DÉSENSEVELIR
. v. a.
Ôter le linceul qui ensevelissait un mort. On a désenseveli le corps pour le faire visiter par les chirurgiens.

DÉSENSEVELI, IE. participe

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • desensevelir — Desensevelir …   Thresor de la langue françoyse

  • désensevelir — [dezɑ̃səvliʀ] v. tr. ÉTYM. XVe; de dés (→ 1. Dé ), et ensevelir. ❖ ♦ Littér. Enlever (un corps) de la sépulture. ❖ CONTR. Ensevelir …   Encyclopédie Universelle

  • désensevelir — DÉSENSEVELIR. v. act. ter le linge, la toile qui ensevelissoit un mort. On l a désenseveli pour le faire visiter par les Chirurgiens.Désenseveli, ie. participe …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • désensevelir — (dé zan seu ve lir ; comme il y a deux e muets de suite, le premier se renforce et prend le son de eu) v. a. Tirer de la sépulture. ÉTYMOLOGIE    Dés.... préfixe, et ensevelir …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • ensevelir — [ ɑ̃səv(ə)lir ] v. tr. <conjug. : 2> • déb. XIIe; de en et a. fr. sepelir, sevelir, lat. sepelire 1 ♦ Littér. Mettre dans une sépulture. ⇒ enterrer, inhumer. Fig. « ces tombeaux où dorment les nations ensevelies » (Chateaubriand). ♢… …   Encyclopédie Universelle

  • désensevelissement — (dé zan seu ve li seman) s. m. Action de désensevelir. ÉTYMOLOGIE    Désensevelir …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • désenseveli — désenseveli, ie (dé zan seu ve li, lie) part. passé de désensevelir. Tiré de la sépulture. Un corps désenseveli.    Fig. •   Ce sont deux hommes que l Église regarde comme deux saints désensevelis de la mémoire de ses annales, BALZ. liv. IV, lett …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”