DÉSOLER
. v. a.
Ravager, ruiner, détruire. Désoler un pays, une province. La famine et la contagion désolaient cette ville.   Il signifie aussi, Causer une grande affliction. La perte de ce procès me désole. La mort de son ami le désole. La mauvaise conduite de son fils le désole.   Il s'emploie quelquefois par exagération, à propos d'une simple contrariété, d'un désagrément, etc. Ce contre-temps, ce retard me désole.   Il signifie encore, Tourmenter, inquiéter, importuner beaucoup. Les solliciteurs le désolent. Elle l'a tant désolé pour obtenir cette grâce, qu'il a fini par la lui accorder. Les mouches désolent ce cheval. Les cousins, les moustiques nous désolaient. Ce vent me désole.   Il s'emploie aussi avec le pronom personnel, et signifie, Se livrer à une grande affliction. Il se désole nuit et jour. Sa mère se désolait de son absence. Elle s'est longtemps désolée.

DÉSOLÉ, ÉE. participe, Une ville désolée par la peste. Une province désolée par la guerre.   Il signifie adjectivement, Qui éprouve une grande affliction. Il est désolé de cette perte. Une veuve désolée. On l'emploie aussi dans ce sens par exagération. Je suis désolé de vous avoir fait attendre. Vous m'en voyez désolé.

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • désoler — [ dezɔle ] v. tr. <conjug. : 1> • v. 1330; lat. desolare « laisser seul », d où « ravager » 1 ♦ Vx ou littér. Ruiner, transformer en solitude par des ravages. ⇒ dévaster, ravager, ruiner. « Les notices sur les fléaux qui ont désolé l… …   Encyclopédie Universelle

  • désoler — DÉSOLER. v. a. Ravager, ruiner, détruire. Désoler un Pays, uneProvince. f♛/b] Il signifie aussi, Causer une grande affliction. La perte de ce procès me désole. [b]f♛/b] En parlant De la supériorité, de l avantage qu une personne prend sur une… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • desoler — DESOLER. v. a. Ravager, ruiner, destruire. Desoler un pays, une province. Il signifie aussi, Affliger. La perte de ce procés me desole …   Dictionnaire de l'Académie française

  • desoler — les villes, et les rendre seules sans habitans, Desolare vrbes. Stat. Lieux desolez et desers ou inhabitez, Deserta et desolata loca, Plinius …   Thresor de la langue françoyse

  • désoler — (dé zo lé) v. a. 1°   Faire la solitude, ravager. •   Désoler la campagne, VAUGEL. Q. C. liv. III, dans RICHELET. •   La mort a désolé sa pauvre famille, PATRU Plaidoyer 8, dans RICHELET. •   Le Jourdain ne voit plus l Arabe vagabond, Comme au… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • DÉSOLER — v. tr. Transformer en solitude une région, une ville en y exerçant des ravages. La famine et les maladies désolaient cette ville. Il signifie aussi Frapper d’une grande affliction. La perte de ce procès me désole. La mort de son ami le désole. La …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • désoler — vt. , chagriner, rendre inquiet ; consterner : DÉZOLÂ (Aix, Albanais.001, Annecy.003, Arvillard, Chambéry.025, Montagny Bozel, Saxel, Thônes.004, Villards Thônes) / ê (Jarrier), C. é dézôle <il désole> (001) / i dézoûle (025). A1) se… …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • désoler — Jeter …   Le nouveau dictionnaire complet du jargon de l'argot

  • désoler un saint — Jeter quelqu un à l eau …   Le nouveau dictionnaire complet du jargon de l'argot

  • se désoler — ● se désoler verbe pronominal être désolé verbe passif Être fâché, attristé, contrarié de quelque chose : Je suis désolé de votre absence, que vous n ayez pu venir. ● se désoler (synonymes) verbe pronominal être désolé verbe passif Être fâché,… …   Encyclopédie Universelle

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”