. je vous dis cela confidemment, mais ne m alleguez pas. c est un tel qui m a …   Dictionnaire de l'Académie française

  • ALLÉGUER — v. tr. Citer comme autorité, comme preuve de ce qu’on affirme. Alléguer un passage, un texte. Alléguer des auteurs. C’est un tel qui m’a donné cette nouvelle, je vous allègue mon auteur. On dit mieux Je vous cite mon auteur. Il signifie aussi… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • alléguer — (al lé ghé. Palsgrave, p. 23, dans le XVIe siècle, prononce les deux ll. La syllabe le prend l accent grave, quand elle est suivie d une syllabe muette : j allègue, excepté au futur et au conditionnel, où elle garde l accent aigu : j alléguerai ; …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • alleguer — To plead …   Ballentine's law dictionary

  • alegañ — alléguer …   Dictionnaire Breton-Français

  • allégation — [ a(l)legasjɔ̃ ] n. f. • XIIIe; lat. jurid. allegatio 1 ♦ Didact. ou littér. Citation qu on fait de quelque texte autorisé pour s en prévaloir, affirmation étayée sur cette citation. « La première audience fut levée sur cette audacieuse… …   Encyclopédie Universelle

  • arguer — [ argɥe ] v. tr. <conjug. : 1; la conjug. de ce v. est régulière. Le u du radical se prononce dans tous les cas (comme dans tuer); ex. il argue [ argy ] > • 1080 « se presser »; lat. arguere 1 ♦ Littér. Arguer qqch. (de qqch.),en tirer… …   Encyclopédie Universelle

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”