DESSUS
. adv. de lieu
Il sert à marquer La situation d'une chose qui est sur une autre. Ce qui est sous la table, mettez-le dessus. Cela est dessus. Il n'est ni dessus ni dessous. Voilà ce qui est écrit dessus. Jetez de l'eau dessus.   Il s'emploie aussi comme préposition. Ôtez cela de dessus le buffet. Il n'est ni dessus ni dessous la table.   Sens dessus dessous, se dit en parlant De la situation d'un objet tourné de manière que ce qui devrait être dessus ou en haut, se trouve dessous ou en bas. Cette boîte est sens dessus dessous. Renverser un objet sens dessus dessous. Cela se dit aussi, familièrement, en parlant De ce qui est dans un grand désordre et tout bouleversé. Ma bibliothèque est sens dessus dessous. Tous mes papiers sont sens dessus dessous.

DESSUS, est aussi substantif masculin ; et alors il signifie, La partie qui est dessus ; l'endroit, le côté de dessus. Les corps les plus légers prennent le dessus. Dans ce corps de logis, un tel occupe le dessus, et moi le dessous. Enlever le dessus d'une caisse. Le dessus de la main. Le dessus de la tête. Le dessus d'un livre. Le dessus d'une table. Le dessus d'une étoffe.   Le dessus d'une lettre, d'un paquet, etc., La suscription, l'adresse d'une lettre, etc. Mettre le dessus à une lettre. Le dessus est de la main d'un tel. Cette locution est moins usitée maintenant que les mots Adresse et Suscription.   En Archit., Dessus de porte, Ornement de boiserie, de peinture ou de sculpture, placé dans un encadrement au-dessus du chambranle d'une porte.  Les dessus d'un théâtre, Les étages qui sont au-dessus de la scène, et d'où descendent ou dans lesquels remontent certaines décorations, certaines machines.  En termes de Marine, Avoir, tenir le dessus du vent, Avoir, conserver l'avantage du vent sur un autre navire. On dit dans un sens analogue, Gagner, prendre le dessus du vent.

Fig. et fam., Avoir le dessus du vent, Avoir l'avantage sur quelqu'un.

DESSUS, se dit aussi, figurément, de L'avantage obtenu dans quelque genre que ce soit de combat, de lutte, de débat. Nous avons eu le dessus dans ce combat. La maladie était violente, mais la nature a pris le dessus. Il aime la dispute, et il y a presque toujours le dessus.

DESSUS, substantif, signifie, en termes de Musique, La partie la plus haute, celle qui est opposée à la basse. Il faut que les basses laissent entendre le dessus, les dessus. Premier dessus. Second dessus, ou Bas-dessus.   Il se dit également d'Une personne qui chante le dessus. C'est un dessus, un beau dessus, un bon dessus.

PAR-DESSUS. préposition, Sur, au delà, par delà. Il porte un gros manteau par-dessus son habit. Il sauta par-dessus la barrière. Il le jeta par-dessus la muraille. Il avait deux pieds d'eau par-dessus la tête.

Fig. et fam., Avoir d'une chose par-dessus les yeux, par-dessus la tête, En être fatigué, dégoûté, ou En avoir plus qu'on n'en peut faire, qu'on n'en peut supporter.

Prov. et fig., Par-dessus les maisons, se dit en parlant De choses exorbitantes, excessives, exagérées. Il fait des demandes, il a des prétentions par-dessus les maisons. Vous avez acheté, vous avez payé cela par-dessus les maisons.

Prov. et fig., Faire quelque chose par-dessus l'épaule, Ne point le faire. Il l'a payé par-dessus l'épaule.   Par-dessus tout, Surtout, principalement, plus que tout le reste. Je vous recommande par-dessus tout d'être fort réservé. C'est là ce que je préfère par-dessus tout.

