DÉVOUEMENT
. s. m.
(On prononce, et plusieurs écrivent, Dévoûment. ) Abandonnement aux volontés d'un autre, disposition à le servir en toute occasion. Il s'est donné à ce prince, à ce ministre avec un entier dévouement. Il sert ses amis avec un dévouement sans exemple. Il a donné des preuves de son dévouement. Dévouement sans bornes. Acte de dévouement Son dévouement au prince est bien connu.   Il signifie aussi, L'action de s'exposer à un grand péril, ou à une mort certaine, par humanité, par patriotisme, etc. Le dévouement de d'Assas. Le dévouement des médecins pendant cette épidémie.   Il se dit particulièrement, lorsqu'il s'agit de L'acte religieux des anciens par lequel un citoyen s'offrait volontairement aux divinités infernales, pour faire retomber sur sa tête le malheur dont la république se croyait menacée. Le dévouement de Codrus, le dévouement de Décius, sont célèbres dans l'histoire.

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • dévouement — [ devumɑ̃ ] n. m. • 1690; de dévouer 1 ♦ Action de sacrifier sa vie, ses intérêts (à une personne, une communauté, une cause). ⇒ abnégation, héroïsme, sacrifice (cf. Don de soi). Le dévouement des Spartiates aux Thermopyles. « La vie n a de prix… …   Encyclopédie Universelle

  • dévouement — dévouement, ou comme quelques uns écrivent, dit l académie, dévoûment (dé vou man) s. m. 1°   Action de dévouer. Le dévouement de la fille de Jephté. •   Ne m aimeriez vous donc pas assez pour trouver du bonheur dans ma tendresse, dans le… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • dévouement — DÉVOUEMENT. s. m. (On pronon. Dévoûment.) Abandonnement entier aux volontés d un autre, disposition à le servir en toute occasion. Il s est donné à ce Prince, à ce Ministre avec un entier dévouement. Il sert ses amis avec un dévouement sans… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • devouement — Devouement. s. m. v. Abandonnement entier aux volontez d un autre. Il s est donné à ce Prince, à ce Ministre avec un entier devouement …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Devouement — (frz. Dewuhmang), Ehrfurcht, Hingebung …   Herders Conversations-Lexikon

  • dévouement — DÉVOUEMENT: Se plaindre de ce que les autres en manquent. «Nous sommes bien inférieurs au chien, sous ce rapport !» …   Dictionnaire des idées reçues

  • DÉVOUEMENT — n. m. Abandonnement aux volontés d’un autre, disposition à le servir en toute occasion. Il s’est donné à sa patrie avec un entier dévouement. Il sert ses amis avec un dévouement sans exemple. Il a donné des preuves de son dévouement. Acte de… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • Dévouement —          JOSPIN (Lionel)     Bio express : Homme politique français (1937 )     «En France (...), l exécutif a deux têtes et chaque tête a des pouvoirs étendus. L art d exécuter, qui devrait être unique, est divisé. (...) Cette distinction a des… …   Dictionnaire des citations politiques

  • dévouement — nm. dévoumê (Albanais) / in (Aillon J.) …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • devouement — …   Useful english dictionary

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”