DÉTACHER
. v. a.
Dégager une personne ou une chose de ce qui l'attachait, de ce qui la retenait, de l'objet auquel elle était attachée, fixée. Détacher un forçat. Détacher un chien. Détacher une tapisserie, un tableau. Détacher une barque du rivage. Détacher un fruit de l'arbre.   Il signifie aussi, Ôter, défaire ce qui sert à attacher. Détacher une épingle. Détacher une agrafe. Détacher un ruban, une jarretière.   Il signifie quelquefois, par extension, Tenir écarté de. Détachez vos bras du corps. Détacher le pied gauche du pied droit.   Il signifie pareillement, Rendre distinct, isolé. Détacher les notes du texte par un filet.   En termes de Musique, Détacher des notes, Les séparer, dans l'exécution, par de courts silences pris sur leur valeur. Les notes qui doivent être détachées sont marquées d'un petit trait vertical, placé au-dessus.

DÉTACHER, signifie encore, surtout en termes de Peinture, Faire apercevoir et ressortir les contours d'un objet, lui donner de la saillie, par le contraste de sa couleur avec celle du fond, ou par quelque autre moyen. Ce peintre ne sait pas détacher ses figures.

DÉTACHER, se dit aussi en parlant Des choses qu'on sépare de celles avec lesquelles elles sont jointes et font en quelque sorte un même corps. Détacher une ferme du nouveau bail d'une propriété rurale. Détacher un pré, une vigne d'une ferme. Par ce traité, deux provinces furent détachées du royaume. Cette administration a été réunie au ministère dont on l'avait autrefois détachée. Il a détaché ce traité de son grand ouvrage. Il a détaché quelques vers de son poëme, pour les placer dans cette épître.   Il se dit également en parlant D'une troupe qu'on tire d'un corps d'armée, des soldats qu'on tire d'un régiment, d'une compagnie, etc., pour quelque service. On détacha mille hommes pour investir la place. On détacha tant d'hommes par régiment, par compagnie. Détacher des voltigeurs.   Il s'emploie dans un sens analogue en termes de Marine. On détacha de la flotte deux bâtiments légers, qui prirent les devants.   Détacher des gendarmes, des archers, etc., contre quelqu'un, Les mettre à sa poursuite, les envoyer après lui pour le prendre.

Fam., Détacher un soufflet, un coup de pied, etc., Donner un soufflet, un coup de pied, etc. Le cheval a détaché une ruade.

DÉTACHER, se dit encore figurément en parlant Des engagements, des occupations, des passions, des affections, etc., qu'on détermine une personne à quitter. Détacher quelqu'un d'un parti, d'une alliance. On l'a détaché de cette femme. On ne saurait le détacher de cet engagement. On ne le détachera point de son étude favorite. Détacher son esprit d'une opinion, d'un système, d'une pensée.

DÉTACHER, s'emploie aussi avec le pronom personnel, dans les divers sens qui viennent d'être indiqués. Votre manteau se détache. Un créneau qui commence à se détacher de la muraille. Un bloc énorme se détacha de la montagne. Une jarretière qui se détache. Un ruban qui s'est détache. Un clou, une épingle qui va se détacher. Ce titre ne se détache pas assez du texte. Deux hommes se détachèrent de la troupe, pour aller à la découverte. Ces régiments se détachèrent du corps d'armée. Trois vaisseaux se détachèrent de la flotte. Se détacher d'un parti. Il s'est détaché de la passion qu'il avait. Il s'est détaché peu à peu de cette femme. Se détacher du jeu. Se détacher du monde, des choses du monde. Les figures de ce tableau se détachent bien du fond. Ces fleurs rouges se détachent bien sur ce fond noir.

DÉTACHÉ, ÉE. participe, L'ennemi fondit sur un corps détaché.   En termes de Fortification, Pièces détachées, Celles qui ne tiennent point au corps de la place. Les dehors sont des pièces détachées.   Pièces détachées, morceaux détachés, Petits ouvrages en prose ou en vers, qui n'ont pas de liaison entre eux, dont chacun forme un tout. Un recueil de pièces détachées. On dit de même, Des pensées détachées.

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • détacher — 1. (dé ta ché) v. a. Enlever les taches. Détacher un habit.    Absolument. Savon à détacher. ÉTYMOLOGIE    Dé.... préfixe, et tache. détacher 2. (dé ta ché) v. a. 1°   Dégager quelqu un d une attache. Détacher un forçat, un chien. 2°   Faire qu… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • detacher — Detacher. v. a. Oster les taches. Il faut envoyer cet habit au fripier pour le detacher …   Dictionnaire de l'Académie française

  • détacher — 1. détacher [ detaʃe ] v. tr. <conjug. : 1> • destachier v. 1160; de attacher, par changement de préf.; de l a. fr. tache « agrafe » I ♦ V. tr. 1 ♦ Dégager (qqn, qqch.) de ce qui attachait, de ce à quoi (qqn, qqch.) était attaché. ⇒ délier …   Encyclopédie Universelle

  • détacher — I. DÉTACHER. v. a. ter les taches. Détacher un habit. Liqueur qui sert à détacher. Pierre à détacher. II. DÉTACHER. v. actif. Dégager une personne ou une chose de ce qui l attachoit. Détacher un forçat. Détacher un chien. Détacher une tapisserie …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • détacher — vt. , délier (les bêtes), délacer (des chaussures, une corde, une ficelle, un paquet) : DÉTASHÎ (Albanais.001, Annecy.003, Saxel.002, Thônes.004) / é (Arvillard.228), dèssatché (Montagny Bozel) ; déglètâ (Morzine.081), déglyétâ (Cordon.83), R.4… …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • DÉTACHER — v. a. Ôter les taches. Détacher un habit. Liqueur qui sert à détacher. Savon à détacher. DÉTACHÉ, ÉE. participe …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • DÉTACHER — v. tr. Débarrasser d’une tache, de taches. Détacher un habit. Substance qui sert à détacher. Savon à détacher …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • détacher — ● vp. ►COMM Quitter une communication multipoint …   Dictionnaire d'informatique francophone

  • detacher — …   Useful english dictionary

  • Détacher les bras du corps — ● Détacher les bras du corps les lever plus ou moins le long et à une certaine distance du corps …   Encyclopédie Universelle

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”