DESCENTE
. s. f.
Action de descendre, ou par laquelle on descend. La descente de Notre-Seigneur aux enfers. La descente du Saint-Esprit sur les apôtres. La descente d'un ouvrier dans une carrière, dans un puits. Descente en parachute. Cette montagne est rude à la descente. Pendant la descente.   À la descente, Pendant la descente, ou Au moment de la descente. Cette locution se rapporte ordinairement à la personne indiquée par le régime direct ou indirect du verbe qui précède. Il lui donna la main à la descente de l'escalier. Il alla le recevoir à la descente du vaisseau. Il alla le complimenter à sa descente de la voiture, à la descente de la voiture.

DESCENTE, se dit aussi d'Une irruption des ennemis par mer ou par terre. La descente des Normands dans la Neustrie. Les Anglais firent une descente en Flandre. La descente des Goths en Italie.   Il signifie également, L'action de se transporter dans un lieu par autorité de justice, pour en faire la visite, pour y procéder à quelque perquisition, etc. On a ordonné une descente sur les lieux. Il y sera fait une descente. Une descente de justice. La justice a fait une descente chez lui.

DESCENTE, se dit encore d'Une pente par laquelle on descend. Nous allons trouver une descente à quelque distance. Cette montagne est fort escarpée, cet escalier est trop droit, la descente en est rude, bien roide, bien difficile. Notre voiture a failli verser à la descente de cette colline.   En termes de Guerre, Descente de fossé, Tranchée ou galerie que l'assiégeant pratique à travers la contrescarpe pour atteindre le fond du fossé. Travailler à la descente du fossé. Faire la descente du fossé.

DESCENTE, se dit, par extension, Du mouvement de haut en bas de quelque chose que ce soit. La descente des eaux. Hâter la descente d'un aérostat, en laissant échapper une partie du gaz qu'il contient.   Il signifie absolument, en Chirurgie, Hernie, rupture, incommodité qui consiste dans le déplacement des intestins. Il a une descente qui l'empêche d'aller à cheval.   Descente de matrice, Déplacement de la matrice, dans lequel ce viscère est plus ou moins abaissé et paraît quelquefois en dehors.

DESCENTE, en Architecture, Tuyau qui porte les eaux d'un chéneau ou d'une cuvette jusque sur le pavé, ou par lequel descendent les eaux d'un réservoir. Une descente de fer, de plomb. On dit dans le même sens, Tuyau de descente.

DESCENTE, signifie aussi, L'action par laquelle on descend quelque chose. La descente de la châsse de sainte Geneviève.   Descente de croix, Tableau, gravure représentant Notre-Seigneur qu'on détache de la croix. La Descente de croix de Rubens. Il a acheté une belle Descente de croix.

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • descente — [ desɑ̃t ] n. f. • 1304; de descendre I ♦ (de descendre, I) A ♦ (Personnes) 1 ♦ Action de descendre, d aller d un lieu élevé vers un autre plus bas. La descente de qqn dans, à, vers (un lieu). Descente rapide. ⇒ chute, dégringolade. Descente dans …   Encyclopédie Universelle

  • descente — DESCENTE. sub. f. Action de descendre, ou par laquelle on descend. La descente de Notre Seigneur aux Enfers. La descente du Saint Esprit sur les Apôtres. f♛/b] À la descente. Façon de parler dont on se sert, pour dire, Au moment où descend la… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • descente — Descente. s. f. Action de descendre, ou par laquelle on descend. La descente de nostre Seigneur aux Enfers. la descente du saint Esprit sur les Apostres. On dit, Une descente de croix, pour dire, Un tableau qui represente nostre Seigneur que l on …   Dictionnaire de l'Académie française

  • descente — Descente, Descensus. La descente d une montagne venant du sommet en bas, Cliuus et Cliuum. Faire descente sur les lieux contentieux, qui toutesfois ce faisoit en autre maniere que celle d aujourd huy, In rem praesentem venire …   Thresor de la langue françoyse

  • Descente — (fr., spr. Defangt), 1) (Kriegsw.), unterirdischer Gang; 2) bei einer Belagerung das Niedersteigen des Feindes in den Graben …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Descente — (franz., spr. deßāngt , Grabendescente, Grabenniedergang), im alten Angriffsschema ein für den Sturm ausgeführter, gegen feindliches Feuer gedeckter Gang aus dem Couronnement des Glacis in den Festungsgraben zum Grabenübergang und zur Bresche.… …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Descente — (frz., spr. ßángt), Absteigung, s. Grabenniedergang nebst Textfigur …   Kleines Konversations-Lexikon

  • Descente — (frz. Dessangt), Absteigung, bei Belagerungen der aus der Krönung des bedeckten Weges in den Graben geführte Weg …   Herders Conversations-Lexikon

  • descente — adj. 2 g. 1. Que desce. • s. f. 2. Descida. 3. Maré que baixa. = REFLUXO, VAZANTE ≠ CRESCENTE, ENCHENTE, INFLUXO, MONTANTE 4. Teto inclinado que acompanha a escada.   ‣ Etimologia: descer + ente   • Confrontar: discente …   Dicionário da Língua Portuguesa

  • descente — (dè san t ) s. f. 1°   Action de descendre, d aller d un lieu élevé en un autre lieu plus bas. La descente de Jésus Christ aux enfers. La descente d un ouvrier dans une carrière. •   Le sénat n épargnait promesse ni menace, Et rappelait par là… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”