DÉPOSER
. v. a.
Poser une chose que l'on portait. Il déposa son fardeau.   Il signifie figurément, Se dépouiller, se défaire de. Quand ce prince visitait ses amis, il semblait déposer sa grandeur en entrant. Déposer sa fierté. Ils paraissaient avoir déposé leurs mutuels ressentiments.   Il se dit quelquefois en parlant De dignités, de charges, etc. Sylla déposa la dictature.   Il signifie également, Destituer, priver, dépouiller quelqu'un d'une dignité, d'une charge, etc. On le déposa de sa charge, de son emploi. Il mérite qu'on le dépose. Déposer un empereur, un pape, un évêque.

DÉPOSER, signifie aussi, Placer, mettre, laisser une chose en quelque endroit, et se dit surtout en parlant De ce qui ne doit rester qu'un certain temps dans le lieu où on l'a mis. Déposer sa canne, son parapluie à l'entrée d'un lieu public. On déposa le corps dans une chapelle, en attendant qu'il pût être transporté à la terre du défunt. Déposer des marchandises en un lieu sûr.   Il signifie particulièrement, Mettre en dépôt, donner en garde, confier, remettre. Déposer une somme entre les mains d'un de ses amis. Déposer de l'argent à la caisse d'épargne. Déposer un contrat, un testament chez le notaire. Déposer des pièces justificatives. Déposer son bilan au greffe du tribunal de commerce, pour se déclarer en faillite.   Il s'emploie figurément, dans le même sens. Déposer son autorité entre les mains de quelqu'un. Déposer ses secrets dans le sein d'un ami.

DÉPOSER, signifie encore, Dire comme témoin ce qu'on sait d'un fait. Déposer en justice. Tels et tels ont déposé contre lui. Les témoins ont déposé en sa faveur, ont déposé que... Déposer d'un fait. Dans ce sens, il est ordinairement neutre.  Il se dit quelquefois figurément Des choses, et signifie, Attester, prouver. Cela dépose en votre faveur, dépose contre vous.

DÉPOSER, se dit en outre Des liqueurs qui laissent des parties grossières et hétérogènes au fond d'un vase, d'un vaisseau. Cette eau a déposé beaucoup de sable. Ce vin a déposé beaucoup de lie. On l'emploie souvent sans régime. Cette liqueur a beaucoup déposé. Les urines du malade déposent.

DÉPOSÉ, ÉE. participe

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • déposer — DÉPOSER. v. actif. Destituer, ôter d une dignité, d un emploi. On le déposa de sa Charge, de son Emploi. Il mérite qu on le depose. Déposer un Pape, un Empereur, un Évêque.Déposer, signifie aussi, Confier à quelqu un, lui remettre. Déposer une… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • deposer — Deposer. v. a. Destituer, oster d une dignité, d un employ. On le deposa de sa Charge, de son Employ. il merite qu on le depose. Deposer, signifie aussi, Mettre en depost. Je luy deposay entre les mains une telle somme. je luy ay deposé mon… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • deposer — Deposer, et porter tesmoignage pardevant un juge et examinateur, Dicere pro testimonio, Dicere testimonium. Deposer contre quelqu un, Obiicere, Dicere testimonium in aliquem, vel contra aliquem. Tesmoigner ou deposer en tourbe, Vniuersim, vel… …   Thresor de la langue françoyse

  • Deposer — De*pos er, n. 1. One who deposes or degrades from office. [1913 Webster] 2. One who testifies or deposes; a deponent. [1913 Webster] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • déposer — 1. déposer [ depoze ] v. tr. <conjug. : 1> • XIIe; lat. deponere, d apr. poser I ♦ Dépouiller (qqn) de l autorité souveraine. ⇒ destituer. Déposer un roi, un empereur (⇒ détrôner) , un pape. II ♦ 1 ♦ Poser (une chose que l on portait).… …   Encyclopédie Universelle

  • déposer — (dé pô zé) v. a. 1°   Poser une chose que l on portait. Il déposa son fardeau. •   Du tonnerre vengeur s en va tout embraser, Et, tranquille, à ses pieds revient le déposer, RAC. Esth. prol..    Déposer son fardeau, se dit quelquefois d une femme …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • DÉPOSER — v. tr. Poser une chose que l’on portait. Il déposa son fardeau. Il se dit, par extension, de Celui qui se débarrasse d’une couronne, d’une dignité, d’une charge, etc. Sylla déposa la dictature. Déposer son pouvoir. Fig., Déposer sa fierté. Ils… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • déposer — vt. dépozâ (Albanais.001, Saxel.002) / eu (Compôte), dépweuzâ (Montagny Bozel), C. => Poser ; pozâ (001) ; ptâ ba <mettre bas (les armes...)> (001), betâ ba (Giettaz). E. : Déteindre. A1) former un dépôt, (ep. d un liquide) =>… …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • deposer — n. one who removes another from a position of power, dethroner; one who testifies under oath …   English contemporary dictionary

  • deposer — de·pos·er …   English syllables

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”