DÉNONCER
. v. a.
Déclarer, publier. Dénoncer la guerre. Dénoncer la fin de l'armistice, ou elliptiquement, Dénoncer l'armistice.   Dénoncer un excommunié, dénoncer quelqu'un pour excommunié, Déclarer publiquement, selon les formes ecclésiastiques, que telle personne a encouru la peine de l'excommunication.

DÉNONCER, signifie particulièrement, Déférer, signaler à la justice, à l'autorité, à un supérieur. Dénoncer un coupable. Dénoncer quelqu'un au magistrat. Il le dénonça secrètement. Dénoncer un crime. La loi oblige dans certains cas à dénoncer le crime, ou absolument, à dénoncer. Faire métier de dénoncer. Dénoncer un livre, une proposition comme hérétique.   Il signifie, en Jurisprudence, Faire connaître extrajudiciairement quelque chose à quelqu'un. Dénoncer une opposition, une saisie. Dénoncer une usurpation.

DÉNONCÉ, ÉE. participe

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • dénoncer — [ denɔ̃se ] v. tr. <conjug. : 3> • denuntier 1190; lat. denuntiare « faire savoir » 1 ♦ Vx Faire savoir officiellement. ⇒ annoncer. Dr. Donner avis de (un acte de procédure) à des tiers. ♢ Mod. Annoncer la rupture de. ⇒ annuler, rompre.… …   Encyclopédie Universelle

  • dénoncer — DÉNONCER. v. a. Déclarer, faire connoître, publier. f♛/b] On dit aussi, Dénoncer une personne, pour dire, En déclarer publiquement le nom suivant certaines formes prescrites. Ainsi, en parlant d Un homme qui a encouru la peine de l… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • denoncer — Denoncer, a verbo Denuntiare. Denoncer par attaches affichées és lieux publiques, Edicere. Denoncer et faire à sçavoir à une femme qu on la quitte, Renuntiare repudium. Denoncer ou emputer quelqu un de quelque cas, Deferre nomen alicuius vt… …   Thresor de la langue françoyse

  • denoncer — Denoncer. v. act. Declarer, publier. Denoncer la guerre. on les a denoncez au prosne pour excommuniez. Il signifie aussi, Deferer en Justice. Denoncer une coupable, denoncer quelqu un au Magistrat …   Dictionnaire de l'Académie française

  • dénoncer — (dé non sé. Le ç prend une cédille devant a ou o : nous dénonçons, je dénonçai) v. a. 1°   Déclarer, publier. On vient de dénoncer la guerre. •   Il envoya un des principaux de sa cour vers les Scythes leur dénoncer qu ils ne passassent point le… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • DÉNONCER — v. tr. Signifier, notifier par voie officielle ou judiciaire. Dénoncer la guerre. Dénoncer une opposition, une saisie. Il s’emploie spécialement, en termes de Diplomatie, pour signifier Annoncer la fin d’un accord. Dénoncer la fin de l’armistice …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • dénoncer — vt. DÉNONSÎ (Albanais 001, Annecy 003, Saxel 002, Thônes 004). A1) livrer, vendre, (qq. à la police) ; dénoncer par délation : déssèlâ <déceler> vt. (002), livrâ (001) ; vêdre (001) ; bayre <boire> (001 BEA). A2) dénoncer, accuser,… …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • coups de casseroles — Dénoncer ses camarades …   Le nouveau dictionnaire complet du jargon de l'argot

  • manger sur l'orgue — Dénoncer ses pratiques ou complices …   Le nouveau dictionnaire complet du jargon de l'argot

  • dénonciation — [ denɔ̃sjasjɔ̃ ] n. f. • v. 1260; lat. denuntiatio → dénoncer I ♦ 1 ♦ Vx Action de dénoncer, de faire savoir officiellement. ⇒ avis. 2 ♦ Annonce de la fin d un accord. ⇒ annulation, rupture. Dénonciation d un traité, d un armistice. 3 ♦ Dr.… …   Encyclopédie Universelle

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”