DÉPRAVER
. v. a.
T. de Médec. Altérer d'une manière fâcheuse, faire passer d'un bon à un mauvais état. Cela déprave l'estomac, la digestion.   Il s'emploie figurément, dans le langage ordinaire, pour Corrompre, pervertir. Dépraver les moeurs. Dépraver l'esprit, le caractère. Dépraver le jugement. La lecture des mauvais auteurs lui a dépravé le goût.   Il s'emploie, dans l'un et dans l'autre sens, avec le pronom personnel. Quand le sang se déprave. Son goût, son appétit se déprave. Les moeurs et le goût se dépravèrent en même temps.

DÉPRAVÉ, ÉE. participe, Sang dépravé. Goût dépravé. Âme dépravée. Jugement dépravé. Moeurs dépravées. Siècle dépravé. Jeunesse dépravée.

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • dépraver — [ deprave ] v. tr. <conjug. : 1> • 1212 « altérer »; lat. depravare « tordre, corrompre », de pravus « mauvais » 1 ♦ (1580) Amener (qqn) à désirer le mal, à s y complaire. ⇒ corrompre, pervertir. Dépraver un adolescent. Les mauvais exemples …   Encyclopédie Universelle

  • depraver — DEPRAVER. v. a. Corrompre, pervertir. C est un homme capable de depraver toute la Jeunesse. il s est depravé le goust à force de boire, il avoit quelque genie pour l eloquence, pour la poësie, mais la lecture des mauvais autheurs luy a depravé le …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Depraver — De*prav er (d[ e]*pr[=a]v [ e]r), n. One who depraves or corrupts. [1913 Webster] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • dépraver — DÉPRAVER. v. act. Corrompre, pervertir. La lecture des mauvais Auteurs lui a dépravé le goût.Dépravé, ée. participe. Gâté, corrompu. Goût dépravé. Volonté dépravée. Jugement dépravé. Moeurs dépravées. Siècle dépravé. Jeunesse dépravée …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • depraver — Depraver, voyez Despraver …   Thresor de la langue françoyse

  • DÉPRAVER — v. tr. Corrompre, pervertir. Dépraver les moeurs. Dépraver le jugement. La lecture des mauvais auteurs lui a dépravé le goût. Il a dépravé ce jeune homme. Son goût se déprave. Siècle dépravé. Jeunesse dépravée …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • dépraver — (dé pra vé) v. a. 1°   Faire éprouver un changement moral en mal. Les mauvais exemples l ont dépravé. Son coeur a été dépravé par le besoin de jouissances. 2°   Terme de médecine. Altérer, changer en mal. Ces aliments dépravent les humeurs.… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • depraver — noun see deprave …   New Collegiate Dictionary

  • depraver — See depravation. * * * …   Universalium

  • depraver — n. corrupter …   English contemporary dictionary

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”