DEVÊTISSEMENT
. s. m.
T. de Jurispr. Dessaisissement. Le dévêtissement de ses biens en faveur de ses enfants.

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • dévêtissement — DÉVÊTISSEMENT. s. m. Terme de Jurisprudence. Démission. Le dévêtissement de ses biens en faveur de ses enfans …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • dévêtissement — [devetismɑ̃] n. m. ÉTYM. 1314; de dévêtir. ❖ 1 Vx. Dr. Action de se dessaisir d un bien. 2 (1845). Rare. Action de se dévêtir. ⇒ Dévêtement …   Encyclopédie Universelle

  • dévêtissement — (dé vê ti se man) s. m. Terme de jurisprudence. Dessaisissement de ce qu on possède. ÉTYMOLOGIE    Dévêtir …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • dévêtement — ⇒DÉVÊTEMENT, subst. masc. Action de se dévêtir; résultat de cette action : • 1. C est lui [le peintre Moronobou] qui le premier a annoncé l acte d amour par un petit dévêtement du bout de l épaule de la femme, une chaste et délicate indication de …   Encyclopédie Universelle

  • abandon — [ abɑ̃dɔ̃ ] n. m. • XIIe; de l a. fr. (mettre) à bandon « au pouvoir de », d o. germ. 1 ♦ Action de renoncer (à une chose), de laisser (qqch.). Politique d abandon. ⇒ abdication, concession. Abandon des hostilités. ⇒ arrêt, capitulation,… …   Encyclopédie Universelle

  • dévêtir — [ devetir ] v. tr. <conjug. : 20> • desvestir 1160; de dé et vêtir 1 ♦ Dépouiller (qqn) de tout ou partie de ses vêtements. ⇒ déshabiller; dénuder. Dévêtir un enfant, un blessé. 2 ♦ V. pron. Enlever ses vêtements. Elle s est dévêtue.… …   Encyclopédie Universelle

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”