DÉSHONNEUR
. s. m.
Perte de l'honneur, honte, avilissement, opprobre. Elle a mis le comble à son déshonneur. C'est un déshonneur pour eux. Tenir à déshonneur. Un jeune homme qui fait déshonneur à ses parents. Vous pouvez répondre de lui, il ne vous fera point de déshonneur, il ne vous fera point déshonneur. Souffrirons-nous ce déshonneur ?

Fam., Prier quelqu'un de son déshonneur, Lui demander de faire ou d'accorder une chose qui le déshonorerait. Prier une femme de son déshonneur. Figurément et par plaisanterie, C'est le prier de son déshonneur, C'est lui demander une chose qui lui déplaît fort. Demander de l'argent à un avare, c'est le prier de son déshonneur. Cette manière de parler vieillit.

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • déshonneur — [ dezɔnɶr ] n. m. • 1080; de dés et honneur 1 ♦ Le déshonneur. Perte de l honneur. ⇒ honte, ignominie, indignité, infamie, opprobre. « Le déshonneur est dans l opinion des hommes, l innocence est en nous » (Diderot). « Je me tue pour échapper au… …   Encyclopédie Universelle

  • deshonneur — Deshonneur, Macula Dedecus, Dehonestamentum. Avec tres grand deshonneur, Cum probro, Cum fama pessima. Estre à deshonneur, In probro esse. Estre cause de deshonneur, et qu on die quelque outrage à un autre, Opprobrio esse. Ceux qui font… …   Thresor de la langue françoyse

  • deshonneur — Deshonneur. s. m. Honte. Il ne luy a point fait de deshonneur. c est un grand deshonneur. tenir à. deshonneur. causer du deshonneur à quelqu un. faire deshonneur à ses parents. On dit, Prier une femme de son deshonneur, pour dire, La solliciter… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • déshonneur — DÉSHONNEUR. s. masc. Honte, opprobre. Tenir à déshonneur. Un jeune homme qui sait déshonneur à ses parens. Vous pouvez répondre de lui, il ne vous fera point de déshonneur, il ne vous sera point déshonneur. [b]f♛/b] On dit en style familier,… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • Deshonneur — (franz., spr. desónör), Unehre, Schimpf; des honorieren, entehren, beschimpfen …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • déshonneur — (dé zo neur) s. m. Perte de l honneur, de la considération. •   Couvrir le déshonneur de sa famille, PATRU Plaidoyer 11, dans RICHELET. •   Mourant sans déshonneur, je mourrai sans regret, CORN. Cid, II, 9. •   .... Qui veut tout pouvoir doit… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • DÉSHONNEUR — n. m. Perte de l’honneur. C’est un déshonneur pour eux. Imputer à déshonneur. Vous pouvez répondre de lui, il ne sera point un déshonneur pour vous, il ne vous fera point déshonneur. Souffrirons nous ce déshonneur? …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • Déshonneur —          TOCQUEVILLE (Charles Alexis Clérel de)     Bio express : Historien et homme politique français (1805 1859)     «Ce qu il faut craindre, ce n est pas tant la vue de l immoralité des grands que celle de l immoralité menant à la grandeur.… …   Dictionnaire des citations politiques

  • déshonneur — nm. dézonò (Albanais.001b) / eu(r) (001a | Saxel) ; vargonye <honte> nf. (001, Villards Thônes) …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • Deshonneur —    см. Бесчестье …   Философский словарь Спонвиля

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”