DÉPRISER
. v. a.
Mettre une chose au-dessous de son prix, de sa valeur. Il se dit surtout en parlant De marchandises. Si vous ne voulez point acheter, du moins ne déprisez point notre marchandise.

DÉPRISÉ, ÉE. participe

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • dépriser — [ deprize ] v. tr. <conjug. : 1> • v. 1361; desprisier v. 1175; de dé et priser ♦ Littér. Apprécier au dessous de son prix, de sa valeur. ⇒ déprécier, mésestimer, sous estimer. Dépriser l œuvre de qqn, dépriser un auteur. « Ce poète déprise …   Encyclopédie Universelle

  • dépriser — DÉPRISER. verb. act. Témoigner qu on fait peu de cas d une chose. Il ne se dit guère qu en parlant De marchandise. Si vous ne voulez point acheter, du moins ne déprisez point notre marchandise.Déprisé, ée. participe …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • dépriser — Dépriser. v. a. Tesmoigner faire peu de cas d une chose. Il ne se dit guere qu en parlant de marchandise. Si vous ne voulez point acheter, du moins ne déprisez pas nostre marchandise …   Dictionnaire de l'Académie française

  • dépriser — (dé pri zé) v. a. 1°   Diminuer le prix, le mérite d une chose, d une personne. Ne déprisez pas cette propriété. •   Plus il [l écrivain sacré] entasse de choses ensemble, plus il déprise ce qu il entasse avec soin, BOSSUET Concupisc. 12. •   N… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • DÉPRISER — v. tr. Apprécier une chose au dessous de sa valeur …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • déprécier — [ depresje ] v. tr. <conjug. : 7> • 1762 ; lat. depretiare, de pretium « prix » I ♦ V. tr. 1 ♦ Diminuer la valeur, le prix de. Déprécier une marchandise. ⇒ avilir. Déprécier en dégradant, en détériorant. Immeuble déprécié par la proximité d …   Encyclopédie Universelle

  • mésestimer — [ mezɛstime ] v. tr. <conjug. : 1> • 1556 ; de mé et estimer ♦ Littér. Avoir mauvaise opinion de (qqn, qqch.); ne pas apprécier à sa juste valeur. ⇒ déprécier, méconnaître, méjuger, sous estimer. « il mésestimait par principe un pouvoir… …   Encyclopédie Universelle

  • déprisement — (dé pri ze man) s. m. Action de dépriser. HISTORIQUE    XVIe s. •   Courage invincible, asseurance parfaicte, deprisement de tout ce pour quoy les humains tant veillent, courent, travaillent, naviguent et bataillent, RAB. Garg. I, Prologue..… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • DÉNIGRER — v. a. Tenir un langage qui tend à atténuer, à détruire la bonne opinion que les autres ont de quelqu un, à dépriser la qualité, la valeur de quelque chose. Il ne parla de cet homme que pour le dénigrer. On n est que trop porté à dénigrer le… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • MÉSESTIMER — v. a. Avoir mauvaise opinion de quelqu un, n avoir point d estime pour lui. Depuis qu il a fait cette action, je l ai toujours mésestimé. Cette action l a fait mésestimer de tout le monde.   Il signifie aussi, Apprécier une chose au dessous de sa …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”