DÉPÉRIR
. v. n.
Diminuer, s'affaiblir. Cet enfant dépérit à vue d'oeil. Sa santé dépérit tous les jours. Cet arbre dépérit. Il laissa dépérir l'armée. L'armée dépérit journellement, est dépérie, a dépéri.   Il signifie aussi, Se détériorer, se délabrer, être près de tomber en ruine. Les effets de la succession dépérissent. Tous les meubles dépérissaient. C'est un homme qui laisse tout dépérir dans ses terres. Voilà une maison qui dépérit, faute d'être entretenue.

Fig., Ces créances dépérissent, Ces créances deviennent plus difficiles à recouvrer.  En Jurispr. criminelle, Les preuves dépérissent par la longueur du temps, Avec le temps les preuves deviennent plus faibles, parce que les témoins meurent.

DÉPÉRI, IE. participe

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • dépérir — [ deperir ] v. intr. <conjug. : 2> • 1235 ; lat. deperire → périr 1 ♦ S affaiblir par consomption graduelle. Cet enfant dépérit faute de grand air, de soins, d affection. ⇒ s affaiblir, s anémier, se consumer, languir. Plante qui dépérit… …   Encyclopédie Universelle

  • déperir — DÉPERIR. v. n. Diminuer, fondre, s affoiblir, se ruiner. Il laissa dépérir l armée. L armée dépérit journellement, est dépérie, a dépéri.Déperir, signifie aussi, Déchoir, aller en décadence, tomber en ruine. C est un homme qui laisse tout dépérir …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • déperir — Déperir. v. n. Décheoir, aller en décadence, tomber en ruine. C est un homme qui laisse tout déperir dans ses terres. voilà une maison qui déperit, faute d estre entretenuë …   Dictionnaire de l'Académie française

  • deperir — Deperir, Perir du tout, Deperire, Disperire …   Thresor de la langue françoyse

  • dépérir — vi. krèvâ <crever> (Albanais) ; déperi gv.3 (Albertville),dépèri gv.3 (Saxel.002) ; langanyî <languir> (Leschaux). A1) péricliter, s affaiblir, s étioler, (ep. d une plante, d une bête, d une personne) : devni / dveni / v(e)ni dépérir …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • dépérir — (dé pé rir) v. n. 1°   Périr peu à peu, s affaiblir graduellement. Sa santé dépérit tous les jours. •   La nôtre [armée] était fort dépérie depuis la dernière victoire, VOIT. Lett. 74. •   Elle va toujours en dépérissant, BOSSUET III, Paq. 3.… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • DÉPÉRIR — v. intr. S’affaiblir graduellement jusqu’à l’anéantissement total. Sa santé dépérit tous les jours. Cet enfant a dépéri faute d’exercice et de grand air. Faute d’arrosage, cette plante dépérit. Il signifie figurément Se détériorer graduellement… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • deperir — de|pe|rir Mot Agut Verb intransitiu …   Diccionari Català-Català

  • dizeriañ — dépérir …   Dictionnaire Breton-Français

  • kastizañ — dépérir …   Dictionnaire Breton-Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”