PAR-DESSUS, signifie aussi figurément, Outre. Je lui ai donné dix francs par-dessus ce que je lui devais. Il est riche, il est jeune, et par-dessus cela il est sage. Par-dessus le marché.   Il s'emploie souvent comme adverbe. Il avait un habit court et un manteau par-dessus. Il passa, il sauta par-dessus. On lui donna ce qu'il demandait, et quelque chose encore par-dessus.   Subst., Par-dessus de viole, Ancien instrument de musique qui était plus petit que la viole, et qui s'accordait une octave plus haut.

AU-DESSUS. préposition, Plus haut. Au-dessus de la montagne. Au-dessus des nues. Charenton est au-dessus de Paris, par rapport au cours de la Seine. Au-dessus du genou, de l'estomac, des yeux, etc. Au-dessus de la porte étaient écrits ces mots. Cet arbre s'élève au-dessus de tous les autres. Sa taille est fort au-dessus de la taille ordinaire. Le thermomètre est à quinze degrés au-dessus de zéro.

Fig. et fam., Être au-dessus du vent, Être en état de ne rien craindre. Cette locution n'est point usitée au propre dans la marine, où l'on dit, Avoir le dessus du vent.

AU-DESSUS, s'emploie figurément pour exprimer Toute espèce de supériorité, de prééminence, ou d'excès. Dans la hiérarchie ecclésiastique, l'archevêque est au-dessus de l'évêque. Il est au-dessus de tous par son mérite, par sa naissance. Il est fort au-dessus d'un tel en mérite, en naissance, en richesse, etc. Ils le plaçaient au-dessus d'Alexandre et de César. Cela le met, l'élève au-dessus de tous ses rivaux. S'élever au-dessus de la nature humaine. Être au-dessus du commun des hommes. Cet ouvrage me semble bien au-dessus de tel autre. Cela est bien au-dessus de l'idée que je m'en faisais. Cela est au-dessus de ses forces, au-dessus de son génie, ou simplement, au-dessus de lui. Cela est au-dessus de tout éloge. Cet homme est au-dessus des louanges. Elle montra une fermeté au-dessus de son sexe.   Être au-dessus de sa place, etc., Avoir plus de mérite, de capacité qu'il n'en faut pour la place que l'on occupe. Être au-dessus de sa condition, Avoir des sentiments, des qualités qui se trouvent rarement chez les personnes de la même condition. On dit aussi, Avoir une mise au-dessus de son état.

AU-DESSUS, se dit particulièrement, dans le sens qui précède, pour marquer Une supériorité de nombre, de durée, de valeur, etc. On enrôla tous les citoyens au-dessus de dix-huit ans. Les nombres au-dessus de mille. Au-dessus du cours, du taux ordinaire. Vendre une chose au-dessus de sa valeur.

AU-DESSUS, se dit encore figurément, en parlant De ce dont une personne se dégage, s'affranchit, est dégagée, affranchie. S'élever au-dessus des faiblesses humaines. Une âme au-dessus de l'ambition. C'est un homme au-dessus de l'intérêt, au-dessus de toute passion vile. Il est au-dessus de toutes ces vaines craintes.   Il se dit pareillement en parlant De ce qu'une personne dédaigne ou brave, de ce dont elle ne se met point en peine. Se mettre au-dessus des événements. Son courage est au-dessus des périls, au-dessus de tout. C'est un homme au-dessus des louanges, de la flatterie. Être au-dessus de l'opinion. Ils peuvent m'injurier à leur aise, je suis au-dessus de tout cela. Il s'est mis au-dessus de tout ce qu'on peut dire de lui. Il s'est mis au-dessus des bienséances, au-dessus de tout.   Il se dit aussi, tant au sens physique qu'au sens moral, en parlant De ce qui est nuisible en soi, mais dont l'effet ou l'influence ne saurait atteindre la personne ou la chose dont on parle. Être au-dessus du besoin. Être au-dessus des vicissitudes de la fortune. Cet homme est au-dessus de l'envie. de la calomnie. Cet ouvrage est au-dessus de la critique.

Fam., Être au-dessus de ses affaires, Avoir une fortune bien établie, avoir plus de bien qu'on n'en dépense.

