DÉLABRER
. v. a.
Déchirer, mettre en lambeaux. À force de tendre et de détendre cette tapisserie, on l'a toute délabrée.   Il se dit, par extension, en parlant De toute chose détériorée, mise en mauvais état par l'effet d'un long usage, de la vétusté, du défaut de soin, etc. Délabrer une machine, des meubles. Le temps a bien délabré cette maison.   Il s'emploie figurément dans le même sens. Les fatigues, le manque de vivres, ont délabré cette armée. Les veilles ont bien délabré sa santé. Les pertes qu'il vient d'éprouver ont tout à fait délabré ses affaires. Ses affaires sont bien délabrées.   Il s'emploie souvent avec le pronom personnel. Une tapisserie qui se délabre. Une machine qui s'est délabrée à force de servir. Une maison se délabre bien vite, quand on n'a pas soin de la réparer. Tous mes meubles se délabrent. Un domaine laissé à l'abandon ne tarde pas à se délabrer. Au milieu de ces pénibles travaux, ma santé se délabre. Ses affaires se délabrent.

DÉLABRÉ, ÉE. participe, Une tapisserie délabrée. Des meubles délabrés. Un navire délabré. Une terre délabrée. Un bien délabré. Une maison délabrée. Une santé délabrée. Un estomac délabré. Des affaires délabrées.

Fam., Être délabré, Avoir des vêtements en lambeaux. Le pauvre diable est bien délabré.

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • délabrer — [ delabre ] v. tr. <conjug. : 1> • 1561 au p. p.; provenç. deslabrar « déchirer » 1 ♦ Rare Mettre (une chose) en mauvais état par usure, vétusté ou défaut d entretien. ⇒ abîmer, 1. dégrader, détériorer. Le temps a complètement délabré cet… …   Encyclopédie Universelle

  • délabrer — DÉLABRER. v. a. Déchirer, mettre en lambeaux. À force de tendre et de détendre cette tapisserie, on l a toute délabrée. f♛/b] Il se dit figurément d Une armée. Les fatigues, le manque de vivres, ont fort délabré son armée. [b]Délabré, ée.… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • délabrer — (dé la bré) v. a. 1°   Mettre en mauvais état. Délabrer une tapisserie. Délabrer une machine. Délabrer sa fortune. Les veilles auront bientôt délabré sa santé. •   Il faut entendre là dessus ses héritiers, ils ne délabrent pas mal sa réputation,… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • DÉLABRER — v. tr. Mettre en mauvais état, soit par un long usage, soit par vétusté, soit par manque de soin. Mobilier délabré. Le temps a délabré cette église. Une machine qui s’est délabrée à force de servir. Un domaine laissé à l’abandon ne tarde pas à se …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • délabrer — (SE) vp. SE DÉLÂBRÂ (Albanais 001, Saxel, Villards Thônes). A1) délabrer, esquinter : èskintâ vt. (001) …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • se délabrer — ● se délabrer verbe pronominal être délabré verbe passif S abîmer, être en très mauvais état : Avec l humidité le plafond se délabre. S altérer profondément, se dégrader : Sa santé se délabre …   Encyclopédie Universelle

  • délabrement — [ delabrəmɑ̃ ] n. m. • 1689; de délabrer 1 ♦ État de ce qui est délabré. ⇒ ruine; 1. dégradation, vétusté. Le délabrement d un édifice. Dans un état de grand délabrement. 2 ♦ Fig. Mauvais état. Le délabrement de sa santé, de ses affaires. ⊗ CONTR …   Encyclopédie Universelle

  • ruiner — [ rɥine ] v. tr. <conjug. : 1> • XIVe; intr. 1260; de ruine 1 ♦ Vieilli Réduire à l état de ruines. ⇒ 1. dégrader, délabrer, démanteler, détruire. « Albe fut vaincue et ruinée » (Bossuet). 2 ♦ Littér. Endommager gravement. ⇒ désoler ,… …   Encyclopédie Universelle

  • affermir — [ afɛrmir ] v. tr. <conjug. : 2> • 1372; de 1. a et 1. ferme 1 ♦ Rare Rendre ferme, plus stable, plus solide. Affermir ses positions. ⇒ consolider. « Il affermit sa casquette » (Duhamel). Pronom. « Le mouvement du cavalier qui s affermit en …   Encyclopédie Universelle

  • dépérir — [ deperir ] v. intr. <conjug. : 2> • 1235 ; lat. deperire → périr 1 ♦ S affaiblir par consomption graduelle. Cet enfant dépérit faute de grand air, de soins, d affection. ⇒ s affaiblir, s anémier, se consumer, languir. Plante qui dépérit… …   Encyclopédie Universelle

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”