DÉPLAISIR
. s. m.
Chagrin, affliction, sentiment pénible. Grand déplaisir. Déplaisir sensible. Déplaisir mortel. Cela me donne un grand déplaisir. S'il part, c'est à mon grand déplaisir. C'est avec déplaisir que je me vois contraint de vous en parler. Je ne saurais assez exprimer le déplaisir que j'en ai.   Il signifie aussi, Mécontentement. Recevoir du déplaisir. C'est un homme qui m'a fait un sensible déplaisir. Causer, donner de grands déplaisirs. Je ne crois pas vous avoir jamais fait aucun déplaisir. Son fils ne lui a jamais donné aucun sujet de déplaisir.

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • déplaisir — [ deplezir ] n. m. • XIIIe; de plaisir 1 ♦ Vx Chagrin, peine. « je vois, sous une apparente sérénité, les déplaisirs cachés qui t assiègent » (Rousseau). 2 ♦ Mod. Impression désagréable (surtout en compl. de manière).⇒ amertume, contrariété,… …   Encyclopédie Universelle

  • déplaisir — DÉPLAISIR. s. mas. Chagrin, douleur d esprit, affliction. Déplaisir sensible. Déplaisir mortel. J ai beaucoup de déplaisir de votre mal. Cela me donne un grand déplaisir. C est avec déplaisir que je me vois contraint de vous en parler. Je ne… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • déplaisir — Déplaisir. s. m. Fascherie, chagrin, douleur d esprit, affliction. Déplaisir sensible. un extréme déplaisir. deplaisir mortel. j ay beaucoup de déplaisir de vostre mal. cela me donne un grand déplaisir. c est avec déplaisir que je me vois… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Deplaisir — (fr., spr. Depläsihr), Mißfallen, Unlust. Deplaisance (spr. Depläsangs), Widerwille; daher Deplaisant (spr. Depläsang), mißfällig, widerwärtig …   Pierer's Universal-Lexikon

  • déplaisir — (dé plè zir) s. m. 1°   Sentiment que cause ce qui déplaît. •   .... Je veux seulement malgré mon déplaisir Remettre mon visage un peu plus à loisir, CORN. Cid, I, 5. •   Combien nos déplaisirs parurent lors extrêmes !, CORN. Hor. I, 3. •   J… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • DÉPLAISIR — n. m. Sentiment pénible que vous cause quelqu’un ou quelque chose. S’il part, c’est à mon grand déplaisir. C’est avec déplaisir que je me vois contraint de vous en parler. Causer, donner de grands déplaisirs. Je ne crois pas vous avoir jamais… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • Deplaisir — De|plai|sir [... zi:ɐ̯] das; s <aus gleichbed. fr. déplaisir; vgl. ↑Pläsier> (veraltet) Unlust, Missvergnügen …   Das große Fremdwörterbuch

  • déplaisir — nm. déplyézi, déplyaizi (Albanais), déplêzi (Thônes). E. : Dépit, Douleur, Envie …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • DÉPLAISIR (PRINCIPE DE) — DÉPLAISIR PRINCIPE DE En cela qu’il entraîne pour le vivant la nécessité de réduire le développement du désagréable à un minimum, le déplaisir fait principe. La production de déplaisir est en effet liée à l’apparition d’une image mnésique, dans… …   Encyclopédie Universelle

  • PSYCHANALYSE ET CONCEPT D’OPPOSITION — La découverte des processus inconscients, liée à celle du conflit intrapsychique, se formule fréquemment sous la plume de Freud par le vocable d’opposition (Gegensatz ) et, à l’occasion, par l’un de ses dérivés, d’une importance théorique… …   Encyclopédie Universelle

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”