DÉSESPÉRER
. v. n.
Perdre l'espérance, cesser d'espérer. Je désespère de venir à bout de cette affaire. Les médecins désespèrent de sa guérison, désespèrent de le guérir. Je ne désespère pas de le voir ministre un jour. Après ce coup-là, je désespère de gagner la partie, je désespère de la partie. Il faut en désespérer. Ne désespérons de rien. Désespérer de la miséricorde de Dieu. Désespérer de son salut. Désespérer de la république.   Désespérer de quelqu'un, Ne plus espérer qu'il se corrige, qu'il devienne ce qu'on voulait qu'il fût. Il faut désespérer de ce jeune homme, puisqu'il n'a pas profité de cette leçon. Je désespère de cet écolier, il n'apprendra jamais rien.   Désespérer d'un malade, Ne plus espérer sa guérison.

DÉSESPÉRER, est également verbe actif, et signifie, Mettre au désespoir, ou Tourmenter, affliger au dernier point. Il ne faut pas désespérer cet homme. Cela me désespère. Vous me désespérez par vos rigueurs. Cet enfant me désespère, il ne fait aucun progrès.   Il s'emploie aussi avec le pronom personnel, et signifie, Se tourmenter, s'agiter avec de grandes démonstrations de douleur, d'affliction. Il vient d'apprendre la mort de son fils, il se désespère. Il se désespère au point de vouloir attenter sur sa vie. Pourquoi tant vous désespérer ?

DÉSESPÉRÉ, ÉE. participe, Une affaire désespérée. Une situation désespérée.   Il signifie aussi, Qui est dans le désespoir. Elle est désespérée de la mort de son fils. Il s'en retourna désespéré.   Il se dit figurément, et par exagération, pour Fâché, peiné. Je suis désespéré de vous avoir fait attendre. Vous me voyez désespéré de ce contre-temps.   Il se dit encore De ce qui est inspiré par le désespoir. Un parti désespéré. Une résolution désespérée.

DÉSESPÉRÉ, se dit aussi pour Incorrigible. C'est un jeune homme tout à fait désespéré.   Être désespéré des médecins, se dit D'une personne que les médecins désespèrent de guérir. On dit dans un sens analogue, Un mal désespéré, Un mal incurable ; et, dans un sens un peu différent, Un malade désespéré, Un malade à toute extrémité, et qu'on s'attend à voir mourir d'un instant à l'autre. On dit encore, Être dans un état désespéré, soit en parlant D'un malade désespéré, soit en parlant D'une chose dont la perte, la ruine, etc., est regardée comme inévitable.

DÉSESPÉRÉ, s'emploie substantivement, en parlant d'Un furieux. C'est dans ce sens qu'on dit : Se battre en désespéré. Agir en désespéré. Jouer en désespéré.   Courir, crier, etc., comme un désespéré, c'est-à-dire, Avec violence, avec excès.

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • désespérer — [ dezɛspere ] v. <conjug. : 6> • v. 1155; var. desperer; de dés et espérer I ♦ 1 ♦ V. tr. ind. DÉSESPÉRER DE :perdre l espoir en. « Jamais on n a douté de sa parole ni désespéré de sa clémence » (Bossuet). Désespérer de faire qqch. Nous… …   Encyclopédie Universelle

  • désespérer — DÉSESPÉRER. verb. neut. Perdre l espérance, Cesser d espérer. Je désespère de venir à bout de cette affaire. Les Médecins désespèrent de sa guérison. Après ce coup là, je désespère de gagner la partie. Je désespère de la partie. Désespérer de la… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • desesperer — Desesperer. v. n. (L s se prononce.) Perdre l esperance, cesser d esperer. Je desespere de venir à bout de cette affaire. les Medecins desesperent de sa guerison. aprés ce coup là, je desespere de gagner la partie. je desespere de la partie.… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • desesperer — Desesperer, Desperare. Venir jusques à se desesperer, Peruenire ad desperationem, Spem abiicere, Spem perdere. Presque desesperé, Abiecto animo esse. Chose desesperée, Res deplorata. Desesperé, Desperatus …   Thresor de la langue françoyse

  • désespérer — (dé zè pé ré. La syllabe pé prend l accent grave quand la syllabe qui suit est muette : je désespère, excepté (exception inconséquente) au futur et au conditionnel : je désespérerai, je désespérerais), v. n. 1°   Perdre l espoir. Désespérer du… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • DÉSESPÉRER — v. intr. Perdre l’espoir de quelque chose. Je désespère de venir à bout de cette affaire. Les médecins désespèrent de sa guérison, désespèrent de la guérir. Après ce coup là, je désespère de gagner la partie, je désespère de la partie. Je… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • désespérer — vt. (qq.), faire perdre l espoir (à qq.), désoler, mettre au désespoir ; vti. , désespérer de (qq. /// inf.) ; vi. , perdre l espoir : DÉZÈSPÈRÂ (Albanais.001). A1) se désespérer, perdre espoir ; se tourmenter : SÈ DÉZÈSPÈRÂ vp. (001), se markorâ …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • se désespérer — ● se désespérer verbe pronominal être désespéré verbe passif S abandonner au désespoir : Ne vous désespérez pas, tout s arrangera. Être désolé de quelque chose : Il est désespéré de vous avoir blessé. ● se désespérer (difficultés) verbe… …   Encyclopédie Universelle

  • à désespérer — ● à désespérer c est décourageant, il n y a plus rien à faire …   Encyclopédie Universelle

  • espérer — [ ɛspere ] v. <conjug. : 6> • v. 1050; lat. sperare 1 ♦ V. tr. ESPÉRER QQCH. : considérer (ce qu on désire) comme devant se réaliser. ⇒ attendre, compter (sur), escompter; espérance, espoir. « On jouit moins de ce qu on obtient que de ce qu …   Encyclopédie Universelle

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”