DÉTRAQUER
. v. a.
Faire perdre à un cheval ses bonnes allures, son allure ordinaire. Celui qui a monté ce cheval l'a tout détraqué.   Il se dit également en parlant D'une machine, d'une montre, d'une horloge, etc., et signifie, La dérégler, faire qu'elle n'aille plus comme elle doit aller. Détraquer un tournebroche, une horloge.   Il signifie figurément, Troubler, déranger les fonctions d'une chose organisée, ou les facultés d'un être intelligent. Cet aliment lui a détraqué l'estomac. Ce pauvre homme ne saurait aller loin, car sa machine (son organisation) est bien détraquée. Cela lui a détraqué le cerveau, lui a détraqué l'esprit.   Il signifie pareillement, dans une acception plus étendue, Mettre le désordre où régnait une certaine règle, un certain ordre, etc. La retraite de deux acteurs a détraqué ce théâtre.   Il s'emploie avec le pronom personnel, surtout dans les trois derniers sens. Cette montre, cette horloge se détraque. Sa tête se détraque. Sa machine se détraque. Une administration qui se détraque.

DÉTRAQUÉ, ÉE. participe, Une tête détraquée.

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • détraquer — [ detrake ] v. tr. <conjug. : 1> • XVI e; « détourner de la piste » 1464; moy. fr. trac « trace, piste » → traquer 1 ♦ Vx Déranger dans sa marche. Mod. Déranger dans son mécanisme, dans son fonctionnement. ⇒ abîmer, dérégler, détériorer;… …   Encyclopédie Universelle

  • détraquer — DÉTRAQUER. v. a. Faire perdre à un cheval ses bonnes allures, son allure ordinaire. Celui qui a monté ce cheval, l a tout détraqué.Détraquer, se dit aussi en parlant d Une machine, d une montre, pour dire, La dérégler, faire qu elle n aille plus… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • detraquer — Detraquer. v. act. Faire perdre à un cheval ses bonnes alleures, son alleure ordinaire. Ce valet a tout detraqué mon cheval. On dit fig. qu Une montre ou quelqu autre machine est detraquée, qu on l a detraquée, Quand elle ne va pas comme elle… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • détraquer — (dé tra ké) v. a. 1°   Faire perdre à un cheval ses bonnes allures. Celui qui a monté ce cheval l a détraqué. 2°   Par extension, déranger un mécanisme. Détraquer un tournebroche. •   Je vous avoue que j avais déjà été un peu fâché pour le duc de …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • DÉTRAQUER — v. tr. Déranger dans ses fonctions une chose organisée ou un être intelligent dans ses facultés. Détraquer un moteur, une horloge. Cette montre se détraque. Ce médicament lui a détraqué l’estomac. Une administration qui se détraque. Fam., Il a le …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • détraquer — vt. ; déséquilibrer mentalement : détrakâ (Albanais). E. : Déranger …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • se détraquer — ● se détraquer verbe pronominal être détraqué verbe passif Être dérangé dans son fonctionnement : À trop manger de chocolat, ton foie va se détraquer. Altérer sa santé, déranger le bon fonctionnement d un organe ; être malade. ● se détraquer… …   Encyclopédie Universelle

  • détraquement — [ detrakmɑ̃ ] n. m. • fin XVIe; de détraquer ♦ Action de détraquer; fait de se détraquer; état de ce qui est détraqué. ⇒ dérangement, dérèglement. Le détraquement d un mécanisme. Fig. Fam. ⇒ désordre, désorganisation. « dans ce détraquement… …   Encyclopédie Universelle

  • déranger — [ derɑ̃ʒe ] v. tr. <conjug. : 3> • 1596; desrengier 1080; de dé et rang 1 ♦ Déplacer de son emplacement assigné; mettre en désordre (ce qui était rangé). ⇒ bouleverser, déplacer, désorganiser; fam. chambarder. Déranger des papiers, les… …   Encyclopédie Universelle

  • dérégler — [ deregle ] v. tr. <conjug. : 6> • 1636 ; desreigler 1280; de dé et régler 1 ♦ Faire que (une chose) ne soit plus réglée; mettre en désordre. ⇒ bouleverser, déranger, détraquer, troubler. L orage a déréglé le temps. Dérégler un mécanisme… …   Encyclopédie Universelle

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”