DÉNOUER
. v. a.
Défaire ce qui forme un noeud, ce qui est noué, ou ce qui est retenu par un noeud. Dénouer un ruban. Dénouer des cordons. Dénouer sa ceinture. Cela est noué si fort, qu'on ne saurait le dénouer. On l'emploie aussi avec le pronom personnel. Ce ruban s'est dénoué. Votre ceinture se dénoue.   Il signifie figurément, Rendre plus souple, plus agile. Les exercices, la chasse, la danse, l'escrime, dénouent le corps, les membres. On l'emploie également, dans ce sens, avec le pronom personnel. Les jambes de ce cheval se sont bien dénouées. Les chevaux napolitains ne se dénouent qu'à six ou sept ans. Ce jeune homme etait lourd, pesant, mais il commence à se dénouer.

Fig. et fam., Dénouer la langue, Faire rompre le silence à quelqu'un qui voulait le garder. Il faisait le discret, mais l'appât du gain lui a dénoué la langue. Avec le pronom personnel, Sa langue s'est dénouée à la fin.   Cet enfant se dénoue, il commence à se dénouer, Les parties de son corps qui étaient nouées commencent à se dégager, à prendre la forme, l'étendue et le jeu qu'elles doivent avoir.

DÉNOUER, signifie encore figurément, Démêler, développer ; et il se dit principalement en parlant Du noeud, de l'intrigue d'une pièce de théâtre. Dénouer heureusement une comédie. Ce poëte a bien dénoué l'intrigue de sa pièce. Il s'emploie aussi, dans ce sens, avec le pronom personnel. L'intrigue de cette pièce se dénoue fort bien.

DÉNOUÉ, ÉE. participe

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • dénouer — [ denwe ] v. tr. <conjug. : 1> • XIIe; de dé et nouer 1 ♦ Défaire (un nœud, une chose nouée). ⇒ délier, 1. détacher. Dénouer une ficelle, un ruban. « il dénoua la longe qui pendait à l arçon » (Barrès). Dénouer des lacets de chaussures. ⇒… …   Encyclopédie Universelle

  • dénouer — DÉNOUER. v. a. Défaire un noeud. Dénouer un ruban. Dénouer des cordons. Cela est noué si fort, qu on ne le sauroit dénouer. f♛/b] Il signifie figurément, Rendre plus souple, plus agile. Les exercices, la chasse, la danse, l escrime, dénouent les… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • denouer — Denouer. v. a. Deffaire un noeud. Denouer un ruban. denouez ces cordons. cela est noüé si fort qu on ne le sçauroit denoüer. Il signifie fig. Rendre plus souple, plus maniable. Les exercices, la chasse, la danse, l escrime denouent le corps, les… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • dénouer — (dé nou é) v. a. 1°   Défaire un noeud ; détacher ce qui est retenu par un noeud. •   Ce que les Lapons font le plus facilement, c est de vendre le vent à ceux qui en ont besoin ; ils ont pour cela un mouchoir qu ils nouent en trois endroits… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • DÉNOUER — v. tr. Défaire ce qui forme un noeud, ce qui est noué, ou ce qui est retenu par un noeud. Dénouer des cordons. Cette corde est nouée si fort qu’on ne saurait la dénouer. Ce ruban s’est dénoué. Fig. et fam., Dénouer la langue, Faire rompre le… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • dénouer — vt. dénywâ (Saxel), dényeutâ (Albanais). E. : Détacher …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • Dénouer la langue de quelqu'un — ● Dénouer la langue de quelqu un le faire parler …   Encyclopédie Universelle

  • diliammañ — dénouer …   Dictionnaire Breton-Français

  • diskoulmañ — dénouer …   Dictionnaire Breton-Français

  • défaire — [ defɛr ] v. tr. <conjug. : 60> • desfaire 1080; de dé et faire I ♦ V. tr. 1 ♦ Réduire (ce qui était construit, assemblé) à l état d éléments. Défaire une installation. ⇒ démonter. Défaire un mur, une cloison. ⇒ abattre, démolir, renverser …   Encyclopédie Universelle

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”