DÉPAYSER
. v. a.
Conduire, envoyer quelqu'un hors de son pays ; le faire sortir d'un pays, d'un lieu, pour lui en faire habiter un autre. C'est un jeune homme qui se perd dans le lieu de sa naissance, il faudrait le dépayser. Il l'avait dépaysée, espérant lui faire oublier ses chagrins. Ce jeune homme n'a pas l'accent de sa province, parce qu'on l'a dépaysé de bonne heure. Il faut de temps en temps dépayser les troupes, en les changeant de garnison.   Il s'emploie aussi avec le pronom personnel, et signifie, Quitter son pays, ou le pays, le lieu dans lequel on a été longtemps. Cette famille s'est dépaysée. On l'a obligé à se dépayser.

DÉPAYSER, signifie encore, Dérouter, désorienter, faire qu'une personne ne sache plus où elle est. Le pauvre homme était si complétement dépaysé, qu'il lui eût été impossible de retrouver son chemin.   Il signifie de même, Mettre une personne sur un sujet qu'elle connaît peu, sur lequel elle n'est point préparée. Le mettre sur ces matières-là, c'est le dépayser tout à fait ; car il n'y entend absolument rien. Il cherchait, par cette question, à me dépayser.   Il signifie également, Éloigner quelqu'un de la chose qu'on traite, lui donner de fausses idées pour empêcher qu'il ne devine ou ne vienne à connaître ce qu'on veut lui cacher. Il me fut très-facile, par ces fausses confidences, de lui donner le change et de le dépayser.

DÉPAYSÉ, ÉE. participe, Fig. et fam., Se trouver dépaysé dans une société, Y rencontrer un grand nombre de visages nouveaux, de personnes qu'on ne connaît pas.

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • dépayser — [ depeize ] v. tr. <conjug. : 1> • v. 1200; de dé et pays 1 ♦ Vx Faire changer de pays, de lieu, de milieu. ⇒ déraciner, exiler. « on ne les dépayserait pas impunément [...] c est qu ils aiment ce sol arrosé de leurs sueurs » (Sand). 2 ♦… …   Encyclopédie Universelle

  • dépayser — DÉPAYSER. v. act. (On prononce Dépéiser.) Tirer quelqu un de son Pays, et le faire passer dans un autre. C est un jeune homme qui se perd dans sa famille, dans le lieu de sa naissance, il faudroit le dépayser et l envoyer ailleurs. Il n a pas le… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • dépayser — (dé pè i zé) v. a. 1°   Faire changer de pays, de lieu.    Par extension, c est dépayser un homme mal à propos, que de vouloir, après sa mort et sans sa participation, tourner un nom qui doit lui être propre en un nom tout différent et qui lui… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • DÉPAYSER — v. tr. Faire sortir quelqu’un d’un pays, pour qu’il en habite un autre. C’est un jeune homme qui se perd où il est : il faudrait le dépayser. Il l’avait dépaysée, espérant lui faire oublier ses chagrins. Cette famille s’est dépaysée. Il signifie… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • dépayser — vt. dépa izî (Albanais.001) ; shanzhî du tot u to <changer du tout au tout> (001) …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • dépaysement — [ depeizmɑ̃ ] n. m. • XVIe; de dépayser 1 ♦ Vx Action d exiler. 2 ♦ Mod. État d une personne dépaysée. ♢ (1834) Changement agréable d habitudes. Rechercher le dépaysement. ● dépaysement nom masculin État de celui qui est dépaysé ; fait de se… …   Encyclopédie Universelle

  • dépaysant — dépaysant, ante [ depeizɑ̃, ɑ̃t ] adj. • 1913; de dépayser ♦ Qui dépayse. Un séjour dépaysant. ● dépaysant, dépaysante adjectif Qui dépayse. ⇒DÉPAYSANT, ANTE, part. prés. et adj. I. Part. prés. de dépayser. II. Adj. Qui dépayse; qui transporte… …   Encyclopédie Universelle

  • Francois Jullien — François Jullien Pour les articles homonymes, voir Jullien. François Jullien (né le 2 juin 1951 à Embrun) est un philosophe et sinologue français. Sommaire 1 Biographie 2 …   Wikipédia en Français

  • François Jullien — Pour les articles homonymes, voir Jullien. François Jullien est un philosophe et sinologue français, né le 2 juin 1951 à Embrun. Sommaire 1 Biographie 2 …   Wikipédia en Français

  • dépaysé — dépaysé, ée [ depeize ] adj. • despaisiéXIIIe; de dépayser ♦ Mal à l aise, par changement de décor, de milieu, d habitudes. ⇒ perdu. « Je me sens toujours très dépaysé dans ce Paris où tout est nouveau pour moi » (Martin du Gard). ⇒DÉPAYSÉ, ÉE,… …   Encyclopédie Universelle

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”