AU-DESSUS, est souvent employé comme adverbe. Au-dessus étaient écrits ces mots. Il occupe le premier étage, et ses domestiques logent au-dessus. On exempta les hommes de soixante ans et au-dessus. Cela est admirable, et je ne connais rien qui soit au-dessus.

EN DESSUS. loc. adv.Du côté de dessus, vers ou dans la partie de dessus. Cela est noir en dessus, et blanc en dessous. J'ai mis en dessus les effets dont on a le plus souvent besoin. Ces cordons se nouent en dessus.

LÀ-DESSUS. loc. adv.Sur cela. Mettez ce livre là-dessus.   Il signifie figurément, Sur ce sujet, sur cette affaire, sur la réalité de telle ou telle chose. Pourquoi revenir toujours là-dessus ? Passons là-dessus, je vous prie. Je ne sais trop que penser là-dessus. Que n'a-t-on pas écrit là-dessus ? Vous pouvez compter là-dessus.   Il signifie encore, Aussitôt après cela, après ces mots. On lui déclara qu'il n'obtiendrait rien : là-dessus il se retira. Puisque vous ne voulez point venir, dit-il, je pars ; et là-dessus il nous quitta.

CI-DESSUS. loc. adv.Dans ce qui a été dit, écrit, exposé plus haut. Comme nous l'avons dit ci-dessus. Voyez ci-dessus. Comme ci-dessus.

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • dessus — DESSUS. adv. de lieu, qui sert à marquer La situation d une chose qui est sur une autre. Ce qui est sous la table, mettez le dessus. Cela est dessus. Il n est ni dessus ni dessous. f♛/b] Il est aussi employé comme préposition. tez cela de dessus… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • dessus — Dessus. adv. Sur. Ce qui est sous la table mettez le dessus. cela est dessus. il n est ni dessus ni dessous. Il est aussi Preposition. Ostez cela de dessus le bufet. il n est ni dessus ni dessous la table. Sus, est aussi subst. & alors il… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Dessus — Nom porté dans plusieurs régions. C est en Corrèze qu il est le plus répandu. Peut désigner celui qui habite au dessus du village. Peut aussi désigner celui qui est originaire de Sus, nom d un village des Pyrénées Atlantiques et de divers hameaux …   Noms de famille

  • Dessus — (fr., spr. Dessü), 1) Obertheil; 2) Aufschrift; 3) Discant …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Dessus — (franz., spr. d ssǖ), Oberstimme, Diskant. D. de Viole, soviel wie Diskantviola (Violine) …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • dessus — 1. dessus [ d(ə)sy ] prép. et adv. • desur, desuzXIe; de 1. de et sur ou sus ♦ Indique une position supérieure, dans l espace ou métaphoriquement (opposé à dessous). I ♦ Prép. de lieu …   Encyclopédie Universelle

  • dessus — (de su ; l s se lie : de su z et dessous ; au contraire, Chifflet, Gramm. p. 216, au XVIIe siècle, remarque que l s ne se prononce pas, même devant une voyelle) adv. 1°   Exprime la situation supérieure, et est opposé à dessous. Ce qui est sous… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • DESSUS — adv. de lieu à la partie, à la face supérieure. Ce qui est sous la table, mettez le dessus. Il n’est ni dessus ni dessous. Voilà ce qui est écrit dessus. Jetez de l’eau dessus. Sens dessus dessous se dit en parlant de la Situation d’un objet… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • dessus — adv. DSU (Aix, Albanais.001, Alex, Annecy.003, Arvillard.228a, Aussois, Balme Si.020, Bellevaux, Cordon, Jarrier.262, Morzine.081.JCH., Reyvroz, Saxel.002a, Sevrier, Thônes.004, Villards Thônes.028), dessu (002b,228b, Compôte Bauges.271, Doucy… …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • dessus — le Dessus de toutes choses et comme la face, Superficies. Dessus, Desuper, Supra, Super. Estre dessus, Superstare. Cecy appartient à ce qui est dessus escrit, Pertinet istud ad superiora. Verser dedans par dessus, Desuper infundere. Parvenir au… …   Thresor de la langue françoyse

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”