DÉNIGRER
. v. a.
Tenir un langage qui tend à atténuer, à détruire la bonne opinion que les autres ont de quelqu'un, à dépriser la qualité, la valeur de quelque chose. Il ne parla de cet homme que pour le dénigrer. On n'est que trop porté à dénigrer le caractère d'un ennemi. Dénigrer les ouvrages de quelqu'un.

DÉNIGRÉ, ÉE. participe

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • dénigrer — [ denigre ] v. tr. <conjug. : 1> • 1358; lat. denigrare « noircir » ♦ S efforcer de noircir, de faire mépriser (qqn, qqch.) en attaquant, en niant les qualités. ⇒ attaquer, calomnier, critiquer, région. décauser, décrier, déprécier,… …   Encyclopédie Universelle

  • dénigrer — DÉNIGRER. v. a. Chercher à diminuer la réputation de quelqu un, le prix de quelque chose, à les rendre ridicules et méprisables. Dénigrer la réputation d un homme. Il n en parla que pour le dénigrer. Dénigrer les ouvrages de quelqu un.Dénigré, ée …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • denigrer — Denigrer, Denigrare, Plin …   Thresor de la langue françoyse

  • denigrer — Denigrer. v. a. Faire tort à la reputation de quelqu un, rabbatre malignement de l estime d une personne, du prix d une chose. Il le denigre par tout. il denigre ses ouvrages …   Dictionnaire de l'Académie française

  • dénigrer — vt. , outrager : rabéssî <rabaisser> (Albanais 001) ; dénigrâ (001, Saxel 002). E. : Piétiner. A1) dénigrer // outrager // discréditer dénigrer profondément, déconsidérer // dénigrer // discréditer // décrier // rabaisser dénigrer au plus… …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • dénigrer — (dé ni gré) v. a. 1°   S efforcer par ses discours de rendre noir, c est à dire d effacer la bonne opinion que les autres ont de quelqu un, ou de dépriser la qualité d une chose. •   On a tantôt dénigré les dames du palais d une manière qui m a… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • DÉNIGRER — v. tr. Entacher par son langage quelqu’un dans sa réputation. Il ne parla de cet homme que pour le dénigrer. Dénigrer les ouvrages de quelqu’un. Il signifie par extension Déprécier, rabaisser une chose …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • dénigrement — [ denigrəmɑ̃ ] n. m. • 1527; de dénigrer ♦ Action de dénigrer. ⇒ attaque, 2. critique, détraction, médisance. « la malveillance et le dénigrement sont les deux caractères de l esprit français » (Chateaubriand). Une campagne de dénigrement.… …   Encyclopédie Universelle

  • dauber — 1. dauber [ dobe ] v. <conjug. : 1> • 1507; « garnir » XIIe; lat. dealbare « blanchir », de albus « blanc », p. ê. par métaph. de daube; cf. accommoder, assaisonner, au fig. ♦ Vx ou littér. 1 ♦ V. tr. Railler, dénigrer (qqn); se moquer. «… …   Encyclopédie Universelle

  • débiner — [ debine ] v. tr. <conjug. : 1> • 1790; p. ê. de biner; cf. bêcher ♦ Fam. Décrier, dénigrer. Pronom. « entre littérateurs, on peut s aimer tout en se débinant » (Renard). débiner (se) [ debine ] v. pron. <conjug. : 1> • 1852 ; débiner …   Encyclopédie Universelle

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”