DÉTORQUER
. v. a.
Détourner en faisant quelque violence. Il n'entre guère que dans cette phrase peu usitée, Détorquer un passage, Donner à un passage un sens différent du naturel, et une explication forcée, pour s'en servir à favoriser, à établir son opinion. Détorquer un passage pour appuyer une opinion erronée.

DÉTORQUÉ, ÉE. participe

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • détorquer — DÉTORQUER. v. a. Détourner. Il n est guère d usage qu en cette phrase, Détorquer un passage, qui signifie, Donner à un passage un sens différent du naturel, et une explication forcée, pour s en servir à favoriser, à établir son opinion. Détorquer …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • detorquer — I. DETORQUER. v. a. Donner à une proposition, à un passage, un sens different du sens naturel. Il a detorqué ce passage pour s en servir en faveur de son opinion. II. Detorquer. v. act. Destourner à un autre sens. Il n a d usage que dans le… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • détorquer — (dé tor ké) v. a. Donner un sens forcé, une interprétation fausse pour en tirer avantage. Détorquer un texte, un passage. HISTORIQUE    XVIe s. •   Ce que les politiques detorquoient en mauvais sens, et disoient que les trois calotiers estoient… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • détourner — (dé tour né) v. a. 1°   Faire prendre une autre direction. Détourner quelqu un de son chemin. Détourner un coup.    Fig. Détourner les soupçons. Détourner sa pensée d un objet désagréable. •   Ce zèle sur mon sang détourna votre perte, CORN.… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”