ALIBIFORAIN
. s. m.
Propos qui n'a point de rapport à la chose dont il est question. Il ne m'a donné que de mauvaises excuses, de mauvaises défaites, des alibiforains. Il est familier et peu usité.

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • alibiforain — ALIBIFORAIN. s. m. Propos qui n a point de rapport à la chose dont il est question. Il est familier. Il ne m a donné que de mauvaises excuses, de mauvaises défaites, des alibiforains …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • alibiforain — (a li bi fo rin) s. m. Propos sans rapport avec la chose en question ; défaite. N avoir à la bouche que des alibiforains.    Vieilli. REMARQUE    On écrivait autrefois en deux mots, alibi forain. •   Un matou qui m écrit sur les reins Des griffes …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • alibi — [ alibi ] n. m. • 1394; mot lat. « ailleurs » 1 ♦ Dr. Moyen de défense tiré du fait qu on se trouvait, au moment de l infraction, dans un lieu autre que celui où elle a été commise. Avoir un alibi. Vérifier des alibis. Un alibi sérieux, solide. « …   Encyclopédie Universelle

  • alibi — (a li bi) s. m. Terme de palais. Présence d une personne dans un autre lieu que celui où a été accompli le crime ou le délit dont on l accuse. Plaider l alibi.    Au plur. les alibi. REMARQUE    Il vaudrait mieux ne pas faire d exception et… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”