DÉPITER
. v. a.
Causer du dépit à quelqu'un, le mutiner. Cette rebuffade le dépita. Cela est bien fait pour dépiter. Cette perte l'a dépité, il n'a plus joué depuis. Ne dépitez point cet enfant.   Il s'emploie aussi avec le pronom personnel, et signifie, Concevoir du dépit, se fâcher, se mutiner. Il s'est dépité de ce que vous lui avez dit. Il se dépite contre le jeu.

Fam., Se dépiter contre son ventre, Se priver de manger par dépit ou par humeur, comme font quelquefois les enfants. Cela se dit aussi, figurément, D'une personne qui, par dépit, refuse ce qu'on sait qu'elle désire et qui lui convient.

DÉPITÉ, ÉE. participe

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • dépiter — [ depite ] v. tr. <conjug. : 1> • v. 1450; « mépriser » v. 1200; de dépit ♦ Causer, donner du dépit à (qqn). ⇒ 1. chagriner, contrarier, décevoir, désappointer, froisser, vexer. Son récent échec au concours l a dépité. Pronom. Se dépiter :… …   Encyclopédie Universelle

  • dépiter — DÉPITER, SE DÉPITER. v. Se fâcher, se mutiner, ou agir par dépit Il s est dépité de ce que vous lui avez dit. Il se dépite contre le jeu. f♛/b] On dit proverbialement, Se dépiter contre son ventre, Quand par dépit ou par humeur on se prive de… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • dépiter — (dé pi té) v. a. 1°   Causer du dépit à quelqu un. •   Rien ne nous dépite davantage que de voir...., PASC. Imag. 1. 2°   Se dépiter, v. réfl. Concevoir du dépit. •   Contre sa fureur ma raison se dépite, RÉGNIER Sat. XV. •   Un croquis informe… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • depiter — Se Depiter. v. n. p. Se fascher, se mutiner, ou agir par despit. Il s est depité de ce que vous luy avez dit. il se despite contre le jeu. On dit prov. Se depiter contre son ventre, Quand par depit ou par chagrin on se prive d un bon repas. On… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • DÉPITER — v. tr. Remplir de dépit. Cette rebuffade le dépita. Cette perte l’a dépité, il n’a plus joué depuis. Ne dépitez point cet enfant. SE DÉPITER signifie Concevoir du dépit, se fâcher, se mutiner. Il s’est dépité de ce que vous lui avez dit …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • dépiter — vt. , froisser : dépitâ (Albanais). E. : Dépit …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • se dépiter — ● se dépiter verbe pronominal être dépité verbe passif Concevoir, manifester du dépit, de la rancœur : Avoir un air dépité. ● se dépiter (synonymes) verbe pronominal être dépité verbe passif Concevoir, manifester du dépit, de la rancœur Synonymes …   Encyclopédie Universelle

  • dépit — [ depi ] n. m. • v. 1170; despit « mépris » v. 1140; lat. despectus « mépris » 1 ♦ Chagrin mêlé de colère, dû à une déception personnelle, un froissement d amour propre. ⇒ aigreur, amertume, désappointement, ressentiment, vexation. Avoir,… …   Encyclopédie Universelle

  • désappointer — [ dezapwɛ̃te ] v. tr. <conjug. : 1> • 1761 ; h. 1530; angl. to disappoint « décevoir », de l a. fr. desappointer « destituer » (XIVe) , lui même de dés et appointer ♦ Décevoir; rendre désappointé. Je ne voudrais pas vous désappointer. Cet… …   Encyclopédie Universelle

  • décevoir — [ des(ə)vwar ] v. tr. <conjug. : 28> • XIIe; lat. decipere « tromper » 1 ♦ Vx Tromper, séduire par une apparence engageante, par qqch. de spécieux. ⇒ abuser, attraper, leurrer. 2 ♦ (XVIe) Mod. Littér. Ne pas répondre à (une attente). ⇒… …   Encyclopédie Universelle

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”